Ligne 125A (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 125.

Ligne 125A
Liège (Val Benoit) - Flémalle (Haute)
Image illustrative de l’article Ligne 125A (Infrabel)
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes desservies Flémalle, Seraing
Historique
Mise en service 1851
Électrification 1984
Caractéristiques techniques
Longueur 11,0 km
Vitesse de référence 90 km/h
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 3000 V continu
Nombre de voies Double voie
Signalisation Latérale SNCB
Schéma de la ligne
BSicon CONTg.svg L 36 : Bruxelles-Nord
BSicon STR+l.svgBSicon KRZo.svgBSicon CONTfq.svg L 34 : Herstal, Hasselt
BSicon BHF-L.svgBSicon BHF-M.svgBSicon KBHFa-R.svg Liège-Guillemins
BSicon STRr.svgBSicon vSTRag+l.svgBSicon STRr.svg L 125 : Huy, Namur
BSicon vWBRÜCKE1.svg La Meuse
BSicon STR+l.svgBSicon vABZgr-ABZgl.svgBSicon STR+r.svg 0,0 Y Val Benoît
BSicon ABZg+l.svgBSicon vKRZo.svgBSicon ABZql+l.svg L 40 : Visé, Maastricht
BSicon ABZg+l.svgBSicon vABZg+r-ABZg+l.svgBSicon STRr.svg
BSicon STR.svgBSicon vBHF.svg Angleur
BSicon STR.svgBSicon vSTRgl.svgBSicon CONTfq.svg L 37 : Verviers, Aix-la-Chapelle
BSicon STR.svgBSicon STRl.svgBSicon CONTfq.svg L 43 : Rivage, Marloie
BSicon STRl.svgBSicon STRq.svgBSicon STR+r.svg
BSicon KDSTa.svgBSicon SPLa.svg Dépôt de Kinkempois
BSicon STR.svgBSicon vSTR-DST.svg 1,2 Kinkempois
BSicon ABZgl+l.svgBSicon vABZgr+r-STR.svg
BSicon DST.svgBSicon vSTR.svg Renory
BSicon CONTgq.svgBSicon KRZu.svgBSicon vSTRgr.svg L 36A : Voroux, Waremme
BSicon ABZg+l.svgBSicon STRr.svg
BSicon ABZgl.svgBSicon STR+r.svg
BSicon KDSTaq.svgBSicon KRZu.svgBSicon STRr.svg Raccordement Cockerill Ougrée
BSicon SKRZ-Au.svg N63
BSicon BHF.svg 4,9 Ougrée
BSicon KDSTaq.svgBSicon ABZg+r.svg Raccordement Cockerill Seraing
BSicon BHF.svg 6,5 Seraing
BSicon eBHF.svg 8,8 Val-Saint-Lambert
BSicon ABZgl.svgBSicon CONTfq.svg L 285 : Hermalle-sous-Huy
BSicon WBRÜCKE.svg La Meuse
BSicon DST.svg Flémalle annexe
BSicon CONTgq.svgBSicon vSTRg+r.svg L 125 : Liège-Guillemins
BSicon vBHF.svg 11,0 Flémalle-Haute
BSicon SPLe.svg
BSicon STRl.svgBSicon CONTfq.svg L 125 : Huy, Namur

La ligne 125A est une ligne de chemin de fer belge de la banlieue liégeoise. Sa vitesse de référence est de 90 km/h.

Elle relie le quadrilatère ferroviaire du Val Benoit à la gare de Flémalle Haute, en desservant la gare de triage de Kinkempois et les usines sidérurgiques Cockerill (devenues ArcelorMittal) de Renory, Ougrée et Seraing via la rive droite de la Meuse (alors que la ligne 125 à laquelle elle s'embranche dessert la rive gauche).

Historique[modifier | modifier le code]

  • Le 15 avril 1851, un premier tronçon est inauguré entre Flémalle et Ougrée.
  • Le 20 juin de la même année, la ligne est prolongée vers Angleur. Elle est posée à double voie dès l'origine.
  • À partir de 1976, le trafic voyageur est repris par la route, et la ligne est limitée au transport de marchandises.
  • Le 26 mai 1984, la ligne est électrifiée en 3 000 volts.
  • Le 8 mai 2016, la ligne est exceptionnellement rouverte au transport de passagers le temps de l'évènement MétamorphoseS.
  • Le 10 juin 2018, le trafic voyageurs reprend avec la réouverture de deux gares à Ougrée et Seraing

Transport de voyageurs[modifier | modifier le code]

Durant 125 ans, des milliers de travailleurs ont emprunté la ligne 125A pour se déplacer de Liège à Flémalle en passant par Ougrée et Seraing sur la rive droite de la Meuse. Quotidiennement, les ouvriers de la sidérurgie du bassin liégeois et des cristalleries du Val-Saint-Lambert ont profité d’un service ferroviaire dédié. Mais en 1976, le trafic voyageur est repris par les bus, et la ligne est restreinte au seul transport de marchandises.

Après une courte réouverture au voyageur pour se rendre aux festivités dans le cadre de l'évènement MétamorphoseS en mai 2016[1], la ligne 125A est finalement pleinement rouverte au transport de passagers le 10 juin 2018[2]. Elle est desservie quotidiennement toutes les heures entre 6h et 20h, avec en semaine des fréquences renforcées matin et soir avec 2 trains par heure, soit un total de 38 trains par jours.

Grâce à cette réouverture, les pôles économiques de Waremme, Ans, Seraing, Flémalle, Liège, Herstal, ainsi que l'aéroport de Liège et les entreprises du Parc Scientifique sont pleinement connectés. En outre, les étudiants bénéficient aussi d'une correspondance vers les amphithéâtres de l'Université de Liège situé sur le site du Sart-Tilman via la ligne de bus 41.

Trafic marchandises[modifier | modifier le code]

La ligne est uniquement employée en trafic marchandises entre 1976 et juin 2018 (excepté durant l'évènement MétamorphoseS début mai 2016 où la ligne est à nouveau employée pour le transport de passagers).

Les trains venant du nord de la France et du bassin de Charleroi qui doivent être reçus au triage de Kinkempois l'utilisent, ainsi que les trains desservant les industries raccordées.

Ouvrages d'art[modifier | modifier le code]

La ligne traverse littéralement certaines installations sidérurgiques. Une tranchée couverte est aussi aménagée sous l’usine d’Ougrée.

La Meuse est franchie à Flémalle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ligne 125A • Ville de Seraing », Ville de Seraing,‎ (lire en ligne)
  2. « Inauguration de la Ligne 125 A à Ougrée et à Seraing • Ville de Seraing », Ville de Seraing,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]