Ligne de Ribérac à Parcoul-Médillac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne de
Ribérac à Parcoul - Médillac
L'ancienne gare de Petit-Bersac, côté voies
L'ancienne gare de Petit-Bersac, côté voies
Pays Drapeau de la France France
Concessionnaires PO (1892 – 1937)
SNCF (1938 – 1954)
Ligne déclassée (depuis 1954)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 619 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

Non électrifiée

Nombre de voies Anciennement à voie unique

La ligne de Ribérac à Parcoul - Médillac est une ancienne ligne ferroviaire française du département de la Dordogne à écartement standard et à voie unique non électrifiée. Elle reliait les gares de Ribérac et de Parcoul - Médillac.

Elle figure toujours dans la nomenclature du réseau ferré national sous le no 619 000.

Actuellement, toute la ligne a été déferrée.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne, partie d'un itinéraire « de Périgueux à Montmoreau », est déclarée d'utilité publique le 31 décembre 1875[1]. Une loi du 31 juillet 1879 autorise le ministère des Travaux publics à entamer les travaux de construction de cette ligne[2].

Dès 1878, une importante modification du tracé est demandée par le Conseil général de la Dordogne car le tracé initial desservait trois communes non industrielles et peu habitées[3].

La Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans obtient, par une convention signée avec le ministre des Travaux publics le 17 juin 1892, la concession à titre définitif de la ligne « de Ribérac à la ligne de Paris à Bordeaux, par Parcoul ». Cette convention est entérinée par une loi le 20 mars 1893. Cette loi précise que la ligne de Ribérac à la ligne de Paris à Bordeaux, par Parcoul remplace « la ligne, déclarée d'utilité publique et non concédée, de Ribérac à Montmoreau » et elle déclare la ligne d'utilité publique[4].

La ligne vers Parcoul-Médillac (au lieu de Montmoreau) est entérinée par décision ministérielle le 23 mars 1897, le tracé étant validé le 13 septembre 1898 par une autre décision ministérielle[3].

Le 1er juillet 1906, le tronçon de Ribérac à Parcoul-Médillac est mis en service, l'inauguration officielle n'ayant lieu que le 26 août suivant[3].

Le 10 juin 1940, la ligne est fermée aux voyageurs[3]. La section de Ribérac à Saint-Aulaye (PK 514,341 à 534,580) est déclassée par décret le 12 novembre 1954[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « N° 4893 - Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement de divers chemins de fer : 31 décembre 1875 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 11, no 285,‎ , p. 1288 - 1290 (lire en ligne).
  2. « N° 8252 - Loi qui autorise le ministre des Travaux publics à entreprendre l'exécution des travaux de superstructure de divers chemins de fer : 31 juillet 1979 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 461,‎ , p. 109 - 110 (lire en ligne).
  3. a, b, c et d Roger Vidal, Le Périgord et le rail : La Dordogne et le Paris-Orléans, t. 1, Périgueux, Éd. à compte d'auteur, , chap. 5 (« Ligne de Périgueux à Parcoul »), p. 516-593
  4. « N° 26346 - Loi qui concède diverses lignes de chemin de fer à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans : 20 mars 1893 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 46, no 1546,‎ , p. 841 - 846 (lire en ligne).
  5. « Décret no 54-1099 du 12 novembre 1954 portant déclassement de certaines lignes et sections de lignes de chemin de fer d’intérêt général », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 10676-10677 (ISSN 0373-0425, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Le Diraison et Yvette Renaud, Voyages en Charente au temps de la vapeur, Centre départemental de la documentation pédagogique de la Charente, coll. « Cultures et traditions charentaises », , 304 p. (ISBN 2-903770-48-4, présentation en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]