Ligne C du métro de Rome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les transports en commun image illustrant Rome
Cet article est une ébauche concernant les transports en commun et Rome.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ligne C
image

Réseau Métro de Rome
Ouverture
Dernière extension
Exploitant ATAC
Conduite (système) Automatique
Points d’arrêt 21
Longueur 18,1 km

La ligne C du métro de Rome est l'une des trois lignes du réseau métropolitain de Rome. Elle traverse l'agglomération d'est en ouest sur 18,1 kilomètres de long, mais doit à terme totaliser 25,6 km (dont 16,9 km en souterrain). Entièrement automatisée (AnsaldoBreda), elle emprunte une partie importante du tracé de l'ancienne ligne ferroviaire reliant Rome à Fiuggi.

Historique[modifier | modifier le code]

Les travaux de la troisième ligne du métro romain débutent en 2007. Le premier tronçon, comprenant quinze stations, est inauguré le 9 novembre 2014 entre Monte Compatri - Pantano et Parco di Centocelle[1]. Sept nouvelles stations sont ouvertes le 29 juin 2015 entre Parco di Centocelle et San Giovanni.

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Ligne C, métro de Rome.

Elle doit comprendre à terme trente stations, de Clodio-Mazzini au nord à Pantano au sud-est, sur la commune de Monte Compatri. Plusieurs d'entre elles doivent offrir des correspondances tant avec la ligne A, aux stations Ottaviano - San Pietro - Musei Vaticani et San Giovanni, qu'avec la ligne B, à la station Colosseo.

Stations ouvertes en 2014[modifier | modifier le code]

Stations ouvertes en 2015[modifier | modifier le code]

Stations prévues pour 2020[modifier | modifier le code]

Stations prévues ultérieurement[modifier | modifier le code]

Projets de stations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) «Apre la Metro C a Roma, partenza con guasto: il primo treno se ferma 11 minuti», roma.repubblica.it, 9 novembre 2014