Ligne 1 du tramway de Bâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tramway ligne 1
Un Be 4/4 (4e série) au terminus sud "Bahnhof SBB/SNCF"
Un Be 4/4 (4e série) au terminus sud "Bahnhof SBB/SNCF"
Carte

Réseau Tramway de Bâle
Ouverture
Dernière modification
Terminus Nord : Dreirosenbrücke
Sud : Bahnhof SBB/SNCF
("Badischer Bahnhof" aux heures de pointe)
Exploitant BVB
Conduite (système) Conducteur
Matériel utilisé Be 4/4 (4e série)
Be 4/6 (4e série)
Parfois : Be 6/8 (Combino)
Dépôt d’attache Morgartenring
Wiesenplatz
Points d’arrêt 13
(20 aux heures de pointe)
Longueur 6,852 km
Temps de parcours 16 min
Distance moyenne entre points d’arrêt 361 m
Communes desservies 1 (Bâle)
Jours de fonctionnement LMaMeJVSD
Fréquentation
(moy. par an)
8,76 millions
7e/11[1]
Lignes connexes  1   2   3   6   8   10   11   E11   14   15   16   17   21 

La ligne 1 du tramway de Bâle est une des treize lignes du tramway de Bâle. Cette première ligne suisse, dont le premier tronçon a été ouvert le 6 mai 1895, relie aujourd'hui la station Dreirosenbrücke au nord, à la station Gare CFF, au sud. Elle est aussi composée de 7 stations intermédiaires allant de la gare CFF à la station de la gare badoise de la ville. Avec une longueur de 7 kilomètres, elle constitue une voie de communication nord-sud majeure pour la ville de Bâle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  •  : inauguration du tramway de Bâle et de la ligne 1 parcourant le premier tronçon Centralbahnplatz - Badischer Bahnhof ;
  •  : prolongement à l'ouest jusqu'à Missionsstrasse ;
  •  : prolongement à l'ouest jusqu'à Kannenfeldplatz ;
  •  : la ligne 1 et la ligne 2 s'échangent leur tronçon respectif. La ligne 1 parcourt donc le tronçon Tellplatz - Badischer Bahnhof ;
  •  : la station Badischer Bahnhof change complètement tout comme la gare. L'ancienne station était située à l'emplacement actuel de Messeplatz ;
  •  : la ligne 1 reprend son parcours de 1895 échangeant en partie avec la ligne 4 ;
  •  : prolongement à l'est jusqu'à Riehen Dorf (sur demande) ;
  •  : la station Centralbahnplatz prend son nom actuel de Bahnhof SBB. Le tronçon Schifflände - Badischer Bahnhof passe désormais par le Johanniter Brücke et non plus le Mittlere Brücke. Enfin, la prolongation de Badischer Bahnhof - Riehen Dorf est laissée à la ligne 7 ;
  •  : la ligne 1 reprend une partie de son tracé de 1904 et donc celui de la ligne 2 puisqu'elle parcourt le tronçon Lysbüchel - Bahnhof SBB ;
  •  : la ligne est encore plus ressemblante au tracé de 1904 puisqu'une prolongation (sur demande) est désormais existante sur le tronçon Bahnhof SBB - Badischer Bahnhof ;
  •  : la prolongation de 1925 est abandonnée. Autrement dit, c'est le retour au tracé précédent de 1924 ;
  •  : prolongement au nord-est jusqu'à Munstermesse via le nouveau pont, le Dreirosenbrücke ;
  •  : la Seconde Guerre mondiale va provoquer l'abandon du tronçon Dreirosenbrücke - Munstermesse. D'ailleurs, toutes les lignes qui desservaient le Munstermesse ont abandonné le tronçon jusqu'à ce lieu.
  •  : 2 jours avant l'armistice, un prolongement est créé au sud-est jusqu'à Schifflände ;
  •  : réouverture de la section Dreirosenbrücke - Munstermesse ;
  •  : prolongation au nord de Schifflände à Kleinhüningen, tronçon utilisé en partie par la ligne 4 ;
  •  : abandon de la prolongation nord qui est prise en partie par la ligne 24 ;
  •  : abandon de la section Bahnhof SBB - Schifflände qui est reprise en partie par la ligne 7 ;
  •  : la ligne 1 forme un circuit partant de Munstermesse et allant vers cette dernière via Dreirosenbrücke, Brausebad, Bahnhof SBB et Claraplatz dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, l'autre sens étant la ligne 4 ;
  •  : la ligne continue son circuit mais dans les deux sens puisque la ligne 4 disparaît ;
  •  : le circuit s'arrête en raison de l'abandon du tronçon Schifflände - Munstermesse. La ligne reprend son tracé de 1946 ;
  • De 1996 à 1999 : suppression du tronçon Dreirosenbrücke - Munstermesse pendant la durée de la première phase des travaux de la Tangente Nord ;
  • Du au  : prolongation au nord jusqu'à St-Louis Grenze pour remplacer la ligne 11 partiellement en travaux ;
  •  : la ligne emprunte une grande partie du circuit de 1984 en abandonnant le tronçon Dreirosenbrücke - Munstermesse et le tronçon Bahnhof SBB - Schifflände. Un prolongement (sur demande) est créé de Bahnhof SBB à Badischer Bahnhof via Messeplatz, le nouveau nom de Munsterhalle ;
  • Du au  : en raison de travaux sur la Voltaplatz, la ligne 1 et la ligne 11 échangent une partie de leurs tronçons. La ligne 1 passe à la ligne 11 le tronçon Voltaplatz - Dreirosenbrücke et la 11 passe à la 1 le tronçon Voltaplatz - St-Louis Grenze.

