Ligne d'Orange à l'Isle - Fontaine-de-Vaucluse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne
d'Orange à l'Isle - Fontaine-de-Vaucluse
Gare de Carpentras
Gare de Carpentras
Pays Drapeau de la France France
Historique
Mise en service 1894
Fermeture 1938 – 1988
Concessionnaires PLM (1883 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2014)
SNCF (à partir de 2015)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 926 000
Longueur 37,997 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

Non électrifiée

Pente maximale 10
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire SNCF
Exploitant(s) SNCF

La ligne d'Orange à l'Isle - Fontaine-de-Vaucluse est une ligne de chemin de fer française qui relie la Gare d'Orange à celle de l'Isle - Fontaine-de-Vaucluse dans le département du Vaucluse en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Elle constitue la ligne 926 000 du réseau ferré national[1].

Seule subsiste aujourd'hui la section de Carpentras à Pernes qui a le statut de ligne non exploitée.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du 17 juillet 1879 portant classement de 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d’intérêt général retient en n° 134, une ligne de « L'Isle à Orange par Carpentras[2] ».

Cette ligne a été déclarée d'utilité publique par la loi du 7 janvier 1881[3]. Elle est concédée à titre définitif à la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la compagnie le 26 mai 1883. Cette convention est approuvée par une loi le 20 novembre suivant[4].

Elle a été ouverte à l'exploitation par la même compagnie le 3 novembre 1894[5].

Elle a été fermée au service des voyageurs le 2 octobre 1938[6].

Dates de déclassement[modifier | modifier le code]

La ligne a été déclassée en plusieurs étapes :

  • de Pernes à l'Isle-Fontaine-de-Vaucluse (PK 28,390 à 36,400) : 29 octobre 1970[7].
  • d'Orange à Carpentras (PK 2,700 à 21,855) : 20 mars 1995[8].

La section de Carpentras à Pernes (PK 23,602 à 28,390) avait été retranchée du réseau ferré national le 15 octobre 2002[9]. Ce retranchement a été annulé par la décision 252 370 du Conseil d'État du 28 juillet 2004[10].

Description de la ligne[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Viaduc de l'Auzon à Carpentras, permettant autrefois à la Ligne d'Orange à l'Isle - Fontaine-de-Vaucluse , de traverser la rivière Auzon, avant d'arrivée à la gare de Carpentras, depuis Loriol-du-Comtat

Exploitation[modifier | modifier le code]

Projet[modifier | modifier le code]

Le tracé de cette ancienne ligne est en cours de réaménagement, pour créer la véloroute Via Venaissia. Actuellement longue de 7 km, entre Jonquières et Sarrians, elle devrait relier, à terme, la ViaRhôna, près d'Orange et la Véloroute du Calavon, au sud, près de Cavaillon[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des lignes du RFN (2009) lire (consulté le 8 août 2013).
  2. « N° 8168 - Loi qui classe 181 lignes de chemin de fer dans le réseau des chemins de fer d'intérêt général : 17 juillet 1879 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 19, no 456,‎ , p. 6 - 12 (lire en ligne).
  3. Collection complète des lois, décrets, ordonnances, règlements, et avis du Conseil d'tat / J. B. Duvergier, année 1881, page 24.
  4. « N° 14213 - Loi qui approuve les conventions passées, les 26 mai et 9 juin 1883, entre le ministre des Travaux publics, et la Compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée : 20 novembre 1883 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 28, no 834,‎ , p. 325 - 333 (lire en ligne).
  5. Procès-verbal des séances du Conseil général (Vaucluse), année 1895/08, page 36.
  6. Revue : La Vie du rail, Article : une gare Orange, n° 1588, page 8.
  7. Journal Officiel de la République Française du 18 novembre 1970, page 10 609.
  8. Journal Officiel de la République Française du 25 mars 1995, page 4817.
  9. Journal Officiel de la République Française du 22 octobre, page 17 486.
  10. Décision du Conseil d'état n° 252 670 du 28 juillet 2004.
  11. fiche de la Véloroute Via Venaissia sur le site de Véloroutes et Vois Vertes

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]