Ligne de Roubaix - Wattrelos à Wattrelos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Roubaix - Wattrelos à Wattrelos
Image illustrative de l’article Ligne de Roubaix - Wattrelos à Wattrelos
Vue de la gare de Wattrelos.
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Roubaix et Wattrelos
Concessionnaires Nord (1888 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 271 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Pente maximale
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF

La ligne de Roubaix - Wattrelos à Wattrelos était une courte ligne ferroviaire internationale qui reliait la gare de Roubaix - Wattrelos à celle de Wattrelos et rejoignait la gare de Herseaux au-delà de la frontière franco-belge.

Elle constitue la ligne no 271 000[1] du réseau ferré national.

Historique[modifier | modifier le code]

La loi du 17 juillet 1879 (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 3, une ligne de « Roubaix à la frontière belge, vers Audenarde »[2].

La ligne est concédée à titre éventuel par l'État à Compagnie des chemins de fer du Nord selon les termes d'une convention signée entre le Ministre des travaux publics et la compagnie le 5 juin 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[3]. La ligne est déclarée d'utilité publique par un décret le 10 novembre 1888 qui rend la concession définitive[4].

Une convention internationale est signée le 22 août 1888 entre la France et la Belgique pour définir les modalité de raccordement et de desserte de cette ligne. Cette convention est approuvée par une loi le 21 février 1889[5]. Elle est promulguée par un décret le 3 mars suivant[6].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fascicule Gares et lignes du nord édité par le COPEF (Cercle Ouest Parisien d'Études Ferroviaires) en 1985.
  2. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  3. « N° 14214 - Loi qui approuve la convention passée, le 5 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer du Nord : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 333 - 339 (lire en ligne).
  4. « N° 20293 - Décret qui déclare d'utilité publique, à titre d'intérêt général, l'établissement du chemin de fer de Roubaix-Wattrelos à la frontière belge et rend définitive la concession de cette ligne faite, à titre éventuel, à la Compagnie du chemins de fer du Nord : 10 novembre 1888 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 38, no 1219,‎ , p. 54 - 55 (lire en ligne).
  5. « N° 20406 - Loi qui approuve la convention signée à Paris, le 22 août 1888, entre la France et la Belgique, pour le raccordement des chemins de fer de Roubaix à la frontière belge, vers Audenarde, et d'Avelghem à Estaimpuis et à la frontière française, vers Roubaix : 21 février 1889 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 38, no 1225,‎ , p. 193 (lire en ligne).
  6. « N° 20407 - Décret qui prescrit la promulgation de la convention signée à Paris, le 22 août 1888, entre la France et la Belgique, pour le raccordement des chemins de fer de Roubaix à la frontière belge, vers Audenarde, et d'Avelghem à Estaimpuis et à la frontière française, vers Roubaix : 3 mars 1889 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 38, no 1225,‎ , p. 194 - 198 (lire en ligne).