Lignée rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lignée rouge
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Lignée rouge » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.

Taxons concernés

La lignée rouge, ou lignée brune, ou lignée brun-rouge, est l'ensemble des algues possédant un plaste rouge ou brun issu d'une endosymbiose primaire (Rhodophyta) ou secondaire avec une algue rouge (toutes les algues à plaste brun)[1], [2], [3],[Note 1].

Du point de vue de la phylogénie des hôtes de l'endosymbiose, c'est un groupe polyphylétique.

Du point de vue de la phylogénie des endosymbiotes (plastes), c'est un groupe monophylétique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hervé Le Guyader et Guillaume Lecointre, dans leur ouvrage Classification phylogénétique du vivant, utilisent l'expression lignée brune dans un sens malencontreusement différent : pour désigner les Chromista.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Niji Ohta1, Motomichi Matsuzaki, Osami Misumi, Shin-ya Miyagishima, Hisayoshi Nozaki, Kan Tanaka, Tadasu Shin-I, Yuji Kohara et Tsuneyoshi Kuroiwa, « Complete Sequence and Analysis of the Plastid Genome of the Unicellular Red Alga Cyanidioschyzon merolae », DNA Research, vol. 10, no 2,‎ , p. 67-77 (DOI 10.1093/dnares/10.2.67, lire en ligne).
  2. (en) Shin-ya Miyagishima,, Hisayoshi Nozaki, Keishin Nishida, Keiji Nishida, Motomichi Matsuzaki et Tsuneyoshi Kuroiwa, « Two Types of FtsZ Proteins in Mitochondria and Red-Lineage Chloroplasts: The Duplication of FtsZ Is Implicated in Endosymbiosis », Journal of Molecular Evolution, vol. 58, no 3,‎ , p. 291-303 (ISSN 0022-2844, DOI 10.1007/s00239-003-2551-1, lire en ligne) :

    « red-lineage chloroplasts (red algal chloroplasts and chloroplasts that originated from the secondary endosymbiosis of red algae) »

    .
  3. (en) Marie-Pierre Oudot-Le Secq, Jane Grimwood, Harris Shapiro, E. Virginia Armbrust, Chris Bowler et Beverley R. Green, « Chloroplast genomes of the diatoms Phaeodactylum tricornutum and Thalassiosira pseudonana: comparison with other plastid genomes of the red lineage », Molecular Genetics and Genomics, vol. 277, no 4,‎ , p. 427-439 (ISSN 1617-4615, DOI 10.1007/s00438-006-0199-4, lire en ligne) :

    « By “red lineage", we refer to the red algae and the four groups that acquired their chloroplasts from a red algal ancestor by secondary endosymbiosis, namely the heterokonts, halptophytes, cryptophytes and dinoflagellates. »

    .