Ligne de Neuville-de-Poitou à Bressuire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le chemin de fer image illustrant la Nouvelle-Aquitaine
Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer et la Nouvelle-Aquitaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ligne de
Neuville-de-Poitou à Bressuire
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1887
Fermeture 1980
Concessionnaires Bressuire à Poitiers (1869 – 1878)
État (Non concédée) (1878 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 524 000
Longueur 72,5 km
Électrification

Non électrifiée

Pente maximale 12 5 ‰
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire SNCF
Trafic fret
Schéma de la ligne
LSTR
Ligne de Poitiers à Arçay vers Poitiers
eSPLa
vexBHF-eBHF
17,310
0,000
Neuville-de-Poitou
exLSTRq evSTRgr
Ligne de Poitiers à Arçay vers Arçay
eBHF
5,979 Villiers - Vouillé
eBHF
13,507 Ayron - Latillé
DST
19,728 Chalandray
STR
Limite d'exploitation
eBHF
25,104 La Ferrière - Thénezay
STR
(1) Ligne non exploitée
eBHF
31,956 La Peyratte
BRÜCKE
Viaduc du Jorson (60 m)
ABZrg LSTRq
38,6xx Ligne de Chartres à Bordeaux-Saint-Jean vers Bordeaux-Saint-Jean
BHF
38,839 Parthenay
LSTRq ABZrf
39,1xx Ligne de Chartres à Bordeaux-Saint-Jean vers Chartres
eBHF
50,212 Fénery
STR
(2) Ligne non exploitée
eBHF
56,231 Clessé
eBHF
61,799 La Chapelle-Saint-Laurent
eABZrg exLSTRq
71,490 Ligne de La Possonnière à Niort vers Niort
ABZrg LSTRq
71,678 Ligne des Sables-d'Olonne à Tours vers Les Sables-d'Olonne
BHF
72,538 Bressuire (166 m)
LSTRq xABZrf
72,919 Ligne des Sables-d'Olonne à Tours vers Tours
exLSTR
Ligne de La Possonnière à Niort vers La Possonnière

La ligne de Neuville-de-Poitou à Bressuire est une ligne de chemin de fer française qui reliait Neuville-de-Poitou, dans le département de la Vienne, à Bressuire, dans le département des Deux-Sèvres. Elle est entièrement située dans la région Poitou-Charentes.

Elle porte le numéro 524000 sur le réseau ferré national français.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne de Bressuire à Poitiers est déclarée d'utilité publique par un décret impérial le [1].

Le , un décret impérial prescrit sa mise en adjudication[2]. La concession est attribuée à la Compagnie du chemin de fer de Bressuire à Poitiers (BP) le . Elle est mise en service dans sa totalité le [3].

La ligne de Bressuire à Poitiers est rachetée par l'État selon les termes d'une convention signée le 21 avril 1877 entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie du chemin de fer de Bressuire à Poitiers. Cette convention est approuvée par une loi le 18 mai 1878[4].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La ligne de de Neuville-de-Poitou à Bressuire, numéro 524000 sur le réseau ferré national français, est longue de 72,5 kilomètres[5]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « N° 16281 - Décret impérial qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de Bressuire à Poitiers : 19 juin 1868 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 32, no 1628,‎ , p. 328 - 329.
  2. « N° 17550 - Décret impérial qui prescrit la mise en adjudication du chemin de fer de Bressuire à Poitiers : 18 décembre 1869 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 35, no 1788,‎ , p. 249 - 267.
  3. Adrienna Suro, 2004, p. 90.
  4. « N° 7065 - Loi qui, 1° incorpore divers chemins de fer d'intérêt local dans le réseau d'intérêt général ; 2° approuve des conventions passées entre le ministre des Travaux publics et diverses Compagnies de Chemin de fer : 18 mai 1878 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 16, no 395,‎ , p. 801 - 823 (lire en ligne).
  5. « Inventaire des lignes oubliées : Lignes 76 à 151 sur 281 répertoriées », sur Histoire de lignes oubliées...,‎ (consulté le 23 août 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]