Ligne de Saujon à La Grève

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Saujon à La Grève
Image illustrative de l’article Ligne de Saujon à La Grève
Train des mouettes, locomotive Schneider-Creusot 030-T "Progrès" à La Tremblade.
Villes desservies Mornac-sur-Seudre, Chaillevette, Arvert, Étaules, La Tremblade,
Historique
Mise en service 1876
Fermeture 1936 – 1980
Concessionnaires La Seudre (1873 – 1880)
État (1880 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2000)
Déclassée (à partir de 2000)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 545 000
Longueur 23,6 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Pente maximale 12 
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Département de la Charente-Maritime
Exploitant(s) Association Trains & Traction
Trafic Train des mouettes
Schéma de la ligne

La ligne de Saujon à La Grève est une ligne ferroviaire française à écartement standard et à voie unique non électrifiée entièrement située dans le département de la Charente-Maritime.

Mise en service en 1876 par la Compagnie du chemin de fer de la Seudre, elle devient ensuite une ligne du réseau de l'Administration des chemins de fer de l'État. Elle est totalement fermée au service des voyageurs en 1939, puis déclassée en 1978 et 2000.

Propriété du département de la Charente-Maritime, elle est exploitée en chemin de fer touristique par le Train des mouettes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne « de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan » est concédée par deux conventions signées les et entre le préfet de Charente-inférieure[1] et Messieurs Richard et Desgranges. Ces conventions sont approuvées et la ligne est déclarée d'utilité publique, à titre d'intérêt local, par un décret le [2].

Par une convention signée le entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie du chemin de fer de la Seudre, l'État rachète la ligne de Pons à la Tremblade et son embranchement sur Royan. Cette convention est approuvée par une loi le qui reclasse l'ensemble dans le réseau d'intérêt général[3]. Par un décret du suivant, la ligne est intégrée dans le réseau des chemins de fer de l'État à compter du [4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Tracé[modifier | modifier le code]

Ligne de Saujon à La Grève
Schéma de la ligne
LSTR
Ligne de Pons à Saujon vers Pons
LSTRq vSTR+r-SHI1+r
Ligne de Saintes à Royan vers Saintes
vBHF-eBHF
-1,091 Saujon (6 m)
SPLe
ABZgl LSTRq
0,000 Ligne de Saintes à Royan vers Royan
eHST
5,xxx Fontbedeau
lDAMPF BHF
8,xxx Mornac-Breuillet
lDAMPF BHF
13,048 Chaillevette
eBHF
15,xxx Étaules
eBHF
16,xxx Arvert-Avallon
lDAMPF BHF
20,343 La Tremblade
ENDExe
Limite de la ligne
exKBHFe
22,368 La Grève

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Exploitation touristique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nom à l'époque du département de Charente-Maritime.
  2. « N° 2225 - Décret qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer d'intérêt local de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan : 15 janvier 1873 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 7, no 145,‎ , p. 72 - 90 (lire en ligne).
  3. « N° 9683 - Loi qui, 1° incorpore dans le réseau d'intérêt général le chemin de fer de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan ; 2° approuve la convention passée avec la Compagnie du chemin de fer de la Seudre pour le rachat de ladite ligne : 27 juillet 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 21, no 553,‎ , p. 302 - 304 (lire en ligne).
  4. « N° 10084 - Décret concernant l'exploitation du chemin de fer de Pons à la Tremblade, avec embranchement de Saujon sur Royan : 30 novembre 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 21, no 580,‎ , p. 1043 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Histoire de l'embranchement de Saujon à la Grève », La Vie du rail, no 1311 « Le Havre »,‎  :

    « La ligne de Saujon à La Grève fait partie du réseau de la Compagnie du Chemin de fer de la Seudre, créée le 9 mai 1867 à Pons, et dont le siège social était basé au 60, rue de Caumartin, à Paris. La compagnie de la Seudre sera classée d'intérêt général le 17 juillet 1879, puis rachetée par l'Etat le 27 juillet 1880. (stations fontbedeau marnac breuillet chaillevette etaules la tremblade ) »

    .
  • « Train des Mouettes : 30 ans d'exploitation touristique et historique en Saintonge », Chemins de Fer régionaux et Tramways, no 363,‎ , p. 10-12 (ISSN 1141-7447),
  • Fabrice Lanoue, « Les 30 ans du train des Mouettes : En mai dernier, ce chemin de fer touristique a eu trois fois 10 ans. Pour l'occasion, deux trains vapeur ont été mis en service simultanément », Rail Passion, no 201,‎ , p. 76-77 (ISSN 2264-5411).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]