Ligne de Dieppe à Fécamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Dieppe à Fécamp
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Dieppe, Fécamp
Historique
Mise en service 1880 – 1900
Concessionnaires Ouest (1875 – 1908)
État (non concédée) (1909 – 1938)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (depuis 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 357 000
Longueur 71,5 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Pente maximale 20 
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire SNCF

La ligne de Dieppe à Fécamp est une ancienne ligne de chemin de fer qui reliait Dieppe à Fécamp en longeant la côte normande.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne est concédée à titre éventuel, dans le cadre d'un itinéraire de Dieppe au Havre, par l'État à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 17 juillet 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[1]. La ligne est déclarée d'utilité publique et concédée à titre définitif à la compagnie par une loi le 17 août 1885[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « N° 14218 - Loi qui approuve la convention passée, le 17 juillet 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 359 - 367 (lire en ligne).
  2. « N° 15774 - Loi ayant pour objet la déclaration d'utilité publique du chemin de fer de Dieppe au Havre et la concession définitive de cette ligne à la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest : 17 août 1885 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 31, no 949,‎ , p. 467 - 468 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José Banaudo, « Le pays de Caux : la ligne de St. Valery et sa transversale : Motteville - St. Vaast-Bosville - St. Valery-en-Caux, Fécamp - St. Vaast-Bosville - Dieppe », dans Sur les rails de Normandie, collection images ferroviaires, les éditions du Cabri, Breil-sur-Roya, 2009 (ISBN 2-914603-43-6), pp. 22-26

Articles connexes[modifier | modifier le code]