Ligne de Cabariot au Chapus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Cabariot au Chapus
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Marennes
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 542 000
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Nombre de voies Anciennement à voie unique

La ligne de Cabariot au Chapus est une ligne ferroviaire française à écartement standard et à voie unique de la région Poitou-Charentes.

Elle constituait la ligne 542 000 du réseau ferré national.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • Ouverture le 17 février 1889.
  • Fermeture voyageurs le 26 septembre 1971.
  • Fermeture marchandises le 28 septembre 1986.
  • Déclassement de la section de Cabariot au Chapus (PK 0,000 à 30.563) le 20 septembre 1991.
  • Dépose de la voie par la suite.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une convention signée le 18 juillet 1868 entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des chemins de fer des Charentes accorde la concession à titre éventuel d'une ligne « de la ligne de Rochefort à Saintes, en amont du port de Tonnay-Charente, vers Marennes et la pointe du Chapus ». Elle est approuvée par décret impérial à la même date[1].

La ligne est déclarée d'utilité publique et concédée à la Compagnie des chemins de fer des Charentes à titre définitif par une loi le 23 mars 1874[2].

L'État rachète le réseau de la Compagnie des chemins de fer des Charentes par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 31 mars 1877. Cette convention est approuvée par une loi le 18 mai 1878[3].

Tracé[modifier | modifier le code]

Pont de la Cèpe sur la Charente.
Pont de la Cèpe sur la Charente.

La totalité de la ligne se situe dans le département de la Charente-Maritime. La ligne a son origine en gare de Cabariot où elle est reliée à la ligne de Nantes-Orléans à Saintes pour rejoindre son terminus en gare du Chapus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « N° 16273 - Décret impérial qui approuve la convention passée, le 18 juillet 1868, entre le ministre de l'Agriculture, du Commerce et des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer des Charentes : 18 juillet 1868 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie Impériale, série XI, vol. 32, no 1628,‎ , p. 317 - 321.
  2. « N° 3112 - Loi relative à la déclaration d'utilité publique et à la concession définitive de plusieurs chemins de fer concédés à titre éventuel, et à l'adjudication de plusieurs chemins classés et non concédés », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 8, no 205,‎ , p. 801 - 823 (lire en ligne).
  3. « N° 7065 - Loi qui, 1° incorpore divers chemins de fer d'intérêt local dans le réseau d'intérêt général ; 2° approuve des conventions passées entre le ministre des Travaux publics et diverses Compagnies de Chemin de fer : 18 mai 1878 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 16, no 395,‎ , p. 801 - 823 (lire en ligne).
Gare du Chapus
Etat actuel de la gare terminus du Chapus devenue un magasin "Comptoir de la Mer"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]