Ligne de Chagny à Dole-Ville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Chagny à Dole-Ville
Image illustrative de l’article Ligne de Chagny à Dole-Ville
La gare inférieure de Saint-Bonnet-en-Bresse
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1871 – 1887
Électrification 1991 (électrification partielle)
Fermeture 1969 – 1978 (fermeture partielle)
Concessionnaires Paris-Lyon (1854 – 1857)
PLM (1857 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 865 000
Longueur 80,208 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 1500 V continu
De Chagny au PK 3,36
25 kV – 50 Hz
de Tavaux à Dole
Pente maximale 10 
Nombre de voies Voie unique
(Anciennement à double voie)
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF et divers nouveaux entrants
Trafic Fret

La ligne de Chagny à Dole-Ville est une ancienne ligne ferroviaire en France, qui reliait les gares de Chagny et de Dole.

La ligne est aujourd'hui partiellement déposée; quelques tronçons sont encore en usage pour le transport des marchandises.

Histoire[modifier | modifier le code]

La section d'Allerey à Dole a été concédée le 20 avril 1854[1] à la Compagnie du chemin de fer de Paris à Lyon qui deviendra la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) le 11 avril 1857. La concession portait sur un chemin de fer de Chalon-sur-Saône à Dole (via Allerey).

La loi du 17 juillet 1879 (dite plan Freycinet) portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 115, une ligne de « Chagny, par Seurre, à un point à déterminer sur la ligne de Dôle à Dijon »[2].

La section de Chagny à Allerey a été déclarée d'utilité publique le 27 juillet 1880[3] (cette déclaration portait sur une ligne de Chagny à Auxonne par Allerey). Elle est concédée à la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 26 mai 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[4].

La ligne a été ouverte à l'exploitation entre Allerey et Dole le 2 octobre 1871[5]. La section de Chagny à Allerey a été ouverte le 12 juillet 1887.

Dates de déclassement[modifier | modifier le code]

  • De Neublans - Petit-Noir à Tavaux (PK 55,500 à 71,850) : 26 juillet 1969[6].
  • De Saint-Bonnet-en-Bresse à Neublans - Petit-Noir (PK 38,156 à 55,500) : 26 juillet 1973[7].
  • De Chagny à Allerey (PK 3,555 à 21,750) : 20 mars 1978[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat, année 1854, page 256.
  2. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  3. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat, année 1884, page 381.
  4. « N° 14213 - Loi qui approuve les conventions passées, les 26 mai et 9 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 325 - 333 (lire en ligne).
  5. Rapports et procès-verbaux des délibérations - Conseil général du Jura, année 1871, page 115.
  6. Journal Officiel de la République Française du 10 août 1969, page 8 017.
  7. Journal Officiel de la République Française du 22 août 1973, page 9 123.
  8. Journal Officiel de la République Française du 29 mars 1978, page 2 636.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]