Ligne 130A (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 130.

Ligne
130A
Ligne de Charleroi-Sud à Erquelinnes
(frontière française)
Image illustrative de l’article Ligne 130A (Infrabel)
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes desservies Charleroi, Thuin, Erquelinnes, Montignies-sur-Sambre
Historique
Mise en service 1852
Concessionnaires CF Charleroi-front. (1845 – 1854)
Nord-Belge (1854 – 1940)
SNCB (1940 – 2005)
Infrabel (depuis 2005)
Caractéristiques techniques
Longueur 29,7 km
Vitesse de référence 120 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Double voie
Signalisation Latérale SNCB
Trafic
Propriétaire Infrabel
Exploitant(s) SNCB
Trafic Voyageurs & Fret

La ligne 130A, Charleroi - Erquelinnes frontière (vers Jeumont en France), fut construite pour relier les bassins industriels de Charleroi, en Belgique, et du Nord-Pas-de-Calais, en France.

Aujourd'hui encore, le fret lié au secteur sidérurgique constitue une part importante du trafic de cette ligne internationale, alors que les prestigieux trains Paris - Cologne qui y transitaient ont quitté la scène.

Historique[modifier | modifier le code]

  • le 29 janvier 1965, la SNCB inaugure la traction électrique sur cette ligne. La gare de commutation se trouve en France, à Jeumont.
  • En 1988, la cour à marchandise d'Erquelinnes est désaffectée. Avec elle, la desserte fret locale de l'essentiel de la ligne (à l'exception de Marchienne Zone) prend fin. La vaste halle marchandise, dimensionnée en fonction des opérations de douanes et construite dans le plus pur style de la Compagnie du Nord subsiste, inoccupée.
  • En septembre 2012, le trafic voyageurs en provenance de Charleroi est limité à Erquelinnes. Il n'y a donc plus de trafic voyageurs transfrontalier ; seuls les trains de marchandises franchissent encore la frontière.
  • En 2018, une relation voyageurs Namur - Charleroi - Maubeuge rend à la ligne 130A sa vocation internationale.

Les ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

La ligne suit la vallée de la haute Sambre, et franchit cette rivière à 15 reprises.

En outre, le tunnel de Leernes (441 m) permet de franchir une colline (elle-même contournée par un méandre de la Sambre) entre les gares de Landelies et Hourpes.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, la ligne est surtout utilisée en trafic fret. La sidérurgie belge écoule une partie de sa production via cette ligne. L'arrêt des hauts fourneaux Liégeois a également nécessité l'acheminement de produits bruts vers les lignes de transformation à froid qui y subsistent, ou l'exportation du coke qui y est toujours produit.

La SNCB et la SNCF assurent ce trafic de transit à l'aide d'un pool de matériel de traction composé de locomotives Belges de la série 12 et de motrices françaises de la série BB 36000, en se réservant (depuis la libéralisation du fret) la possibilité de tracter des trains sans le concours de l'opérateur historique de l'autre pays, sous le régime dit open access.

La ligne est desservie par une relation omnibus cadencée à l'heure entre Charleroi-Sud et Erquelinnes. Ces trains, renommés S63 du RER de Charleroi en 2018, circulaient auparavant jusqu'à Jeumont (ou le TER Nord-Pas-de-Calais assure une relation vers Lille via Maubeuge, Aulnoye et Valenciennes) mais ce bref passage de la frontière a pris fin en septembre 2012. Cette desserte est renforcée par deux paires de trains de pointe. L'une au matin, l'autre le soir.

Depuis 2018, il existe deux paires de trains IC reliant Namur à Maubeuge avec un unique arrêt à Charleroi ; ces trains circulent uniquement deux fois par jour.

Historiquement, la ligne était également utilisée par les trains internationaux reliant Paris à Cologne, notamment les Trans-Europ-Express Molière et Parsifal. Ce flux de trafic est détourné par les lignes à grande vitesse via Bruxelles depuis l'avènement du TGV PBKA (Paris - Bruxelles - Cologne - Amsterdam).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Les voies de la ligne 130A à la gare de Thuin