Ligne 78 (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne 78
Ligne de Saint-Ghislain à Tournai
⇒ Voir la carte de la ligne. ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
La ligne 78 à Maubray
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes desservies Saint-Ghislain, Tournai
Historique
Mise en service 1861 – 1870
Électrification 1982
Concessionnaires Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres (1857 – 1867)
Société générale d'exploitation de chemins de fer (1867 – 1871)
Chemins de fer de l'État belge (1871 – 1926)
SNCB (1926 – 2005)
Infrabel (depuis 2005)
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 78
Longueur 39,5 km
Vitesse de référence 160 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Double voie
Signalisation TBL 1
Trafic
Propriétaire Infrabel
Exploitant(s) SNCB principalement
Schéma de la ligne

La ligne 78 est une ligne ferroviaire transversale belge du réseau Infrabel qui relie les villes de Saint-Ghislain et de Tournai. Longue de près de 40 kilomètres, elle comporte deux voies à écartement standard, elle est électrifiée sur l'ensemble de son parcours, sa vitesse de référence est de 160 km/h.

Historique[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La première section, de Mons à Saint-Ghislain, est mise en service le par les Chemins de fer de l'État belge. Cette section est ensuite retranchée de la ligne 78 pour être intégrée dans la ligne 97 de Mons à Valenciennes[1].

La deuxième section de Saint-Ghislain à Basècles-Carrières est ouverte à l'exploitation avec l'ouverture au service des marchandises le par la Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres, qui ouvre le service des voyageurs quelques jours plus tard[1].

La troisième section de Basècles à Péruwelz est ouverte à l'exploitation le par la Compagnie du chemin de fer Hainaut et Flandres[2].

La quatrième et dernière section de Péruwelz à Tournai est ouverte à l'exploitation le [1]par les Chemins de fer de l'État belge qui ont pris possession des sections déjà ouvertes le .[réf. nécessaire]

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Tracé et profil[modifier | modifier le code]

Gares, haltes et arrêts[modifier | modifier le code]

Gares et points d'arrêts sur la ligne: Tertre (HS), Hautrage (HS), Ville-Pommeroeul, Harchies, Blaton, Basècles-Carrières (HS), Péruwelz, Callenelle, Maubray, Antoing, Vaulx (HS).

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

Exploitation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c G. Finet, « Ligne 78 : Mons - Tournai, une ligne singulière », Le Rail,‎ (lire en ligne, consulté le 9 février 2020).
  2. « chemin de fer Hainaut et Flandres », sur museedelaporte.be, (consulté le 12 février 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]