Naissance de la ligne[modifier | modifier le code]

La première ligne de tram de Bâle liait à partir de 1895 les deux gares de cette époque-là, la gare badoise, qui était à la place actuelle de la Mustermesse, et la Centralbahnhof (aujourd'hui la gare CFF). Le 10 septembre 1903, le chemin était ouvert le long du chemin de fer alsacien sur le viaduc reconstruit via Spalenring jusqu'à Missionsstrasse, qui est maintenant la Burgfelderplatz, et était prolongé l'année suivante jusqu'à la Kannenfeldplatz. En 1901, le chemin de fer alsacien a reçu un nouveau tracé de la voie vers la sortie de la ville. Entre le 24 juin 1906 et le 7 juin 1915, la ligne se dirigeait dans la Güterstrasse pour l'entrée temporaire de la gare CFF puis entre 1923 et 1924, elle se dirigeait vers la Johanniterbrücke. Le 15 juillet 1924, la ligne revenait de nouveau sur le Mittlere Brücke. Pendant 75 ans, les arrêts de la ligne étaient souvent changés, dans la ligne circulait de la façon suivante : Gare badoise - Dreirosenbrücke - Brausebad - Gare CFF (-Schifflände). Après l'ouverture du Dreirosenbrücke en 1934, c'est la fin des trams avec pneus et le début de l'électrification des trams. La ligne était déplacée de la St. Johannbahnhof jusqu'à la Voltaplatz à cause de la construction du viaduc Luzernerringviadukt en 1963 dans la Gasstrasse. Entre 1972 et 1985, la ligne 1 allait de la Mustermesse puis revenait dans cette même station mais à partir de la Claraplatz.

Entre 1907 et 1915, quand la ligne 1 allait temporairement dans le quartier de la Gundeldinger, une liaison existait avec la ligne 5 de cette époque-là : dès le Tellplatz, les voitures de la ligne 1 se transformait en une voiture de la ligne 5.

De 1924 jusqu'en 1934[modifier | modifier le code]

De 1924 jusqu'à 1934, la ligne 1 circulait entre la Centralbahnplatz et le Lysbüchel. Sur toute la ligne de 1931, la longueur de la ligne est de 3 460 mètres. La durée du voyage était de 13 minutes, et plus 3 minutes pour ceux qui venaient de Lysbüchel et 1 minute pour ceux qui venaient de la Centralbahnplatz. Pendant 30 minutes, 5 lignes de trams étaient nécessaires pour tourner tous les 6 minutes.

Depuis 1934[modifier | modifier le code]

Tracé et stations[modifier | modifier le code]

Plan de la ligne.

