Ligne de Dax à Mont-de-Marsan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le chemin de fer image illustrant la Nouvelle-Aquitaine
Cet article est une ébauche concernant le chemin de fer et la Nouvelle-Aquitaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ligne de
Dax à Mont-de-Marsan
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1891 – 1899
Fermeture 1970
Concessionnaires Midi (1883 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 654 000
Longueur 61,986 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Pente maximale 12 ‰
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF
Trafic Fret entre Augreilh et Mont-de-Marsan

La ligne Ligne de Dax à Mont-de-Marsan est une ligne ferroviaire en France, longue de 64 kilomètres, et établie dans le département des Landes. Elle reliait les gares de Dax et de Mont-de-Marsan.

Elle constitue la ligne 654 000[1] du réseau ferré national.

Actuellement, le tronçon de Saint-Sever à Mont-de-Marsan est encore ouvert au transport de marchandises, le reste de la ligne a été déposé.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du 17 juillet 1879 (plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 175 une ligne de « Saint-Sever à Pau, à Dax et à Mont-de-Marsan »[2],[3]. La section de Mont-de-Marsan à Saint-Sever est déclarée d'utilité publique, à titre d'intérêt général, par une loi le 22 juin 1880[4]. La section de Dax à Saint-Sever est déclarée d'utilité publique, à titre d'intérêt général, par une loi le 25 juillet 1881[5].

La totalité de la ligne est concédée à la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne par une convention signée le 9 juin 1883 entre le ministre des Travaux publics et la compagnie. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[6],[7].

La section de Saint-Sever à Mont-de-Marsan a été ouverte à l'exploitation le 12 août 1891[8] et celle de Dax à Saint-Sever le 10 novembre 1899.

La totalité de la ligne a été fermée au service des voyageurs le 7 avril 1970. Le trafic des marchandises a disparu entre Narrosse et la bifurcation d'Augreilh le 9 décembre 1992 et entre la bifurcation de Peyrouton et Narrosse le 1er juin 2004.

Dates de déclassement[modifier | modifier le code]

  • De Narrosse à Augreilh (PK 156,500 à 192,000) : 9 décembre 1992[1].

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal Officiel de la République Française du 11 décembre 1992 page 16 900.
  2. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  3. Les chemins de fer français : étude historique sur la constitution et le régime du réseau, par Alfred Picard, Tome 3, page 693.
  4. « N° 9464 - Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer de Mont-de-Marsan à ou près Saint-Sever : 22 juin 1880 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 20, no 538,‎ , p. 1060 (lire en ligne).
  5. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d'état, année 1881, page 330.
  6. « N° 14215 - Loi qui approuve la convention passée, le 9 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des chemins de fer du Midi : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 340 - 345 (lire en ligne).
  7. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d'État, année 1884, page 81.
  8. Rapports et délibérations - Conseil général des Landes, année 1893/08, page 61.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]