Ligne de Laval à Pouancé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne de
Laval à Pouancé
Vue du tracé de l'ancienne ligne en 2013.
Vue du tracé de l'ancienne ligne en 2013.
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Laval, Craon, Pouancé
Historique
Mise en service 1888
Fermeture 1938 – 1969
Concessionnaires Ouest (1888 – 1908)
État (Non concédée) (1909 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 1998)
Déclassée (à partir de 1998)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 462 000
Longueur 60,4 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

Non électrifiée

Pente maximale 15
Nombre de voies Installations déposées
(Anciennement à voie unique)

La ligne de Laval à Pouancé était une ligne de chemin de fer régionale française à écartement standard et à voie unique des départements de la Mayenne et de Maine-et-Loire.

Elle constituait la ligne 462 000[1] du réseau ferré national.

Tracé[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Ouverture[modifier | modifier le code]

  • 2 décembre 1888[2]

Dates de fermeture[modifier | modifier le code]

  • Fermeture au service des voyageurs : 1er mars 1938[3].
  • Rouverte durant la guerre du 3 octobre 1940 au 3 mai 1942[3].
  • Fermeture au service des marchandises :
    • 1996 de Laval à Saint-Berthevin[4]
    • 24 septembre 1989 de Saint-Berthevin à Renazé[5]
    • 1960 de Renazé à Chazé (neutralisation)[6]
    • 3 novembre 1969 de Chazé à Pouancé[7]

Dates de déclassement[modifier | modifier le code]

  • De Renazé à Chazé-Henry (PK 350,125 à 355,350) : 24 mai 1960[8].
  • Section à Chazé-Henry (PK 355,350 à 356,905) : 14 janvier 1972[9].
  • De Saint-Berthevin à Renazé (PK 305,600 à 350,125) : 18 septembre 1992[10].
  • De Laval à Saint-Berthevin (PK 302,237 à 305,600) : 9 octobre 1998[11].
  • De Chazé-Henry à Pouancé (PK 356,905 à 360,895) : 9 octobre 1998[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du 17 juillet 1879 (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 62, une ligne de « Pouancé (Maine-et-Loire) à un point à déterminer sur la ligne de Paris à Rennes, entre Laval et le Genest, par ou près Craon »[12]. La ligne est déclarée d'utilité publique par une loi le 27 juillet 1880[13].

La ligne est concédée à titre définitif par l'État à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 17 juillet 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, (ISBN 978-2-918758-34-1), volume 1, page 153.
  2. http://www.cheminots.net/forum/index.php?/topic/20599-historique-de-la-ligne-sable-sur-sarthe-segre-st-nazaire-et-segre-angers/page__view__findpost__p__269012
  3. a et b Historail n°17 d'avril 2011, p. 40
  4. Historail n°17 d'avril 2011, p. 119
  5. Historail n°17 d'avril 2011, p. 111
  6. Historail n°17 d'avril 2011, p. 122
  7. Historail n°17 d'avril 2011, p. 99
  8. Journal officiel de la République française du 11 juin 1960, page 5 360.
  9. Journal officiel de la République française du 2 février 1972, page 1 278.
  10. Journal officiel de la République française du 26 septembre 1992, page 13 380.
  11. a et b Journal officiel de la République française du 11 octobre 1998, page 15 401.
  12. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  13. « N° 9684 - Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de Pouancé à la ligne de Paris à Brest, près Laval : 27 juillet 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 21, no 553,‎ , p. 305 (lire en ligne).
  14. « N° 14218 - Loi qui approuve la convention passée, le 17 juillet 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 359 - 367 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :