Ligne d'Annaba à Djebel Onk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ligne de
Annaba à Djebel Onk
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Villes desservies Annaba, Drean, Bouchegouf, Souk Ahras, Tebessa
Historique
Mise en service 1888 – 1966
Électrification 1932 – 1951
Concessionnaires Batignolles (1874 – 1876)
CCFBG (1876 – 1914)
CFAE (1914 – 1938)
SNCF (1938 – 1938)
OCFA (1938 – 1960)
SNCFFA (1960 – 1963)
SNCFA (1963 – 1976)
SNTF (depuis 1976)
Caractéristiques techniques
Longueur 340 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3 000 V continu V  - Hz
Nombre de voies Simple voie (sauf 15 km)
Trafic
Propriétaire SNTF
Exploitant(s) SNTF
Trafic Grande Ligne d'Alger à Annaba
Fret

La ligne d'Annaba à Djebel Onk dans la Wilaya de Tebessa est une ligne mixte de 340 km dont les 110 derniers kilomètres sont exclusivement à usage de fret, principalement minier.

Créée dans le prolongement de la ligne Annaba - Ghardimaou (Tunisie), elle est très vite à la fin du XIXe siècle, la ligne la plus importante du pays, grâce au nombreuses mines exploitées dans la région. Cette ligne jusqu'à Tebessa est devenu l'axe principal de voyageurs après l’arrêt du transmaghrébin dans les années 1990.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ligne de Bône à Guelma[modifier | modifier le code]

Le premier plan de ferroviaire de 1857 projetait la construction d'une ligne Bône (Annaba) à Constantine de 200 km. Le projet est retardée par la guerre franco-allemande de 1870[1].

Une première ligne entre Annaba et Guelma longue de 88 km est concédée en 1874 à la Société de Construction des Batignolles créée par Ernest Goüin. Ce dernier va créer la Compagnie des chemins de fer Bône-Guelma qui se verra rétrocéder la concession en 1876.

Le premier tronçon entre Annaba et Duvivier (Bouchegouf) de 55 km est ouvert à la circulation le 1er septembre 1876, puis jusqu'à Guelma le 23 avril 1877[2].

Ligne de Duvivier (Bouchegouf) à Souk Ahras[modifier | modifier le code]

En 1877, la portion de 52 km entre Duvivier (Bouchegouf) et Souk Ahras est concédée de nouveau à la Compagnie de Bône à Gelma pour une mise en service le 30 juin 1881.

Cette ligne sera prolongée jusqu'en Tunisie.

Ligne de Souk Ahras à Tebessa[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du deuxième plan de développement ferroviaire de 1879 est prévue la construction de la ligne de Souk Ahras à Tebessa d'une longueur de 130 km.

La Compagnie de Bône à Guelma se voit attribuer la concession du projet en 1885 , construit la ligne en l'exploite à partir du 27 mai 1888.

La ligne sera prolongée ultérieurement jusqu'aux mines d'El Kouif sur une distance de 25 km. Cette partie n'est exploitée que sur une longueur de 3 km jusqu'au dépôt de carburant de Naftal.

Électrification[modifier | modifier le code]

Pour faire face au très fort trafic minier, la ligne sera électrifiée entre 1932 et 1951. Ce sera la toute première et l'une des rares à l'être jusqu'à maintenant.

Ligne minière de Tebessa à Djebel Onk[modifier | modifier le code]

Après l'indépendance de l'Algérie, un prolongement de 110 km est créé jusqu'aux mines de phosphates du Djebel Onk dans la commune de Bir El Ater. La ligne est ouverte en 1966.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une ligne à voie unique électrifiée. Elle compte 12 gares et 9 haltes.

Tracé et profil[modifier | modifier le code]

Cette ligne débute dans les basses plaines agricoles d'Annaba puis va suivre la valée de l'oued Seybousse jusqu'à Bouchegouf avant de s'élever subitement au moyen d'importants lacets sur les contreforts des monts de la Medjerdja pour atteindre le seuil de Souk Ahras, situé à plus de 700 mètres d'altitude.

La ligne va suivre ensuite la vallée de l'Oued Chouk pour atteindre la plaine de Madaure puis traverser les plateaux arides de Oued Kebrit et El Aouinet. Enfin elle poursuivra son parcours à travers la vallée de l'oued Chabro jusqu'à Tebessa.

Elle compte 7 tunnels d'une longueur totale de 2 kilomètres.

Stations[modifier | modifier le code]

Lieu (PK) Informations
Annaba PK 0 Grandes Lignes, Trains Régionaux, Trains de Banlieue
El Hadjar PK 10,550 Grande Ligne, Train Régional
Chebaita Mokhtar PK 15,600 Grande Ligne, Train Régional
Chihani Bachir PK 29,560 Train Régional
Drean PK 22,600 Grande Ligne, Train Régional
Bouchegouf PK 55,150 Grande Ligne
Mechroha PK 90,530 Grande Ligne
Souk Ahras PK 107 Grande Ligne
M'Daourouch PK 139 Grande Ligne
Oued Kebrit PK 163,170 Grande Ligne
El Aouinet PK 171,190 Grande Ligne
Morsott PK 198,800 Grande Ligne
Tebessa PK 231 Grande Ligne

Trafic[modifier | modifier le code]

  • 2 trains "grande ligne" quotidiens relient Annaba à Tebessa en 5 heures.
  • 4 trains régionaux quotidiens relient Annaba à Chihani Bachir.

Le trafic voyageur entre Annaba et Ghardimaou (Tunisie) a été arrêté au début des années 1990. La ligne est utilisée seulement pour le fret .

Vitesse limite[modifier | modifier le code]

  • Le trajet entre Annaba et Tebessa s'effectue a une vitesse moyenne entre 40 et 50 km/h.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]