Ligne d'Alençon à Condé-sur-Huisne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne
d'Alençon à Condé-sur-Huisne
Ligne d'Alençon à Nogent-le-Rotrou
via Mortagne-au-Perche
Bâtiment voyageurs Gare d'Alençon vers 1900
Bâtiment voyageurs Gare d'Alençon vers 1900
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Alençon, Mortagne-au-Perche, Condé-sur-Huisne
Historique
Mise en service 1873
Fermeture 1953 – 1984
Concessionnaires Orne (1870 – 1890)
État (Non concédée) (1890 – 1891)
Ouest (1891 – 1908)
État (Non concédée) (1909 – 1937)
SNCF (1938 – 1997)
RFF (1997 – 2001)
Ligne déclassée (à partir de 2001)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 423 000
Longueur 66,3 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

Non électrifiée

Pente maximale 15
Nombre de voies Anciennement à voie unique

La ligne ferroviaire d'Alençon à Condé-sur-Huisne est une ancienne ligne de chemin de fer française, se trouvant dans le département de l'Orne et la région Basse-Normandie. Elle reliait entre elles les localités d'Alençon et Condé-sur-Huisne, et plus largement les villes d'Alençon à Nogent-le-Rotrou par Mortagne-au-Perche, en débouchant sur la Paris - Le Mans à Condé-sur-Huisne. Elle permettait ainsi une traversée ferroviaire du Perche. Elle constituait la ligne 423 000 du réseau ferré français.

Cette ligne est aujourd'hui reconvertie en voie verte[1], la Voie verte Condé-sur-Huisne-Alençon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne est déclarée d'utilité publique et classée d'intérêt local par un décret impérial du 12 mars 1870[2].

Le 6 mai 1873, elle est mise en service d'Alençon à Condé-sur-Huisne.

La ligne est cédée à l'État par le syndic de faillite de la Compagnie des chemins de fer de l'Orne par une convention signée avec le ministre des Travaux publics le 14 janvier 1890. Cette convention est approuvée par une loi le 20 juin 1891, qui intègre aussi la ligne au réseau de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest[3].

Fermée définitivement en 1984, la ligne est déclassée le 17 novembre 2001 d'Alençon (pk 0,392) à Condé-sur-Huisne (pk 65,920). En 2002, elle est rachetée par le conseil général de l'Orne à Réseau ferré de France.

Les travaux de la Voie verte Condé-sur-Huisne-Alençon commencent le 25 septembre 2009, après l'attribution de subvention par le conseil général de l'Orne, et elle est inaugurée le 13 juin 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le site de la Voie Verte ALENÇON / CONDE - SUR - HUISNE
  2. « N° 17763 - Décret impérial qui déclare d'utilité publique l'établissement d'un chemin de fer d'intérêt local d'Alençon à Condé-sur-Huisne : 12 mars 1870 », Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris, Imprimerie impériale, série XI, vol. 35, no 1807,‎ , p. 581 - 600.
  3. « N° 23838 - Loi qui incorpore le chemin de fer d'Alençon à Condé-sur-Huisne dans le réseau de l'Ouest : 20 juin 1891 », Bulletin des lois de la République Française, Paris, Imprimerie Nationale, série XII, vol. 42, no 1413,‎ , p. 1010 - 1011 (lire en ligne).