Ligier JS2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligier JS2
Ligier JS2

Marque Drapeau : France Ligier
Années de production 1971-1975
Production moins de 100 exemplaire(s)
Moteur et transmission
Moteur(s) V6 Ford et Maserati
Position du moteur centrale
Cylindrée 2 670 et 2 965 cm3
Puissance maximale 170 et 195 ch
Transmission manuelle à 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 865 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) coupé
Dimensions
Longueur 4 250 mm
Largeur 1 720 mm
Hauteur 1 150 mm
Chronologie des modèles


La Ligier JS2 est un coupé sportif construit par Ligier entre 1971 et 1975. Il sera équipé de plusieurs moteurs, dont un Ford V6 2,6 L issu de la Capri 2600 RS (abandonné dès 1970), et un Maserati V6 (en reprenant le moteur et la boîte de vitesses de la Citroën SM).

Cette voiture est construite sur base d'un châssis-poutre et d'une carrosserie dessinée par Frua. Cependant, Guy Ligier lui-même a tenu à apporter des modifications au dessin original. L'équipement a été puisé dans la grande série notamment chez Peugeot et Citroën (poignées, ...).

La JS2 a été engagée en compétition aussi bien en rallye que sur circuit, notamment aux 24 Heures du Mans 1973, 1974 et 1975.

Lors de l'édition 1973 des 24 Heures du Mans, trois Ligier JS2 à moteur Maserati sont engagées. Si les deux exemplaires inscrits au nom d'Automobiles Ligier ne verront pas le drapeau à damier (n° 19 pour Jean-Pierre Paoli et Alain Couderc, n° 62 pour Guy Ligier et Jacques Laffite), la n° 18 engagée par Claude Laurent pour lui-même, Martial Delalande et Jacques Marché terminera 19ème sur 21 équipages classés.

En 1974, deux Ligier JS2 Maserati sont engagées aux 24 Heures du Mans avec comme résultats une belle 8ème place pour la n° 15 pilotée par Jacques Laffite et Alain Serpaggi mais un abandon pour la n° 14 pilotée par Guy Chasseuil et Michel Leclère.

Pour leur dernière participation aux 24 Heures du Mans en 1975, l'équipe Ligier Gitanes engage à nouveau un exemplaire de la JS2 équipé du moteur V6 Maserati 3.0 L, piloté par Jean-Pierre Beltoise et Jean-Pierre Jarier (n° 97, abandon), mais aussi deux exemplaires équipés du moteur Ford Cosworth DFV 3.0L V8. Si la n° 6 pilotée par Henri Pescarolo et François Migault abandonne également, la n° 5 pilotée par Jean-Louis Lafosse et Guy Chasseuil termine à une superbe 2ème place, un seul tour derrière la Mirage GR8 de Derek Bell et Jacky Ickx elle aussi équipée d'un moteur DFV.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

En dehors de ceux qui lui ont donné son palmarès, cette voiture a été pilotée en compétition par de grands pilotes français comme Jacques Laffite, Jean-François Piot, Guy Ligier, Michel Leclère, Henri Pescarolo, François Migault, Jean-Pierre Beltoise, Jean-Pierre Jarier...


La JS2 version course en 1975
Ligier JS2 participant au Tour Auto Historique 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :