Ligue catholique suisse d'abstinence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Ligue catholique suisse d'abstinence est une association néphaliste suisse, fondée en 1895 par Augustin Egger, évêque de Saint-Gall et le docteur Peter Anton Ming, alors landaman du canton d'Obwald.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agissait, avec la Ligue de la Croix, d'une des associations du courant catholique des nombreux mouvements de tempérance qui verront le jour en Suisse à la fin du XIXe siècle à la suite des ravages provoqués principalement par l'absinthe, mais aussi par le Schnaps et le Härdöpfeler[1].

À cette époque, les organisations antialcooliques suisses se répartissent en quatre courants idéologiques : le courant protestant, le courant social-hygiéniste (Ordre des Bons Templiers, Ligue antialcoolique suisse, etc.), le courant catholique et le courant socialiste.

L'influence prépondérante des autres mouvements tels que le Croix-Bleue fera que l'action de Ligue catholique suisse d'abstinence restera relativement limitée. On trouve ne trouve plus de traces d'activités au-delà de la fin des années 1920.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Sophie Rossier - La Croix-Bleue et sa lutte antialcoolique en Suisse romande, 1877-1910 - Le fonctionnement d'une société de tempérance entre idéaux religieux et aspirations patriotiques - mémoire de licence présenté à la Faculté des lettres de l'Université de Fribourg - 2005. Université de Fribourg | Universität Freiburg » fr