Ligne de Fives à Baisieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne de
Fives à Baisieux
Image illustrative de l’article Ligne de Fives à Baisieux
La ligne, en gare d'Ascq.
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1865
Concessionnaires Nord (1862 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 269 000
Écartement standard (1,435 m)
Électrification 25 kV – 50 Hz
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF

La ligne de Fives à Baisieux est une ligne ferroviaire française à écartement standard, située dans le département du Nord. Elle relie la gare de Lille-Flandres à celle de Baisieux. Elle se raccorde ensuite, à la frontière, avec le réseau de la SNCB, permettant des relations ferroviaires entre Lille et Namur via Tournai.

Elle constitue la ligne no 269 000[1] du réseau ferré national.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'établissement d'un « chemin de fer de Lille à la frontière belge, dans la direction de Tournai » est concédée à titre définitif par une convention signée le entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des chemins de fer du Nord. Le décret du déclare la ligne d'utilité publique et approuve la convention de concession[2],[3].

La mise en service le 1er décembre 1865[4] se fait simultanément sur la ligne française de Lille à Baisieux et frontière et sur la ligne belge de Tournai à Blandain et frontière. Outre la gare de Lille, la ligne comporte deux stations en France : Ascq et Baisieux[4].

La ligne est utilisée pour la liaison no 3, de Lille-Flandres à Ascq, du TER Nord-Pas-de-Calais, ainsi que pour la liaison no 4, de Lille-Flandres à Orchies via Ascq, où les trains empruntent en complémentarité la section Orchies - Ascq de la ligne de Somain à Halluin ; de plus, il y circule deux liaisons transfrontalières : un TER Lille – Tournai et un InterCity Lille – Namur.

La ligne[modifier | modifier le code]

Vitesses limites[modifier | modifier le code]

Vitesses limites de la ligne en 2012 pour tous les types de trains en sens impair (certaines catégories de trains, comme les trains de marchandises, possèdent des limites plus faibles)[5] :

De À Limite
Lille-Flandres BV Portique « Pont supérieur de Fives » 30
Portique « Pont supérieur de Fives » Baisieux Frontière 120

En Belgique, la vitesse de référence de la ligne 94 Bruxelles – Lille via Tournai est de 140 km/h. Ici comme en France, certains trains roulent à des vitesses inférieures en raison des caractéristiques techniques des engins moteurs ou de la masse du train.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fascicule Gares et lignes du nord, édité par le COPEF (Cercle Ouest Parisien d'Études Ferroviaires) en 1985.
  2. « N° 10478 - Décret impérial qui, 1° déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de Valenciennes à Achette, et d'un chemin de fer de Lille à la frontière belge, dans la direction de Tournai ; 2° approuve la convention passée avec la Compagnie du Nord pour la concession de ces chemins de fer : 6 juillet 1862 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, xI, vol. 20, no 1041,‎ , p. 286 - 288.
  3. Département du Nord, Annuaire statistique du département du Nord, Devaux père et fils, 1863 p. 319 intégral (consulté le 29 décembre 2011).
  4. a et b Moniteur belge, « Ouverture de la ligne de Tournai à Lille, par Blandain », dans le Moniteur belge, journal officiel du 17 décembre 1865 intégral (consulté le 1er janvier 2012).
  5. Renseignements techniques SNCF/RFF - RT 2033 Lille-Flandres - Baisieux - Tournai (SNCB), version du 11 décembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]