Ligne de Saint-Dizier à Doulevant-le-Château

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne de
Saint-Dizier à Doulevant-le-Château
Image illustrative de l'article Ligne de Saint-Dizier à Doulevant-le-Château
La gare d'Éclaron au début du XXe siècle
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Éclaron, Wassy, Brousseval
Historique
Mise en service 1868 – 1881
Concessionnaires Compagnie du chemin de fer de Wassy à Saint-Dizier (1867 – 1972)
SNCF (1972 – 1994)
Syndicat Mixte des Chemins de fer de Blaise-et-Der (1994 – 2011)
Département de la Haute-Marne (depuis 2011)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 018 000
Longueur 39,526 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Pente maximale 9
Nombre de voies Voie unique
(Anciennement 2 entre Saint-Dizier et Éclaron.)
Trafic
Propriétaire Conseil Départemental de Haute-Marne
Exploitant(s) Aucun
Trafic Aucun

La ligne de Saint-Dizier à Doulevant-le-Château, située dans le département français de la Haute-Marne, constituait la ligne 018 000[1] du réseau ferré national.

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne de Saint-Dizier à Wassy est concédée le 23 décembre 1865 par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et Messieurs le Baron A. de Rothschild, Danelle, de Chanlaire, Cornuel et Guyard. Cette convention est approuvée à la même date par un décret impérial qui déclare la ligne d'utilité publique[2]. Un traité passé entre les concessionnaires et la Compagnie des chemins de fer de l'Est le 24 avril 1865 prévoyait l’exploitation de la ligne par cette dernière.

Les concessionnaires initiaux rétrocèdent la ligne à la Compagnie du chemin de fer de Wassy à Saint-Dizier constituée le 11 avril 1867. Les statuts de la compagnie et la rétrocession sont approuvés par un décret impérial le 27 avril 1867.

La section de Wassy à Doulevant-le-Château est concédée par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et Messieurs Berthelin, de Chanlaire, Le Bachelellé et Bernardin (Compagnie du chemin de fer de Wassy à Doulevant-le-Château en cours de constitution) le 18 mars 1878. Cette convention est approuvée par une loi le 26 décembre 1878. Cette même loi déclare la ligne d’utilité publique[3]. Un traité passé entre les concessionnaires et la Compagnie des chemins de fer de l'Est le 13 juillet 1876 prévoyait l’exploitation de la ligne par cette dernière.

La section de Saint-Dizier à Wassy est ouverte le 10 décembre 1868 (exploitation sous traitée à la Compagnie des chemins de fer de l’Est). La section de Wassy à Doulevant-le-Château est mise en service le 25 août 1881 (exploitation sous traitée à la Compagnie des chemins de fer de l’Est).

Les Compagnies du chemin de fer de Wassy à Doulevant-le-Château et des chemins de fer de l'Est signent un traité le 26 décembre 1902 par lequel cette dernière reprend la concession de la ligne de Wassy à Doulevant. Ce traité est validé par une convention signée entre le ministre des Travaux publics et la Compagnie des chemins de fer de l'Est le 10 juin 1903. Cette convention est approuvée par une loi le 6 janvier 1904[4].

Fermeture du service voyageurs

  • De Saint-Dizier à Doulevant-le-Château, le 1er mai 1952.

À l’échéance de sa concession, la section entre Wassy et Saint-Dizier est incorporée dans le réseau de la Société nationale des chemins de fer français par une convention signée le 12 avril 1972 entre le ministre des Transports et la société. Cette convention est approuvée par un décret le 4 juillet 1972[5].

Fermeture du service marchandises

  • De Saint-Dizier à Doulevant-le-Château, le 31 mars 1991 (ligne alors affermée par la SNCF à la CFTA).

Déclassement

  • De Saint-Dizier à Doulevant-le-Château, le 11 juillet 1994[1]

Lancement d'une exploitation conjointe fret et touristique

  • De Saint-Dizier à Wassy - Brousseval, septembre 1994 (SM Chemins de Fer de Blaise-et-Der et Asso Amis de la Gare de Wassy) à juillet 2011.

