Ligament nuchal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le ligament nuchal.

Le ligament nuchal (ligamentum nuchae en latin) est une large membrane fibreuse, qui, au niveau du cou, représente le prolongement supérieur du ligament supra épineux au niveau des vertèbres sous-jacentes.

Il s'étend de la protubérance occipitale externe jusqu'au processus épineux de la septième vertèbre cervicale.

Depuis cette limite dorsale, le ligament forme une lame fibreuse qui rejoint la partie postérieure du tubercule de l'atlas et, au niveau des vertèbres cervicales sous-jacentes, forme une cloison séparant les muscles de chaque côté du cou.

Le muscle trapèze et le muscle splénius de la tête se fixent sur le ligament nuchal.

Chez l'homme ce ligament n'est que le rudiment d'un important ligament élastique qui, chez certains autres animaux, en particulier les ongulés, sert à maintenir le poids de la tête. Il lui sert plus spécifiquement à stabiliser sa tête et à maintenir son équilibre pendant la course alors que les singes et les Australopithèques en sont dépourvus : il pourrait ainsi être consubstantiel de l'humanisation[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dennis M. Bramble & Daniel E. Lieberman, « Endurance running and the evolution of Homo », Nature, no 432,‎ 2004, p. 345-352