Liste des stations[modifier | modifier le code]

      Stations Lat/Long Communes desservies Correspondances[2]
  Ligne 14
  o   Dreirosenbrücke 47° 34′ 14,5″ N, 7° 35′ 22,2″ E Bâle (T)  8   14   17   21 
    Novartis Campus 47° 34′ 14,7″ N, 7° 34′ 52,8″ E Bâle (T)  21 
    Voltaplatz 47° 34′ 15,2″ N, 7° 34′ 34,8″ E Bâle (T)  11   21 
    Bahnhof St.Johann 47° 34′ 13,5″ N, 7° 34′ 22,6″ E Bâle (T)  21 
(RSB)  S1  - TER Alsace
    Kannenfeldplatz 47° 33′ 56″ N, 7° 34′ 24,1″ E Bâle
    Burgfelderplatz 47° 33′ 44,2″ N, 7° 34′ 25,7″ E Bâle (T)  3 
    Hegenheimerstrasse 47° 33′ 36,9″ N, 7° 34′ 27,7″ E Bâle
    Birmannsgasse 47° 33′ 26,8″ N, 7° 34′ 30,5″ E Bâle
    Brausebad 47° 33′ 19,1″ N, 7° 34′ 32,9″ E Bâle (T)  6 
    Schützenhaus 47° 33′ 12,3″ N, 7° 34′ 37,2″ E Bâle (T)  8 
    Zoo Bachletten 47° 33′ 03″ N, 7° 34′ 49,9″ E Bâle (T)  8 
    Markthalle 47° 32′ 56,1″ N, 7° 35′ 09,7″ E Bâle (T)  2   8   E11   16 
  o   Bahnhof SBB/SNCF 47° 32′ 53,9″ N, 7° 35′ 25,2″ E Bâle (T)  2   8   10   11 
(RSB)  S1   S3   S6  - grandes lignes
    Kirschgarten 47° 33′ 05,8″ N, 7° 35′ 27,8″ E Bâle (T)  2 
    Bankverein 47° 33′ 13,4″ N, 7° 35′ 31,6″ E Bâle (T)  2   3   8   10   11   E11   14   15 
    Kunstmuseum 47° 33′ 15,9″ N, 7° 35′ 38,5″ E Bâle (T)  2   15 
    Wettsteinplatz 47° 33′ 32,8″ N, 7° 35′ 53,6″ E Bâle (T)  2   15 
    Messeplatz 47° 33′ 49,8″ N, 7° 36′ 03,8″ E Bâle (T)  2   6   14   15   21 
    Gewerbeschule 47° 33′ 52,8″ N, 7° 36′ 11,9″ E Bâle (T)  2   6   21 
  o   Badischer Bahnhof 47° 33′ 58,6″ N, 7° 36′ 27,2″ E Bâle (T)  2   6   21 
(RSB)  S6   RB   RE 
grandes lignes
P+R

Les stations en italique sont uniquement desservies en heure de pointe


Stations ayant changé de nom[modifier | modifier le code]

La station Bahnhof SBB s'appelait avant le Centralbahnplatz

Sur les 20 stations de la ligne, 15 (les trois-quarts) ont changé de nom au fil des ans[3] :

  • Horburgstrasse est devenue Dreirosenbrücke en 1966 ;
  • Dreirosenbrücke est devenue en 1966 St. Johann Hafen, puis Sandoz dans les années 1970, et enfin Novartis Campus depuis le  ;
  • Voltastrasse est devenue Voltaplatz en 1966 ;
  • St.Johannbahnhof est devenue Gasstrasse le puis Bahnhof St. Johann en 2009 (entre décembre 2008 et mars 2009 : Entenweidstrasse) ;
  • Missionsstrasse est devenuse Burgfelderplatz dans les années 1960 ;
  • Hägenheimerstrasse est devenue Hegenheimerstrasse en 1918 puisque Hégenheim est redevenu français à cette même date ;
  • Bundesstrasse est devenue Schützenhaus ;
  • Bachlettenstrasse est devenue Steinenring à la fin des années 1920 puis Zoo Bachletten depuis ??? ;
  • Margarethenbrücke est devenue Markthalle à la fin des années 1920 ;
  • Centralbahnplatz est devenue Bahnhof SBB le  ;
  • Klosterberg est devenue Kirschgarten dans les années 1950 ;
  • Handelsbank est devenue Bankverein en ??? (pendant une courte durée : Bankenplatz) ;
  • Rittergasse est devenue Kunstmuseum en 1936 à la suite de l'ouverture du musée d'art ;
  • Badischer Bahnhof est devenue Munstermesse le puis Messeplatz depuis le  ;
  • Sandgrubenstrasse est devenue Rosentalstrasse en 1930 puis Gewerbeschule dans les années 1960 à cause de la construction de cette école.

Raccordements[modifier | modifier le code]

La ligne compte douze raccordements avec le reste du réseau. Autrement dit, la ligne 1 rencontre toutes les autres lignes du réseau[4].

  • avec la ligne 2 de la station Markthalle jusqu'au terminus de la ligne 1, Badischer Bahnhof.
  • avec la ligne 3 aux stations Burgfelderplatz et Bankverein.
  • avec la ligne 6 à la station Brausebad et de la station Messeplatz jusqu'au terminus de la ligne 1, Badischer Bahnhof.
  • avec la ligne 8 aux stations Dreirosenbrücke et Bankverein et de la station Schützenhaus à la station Bahnhof SBB.
  • avec la ligne 10 aux stations Bahnhof SBB et Bankverein.
  • avec la ligne 11 aux stations Voltaplatz, Bahnhof SBB et Bankverein.
  • avec la ligne E11 aux stations Markthalle et Bankverein
  • avec la ligne 14 aux stations Dreirosenbrücke, Bankverein et Messeplatz.
  • avec la ligne 15 de la station Bankverein à la station Messeplatz.
  • avec la ligne 16 à la station Markthalle.
  • avec la ligne 17 à la station Dreirosenbrücke.
  • avec la ligne 21 de la station Dreirosenbrücke à la station Bahnhof St. Johann et de la station Messeplatz au terminus des deux lignes, Badischer Bahnhof.

Exploitation[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

En 2009, le parcours complet de la ligne demande dix-huit minutes. Comme sur toutes les principales lignes du tram bâlois, le premier départ a lieu de la tête de ligne à 4 h 39. Toutefois, dans le sens sud-nord, une première circulation est effectuée au départ de Kannenfeldplatz à 5 h 02 qui précède de douze minutes la première ligne venant de Bahnhof SBB ; dans le sens nord-sud, une première circulation est effectuée au départ de Dreirosenbrücke à 5 h 06 qui précède de dix-sept minutes la première ligne venant aussi de Dreirosenbrücke. Le dernier départ a lieu à 0 h 20 à Bahnhof SBB et à 0 h 16 à Dreirosenbrücke. Il est fixé à 0 h 20 à Bahnhof SBB et à 0 h 27 à Dreirosenbrücke les nuits des samedis aux dimanches et des veilles de fête aux jours de fête.

L'intervalle moyen entre les lignes est de sept à huit minutes en journée, de quinze minutes en extrême soirée, de trois à dix minutes le dimanche en journée et de quinze minutes les nuits des samedis aux dimanches et des veilles de fête aux jours de fête après 18 h 45[5].

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

La Messeturm, le deuxième plus haut gratte-ciel de Suisse est desservi par la station Messeplatz.

La ligne 1 contourne le centre-ville et donc, ne pénètre pas à l'intérieur du Vieux-Bâle. Toutefois, elle dessert un certain nombre de lieux importants économiquement ou touristiquement pour Bâle :

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les chiffres de la fréquentation datant de 2007, la ligne 21 créée en 2009 n'est pas prise en compte. De plus, le chiffre de la fréquentation des lignes 11 et E11 sont mélangés
  2. Pour alléger le tableau, seules les correspondances avec les transports guidés (métros, trains, tramways, ...) et les correspondances en étroite relation avec la ligne sont données. Les autres correspondances, notamment les lignes de bus, sont reprises dans les articles de chaque gare.
  3. Tramclub Basel
  4. Voir la carte du réseau en 2009
  5. Site officiel de la TNW - Horaires de la ligne 1, consultés le 5 mars 2009