Fermeture définitive et démontage

  • Suite à l'arrêt des circulations à partir de 2011, la ligne est restée à l'abandon jusqu'en 2016, où un projet de piste cyclable s'est concrétisé par le démontage de la section Louvemont - Wassy. Le projet prévoit également le démontage des sections encadrantes (emprises de la gare de Wassy exclues).

Description de la ligne[modifier | modifier le code]

Tracé - Parcours[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

La ligne est à voie unique, toutefois, la section de Saint-Dizier à Éclaron a été mise à double voie entre 1882 et 1884. Cette deuxième voie a été déposée vers 1942. Le profil de la ligne est relativement bon, les déclivités ne dépassant généralement pas 6 mm/m.

Superstructure[modifier | modifier le code]

La gare de Wassy, imposante et de belles proportions, comportait 6 voies à quai, deux voies de circulation et 4 voies réservées au trafic marchandises.

Exploitation et trafic[modifier | modifier le code]

Exploitation actuelle

Depuis le 27 septembre 1994, le Syndicat Mixte des Chemins de Fer de Blaise-et-Der (CFBD, basés à Wassy), après avoir racheté la ligne à la SNCF, a relancé une exploitation fret entre la gare SNCF de Saint-Dizier et les Fonderies de Wassy et Brousseval. L'activité fret des CFBD, a représenté jusqu'à 3/4 du trafic de la gare SNCF de Saint-Dizier. Parallèlement, l'association des Amis de la Gare de Wassy (AGW) a lancé, également en septembre 1994, des circulations d'autorail touristique sur la même ligne, avec visites de la Gare de Wassy. En 2011, l'abandon de la desserte fret de Saint-Dizier par la SNCF a entraîné l'arrêt de l'exploitation fret des Chemins de Fer de Blaise-et-Der et des circulations touristiques des AGW puis la dissolution du syndicat mixte (dont l'emprunt en cours et la propriété de la ligne de Saint-Dizier à Doulevant ont été repris par le Département de la Haute-Marne). La ligne est actuellement fermée à tout trafic à l'exception de circulations de démonstration dans les emprises de la Gare de Wassy, site désormais contrôlé par l'Association des Amis de la Gare de Wassy et dédié à la muséologie ferroviaire et aux activités artistiques. La section de Louvemont à Wassy a été démontée en 2016, pour laisser place à une piste cyclable. Les Amis de la Gare de Wassy veulent reprendre une exploitation touristique sur Wassy - Brousseval - Montreuil-sur-Blaise et ont dernièrement fait une demande à la Communauté d'Agglomération de Saint-Dizier-Der-Blaise pour pouvoir utiliser la section de ligne correspondante.

Galeries photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal officiel de la république française du 14 juillet 1994 page 10203.
  2. « N° 13938 — Décret impérial qui, 1° déclare d'utilité publique l'établissement du chemin de fer de Vassy à Saint-Dizier ; 2° approuve la convention passée, le 23 décembre 1865, pour la concession de ce chemin de fer : 23 décembre 1865 », Bulletin des lois de l'Empire Français, série XI, vol. 27, no 1363,‎ , p. 15 - 32.
  3. « No 7880 — Loi qui déclare d'utilité publique l'établissement du chemin de fer de Vassy à Doulevant-le-Château (Haute-Marne) : 26 décembre 1878 », Bulletin des lois de la République Française, série XII, vol. 18, no 436,‎ , p. 433 - 455 (lire en ligne).
  4. « N° 43896 — Loi approuvant la convention passée avec la Compagnie des chemins de fer de l'Est pour régler les conditions de la substitution de cette Compagnie à la Compagnie du chemin de fer de Wassy à Doulevant-le-Château : 6 janvier 1904 », Bulletin des lois de la République Française, série XII, vol. 68, no 2503,‎ , p. 687 - 691 (lire en ligne).
  5. « Décret du 4 juillet 1972 approuvant la convention passée entre l'État et la Société nationale des chemins de fer français pour l'exploitation de la voie ferrée de Wassy à Saint-Dizier », Journal officiel de la République Française,‎ , p. 7623 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Revue : "La Vie du Rail" n ° 2156 page 48.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]