Lignée verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lignée verte
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Lignée verte » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de l'image Defaut 2.svg.

Taxons concernés

La lignée verte désigne l'ensemble des végétaux (plantes et algues) possédant un plaste vert issu d'une endosymbiose primaire (toutes les plantes vertes et la plupart des algues vertes) ou secondaire avec une algue verte (les autres algues vertes : les Chlorarachniophytes et les Euglénophytes)[1],[Note 1].

Du point de vue de la phylogénie des hôtes de l'endosymbiose, c'est un groupe polyphylétique.

Du point de vue de la phylogénie des endosymbiotes (plastes), c'est un groupe monophylétique[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Le Guyader et Guillaume Lecointre, dans leur ouvrage Classification phylogénétique du vivant, utilisent l'expression lignée verte dans un sens différent : pour désigner les Archaeplastida.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) René Teich, Stefan Zauner, Denis Baurain, Henner Brinkmann et Jörn Petersen, « Origin and Distribution of Calvin Cycle Fructose and Sedoheptulose Bisphosphatases in Plantae and Complex Algae: A Single Secondary Origin of Complex Red Plastids and Subsequent Propagation via Tertiary Endosymbioses », Protist, vol. 158, no 3,‎ , p. 263–276 (ISSN 1434-4610, lire en ligne) :

    « With respect to their complex plastids, euglenophytes and chlorarachniophytes constitute the green lineage, whereas haptophytes, heterokonts, cryptophytes, and peridinin-containing dinoflagellates are representatives of the red lineage »

    .