Ligne 138A (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 138.

Ligne 138A
Ligne de Florennes à Givet (F)
via Doische
Image illustrative de l’article Ligne 138A (Infrabel)
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique,
Drapeau de la France France
Villes desservies Florennes, Givet
Historique
Mise en service 1862
Fermeture 1986
Concessionnaires Compagnie de l'Est Belge (1862 – 1897)
Etat Belge / Infrabel (groupe SNCB) (à partir de 1897)
Caractéristiques techniques
Longueur 24,1 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification Non électrifiée
Nombre de voies Voie unique
Trafic
Propriétaire Infrabel (assiette)
Trafic voie démontée
Schéma de la ligne
BSicon exLSTR.svg L 138 : Châtelet
BSicon exLSTRq.svgBSicon exABZg+r.svg L 135 : Walcourt
BSicon exSTR.svgBSicon exSTR+l.svg L 136A : Ermeton-sur-Biert
BSicon STR+r.svgBSicon exSTRl.svgBSicon exABZg+r.svg L 136 : Walcourt
BSicon eABZgl+l.svgBSicon exBHFq.svgBSicon exABZgr+r.svg 0,00 Florennes central
BSicon STRr.svgBSicon exSTR+l.svgBSicon exSTRr.svg L 136B / L 132N: Philippeville
BSicon exBHF.svg 1,20 Florennes Est
BSicon exBHF.svg 2,90 Chaumont
BSicon exBHF.svg 7,60 Villers le Gambon
BSicon exHST.svg 9,50 Merlemont Village
BSicon exBHF.svg 10,20 Merlemont
BSicon exBHF.svg 15,90 Romedenne
BSicon exHST.svg 18,10 Gimnée
BSicon exLSTRq.svgBSicon exABZgr+r.svg L 156 : Mariembourg
BSicon exBHF.svg 20,90 Doische
BSicon exABZgl.svgBSicon exLSTRq.svg L 156 : Hastière
BSicon exSTR+GRZq.svg 24,10
BSicon exABZg+l.svgBSicon exLSTRq.svg L 154 : Dinant, Namur
BSicon BHF.svg 25,00 Givet
BSicon LSTRq.svgBSicon STRr.svg → Charleville (Ligne Soissons - Givet)

La ligne 138A Florennes - Givet fut établie par la Compagnie de l'Est Belge, filiale de la compagnie éponyme française. Elle prolonge la ligne 138 qui rallie Châtelet, près de Charleroi. À l'origine, elle entrait en concurrence directe avec la ligne 132 (de la Compagnie de l'Entre Sambre et Meuse) et la ligne 154 de la Compagnie du Nord Belge sur le trafic de transit entre les bassins industriels de lorraine et de Charleroi.

Historique[modifier | modifier le code]

La gare de Florennes Central
  • En 1855, la Compagnie de l'Est avait atteint Florennes, depuis Châtelet. En 1862, le prolongement vers Givet est à son tour inauguré.
  • En 1864, la Compagnie du Grand Central Belge est mise sur pied. Elle associe notamment les Compagnies de l'Est et de l'Entre Sambre et Meuse.
  • En 1897, le Grand central est repris par les Chemins de fer de l’État Belge. À cette époque, les gares de l'Est et du Sud de Florennes ne sont pas encore reliées. Les voyageurs sont priés d'utiliser leurs pieds (2 km), ou une diligence, pour passer d'une ligne à l'autre.
  • En 1910, le raccordement entre les gares de Florennes est l'occasion d'inaugurer l'imposante gare de Florennes central. La ligne reste toutefois à voie unique, l'essentiel du trafic marchandise transite en effet par Mariembourg et Walcourt.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, la section transfrontalière Doische - Givet n'est pas réexploitée. En 1954, la vague de transfert à la route des dessertes voyageurs des lignes secondaires touche également cette ligne.
  • En 1966, les trains de marchandises locaux sont limités à la section Florennes - Merlemont, qui sera à son tour abandonnée en 1984, comme la plupart des lignes de la région encore desservies. La voie sera rapidement démontée.
La gare de Florennes Est

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]