Ligne S4 du RER bruxellois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 25 janvier 2020 à 08:41 et modifiée en dernier par Stratoswift (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

S4
Train de la ligne S4 en Gare de Bodeghem-Saint-Martin.
Train de la ligne S4 en Gare de Bodeghem-Saint-Martin.

Réseau Réseau express régional bruxellois
Terminus Alost - Vilvorde
Histoire
Ouverture
Exploitant SNCB
Exploitation
Points d’arrêt 21

La ligne S4 du RER bruxellois, plus simplement nommée S4, est une ligne de train de l'offre ferroviaire suburbaine à Bruxelles, composante du projet Réseau express régional bruxellois, elle traverse Bruxelles sur un axe Est-Ouest : Vilvorde - Bruxelles-Luxembourg - Alost sans emprunter la Jonction Nord-Midi.

Elle emprunte les infrastructures de la ligne 50 (Gand - Bruxelles-Nord), de la ligne 161 (Bruxelles-Nord - Namur), et de la ligne 26 (Hal - Vilvorde).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne S4 fait partie de l'offre ferroviaire S de Bruxelles lancée le [1],[2].

Elle permet la desserte de la ligne 50 entre Alost et Bockstael ainsi que celle de la ligne 26 entre Delta et Vilvorde et dessert au passage les gares de Schuman, Bruxelles-Luxembourg et Etterbeek sur une portion de la ligne 161.

Elle est actuellement exploitée au rythme d’un train par heure, uniquement en semaine et est la seule ligne qui permette un accès direct au quartier européen et à l'est de Bruxelles depuis Jette et Alost. Certains des trains qui avaient leur terminus à Merode circulent désormais jusque Vilvorde.

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Ce train emprunte les lignes et raccordements ferroviaires suivants:

  • ligne 50 d'Alost à Y Pont de la Senne
  • ligne 161/1 de Y Pont de la Senne à Y Verboeckhoven
  • ligne 161/2 de Y Verboeckhoven à Y Josaphat
  • ligne 161 de Y Josaphat à Bruxelles-Luxembourg
  • ligne 161A de Bruxelles-Luxembourg à Etterbeek
  • ligne 26/2 d'Etterbeek à Y Etterbeek
  • ligne 26 de Y Etterbeek à Y Keelbeek-Nord
  • ligne 26/1 de Y Keelbeek-Nord à Y Machelen
  • ligne 27 de Y Machelen à Vilvorde.

Toutes ces lignes sont électrifiées en 3 kV CC ; les raccordements 161/1 et 26/2 sont à voie unique, le reste est à double voie[3].

Liste des gares[modifier | modifier le code]

Alost.
Jette.
Vilvorde.

La desserte de la ligne S4 comporte les gares suivantes[4] :

Exploitation[modifier | modifier le code]

Train S4 à l'arrêt en gare de Schuman.

Tous les trains sont composés d’automotrices Siemens Desiro ML série AM 08 de la SNCB. La plupart des trains sont composés de deux automotrices (soit six voitures) ou une seule (trois voitures) aux heures creuses.

Alors que les trains qui empruntent les lignes 50 ou 161 convergent vers Bruxelles-Nord et la Jonction Nord-Midi, la ligne S4 emprunte un court raccordement souterrain en ligne droite qui relie les deux lignes. Aux gares de Bockstael, Schuman et Merode, il est possible de rejoindre les grandes gares bruxelloises (Nord, Central, Midi) en empruntant le métro bruxellois qui dessert directement ces trois stations.

En outre, elle emprunte une portion peu fréquentée de la ligne 26 entre Delta et Merode qui est désormais désertée par la plupart des trains depuis l’ouverture du tunnel Schuman-Josaphat. Il s'agit du seul train desservant à la fois ces deux gares et celles, plus fréquentées, d'Etterbeek, Schuman et Bruxelles-Luxembourg.

Projets[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « S : Qu'est-ce que le S ? », sur http://www.belgianrail.be/ (consulté le 20 juillet 2018).
  2. « SNCB : une partie du RER de Bruxelles lancée en décembre 2015 », sur Le Vif/L'Express, (consulté le 20 juillet 2018).
  3. Document de référence du réseau Infrabel, annexe C3 « Carte technique du réseau », in https://infrabel.be/sites/default/files/generated/files/paragraph/C-Cartes.zip, consulté le 17 octobre 2019.
  4. « Plan relations S » [PDF], sur SNCB, (consulté le 20 juillet 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]