Lifehouse (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lifehouse.
Lifehouse
Description de cette image, également commentée ci-après

Lifehouse, le , à Quezon, aux Philippines.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif
Années actives Depuis 2000
Labels DreamWorks, Geffen Records, Interscope Records, Ironworks
Site officiel www.lifehousemusic.com
Composition du groupe
Membres Jason Wade
Rick Woolstenhulme Jr.
Bryce Soderberg
Anciens membres Sean Woolstenhulme
Sergio Andrade
Jon « Diff » Palmer
Collin Hayden
Aaron Lord
Ben Carey

Lifehouse est un groupe de rock mélodique américain, originaire de Malibu, Californie. Il apparait sur la scène musicale américaine en 2000 avec le single Hanging by a Moment, tiré de l'album No Name Face. Le groupe est composé de Jason Wade (chant et guitare), Rick Woolstenhulme (batterie), Bryce Soderberg (bassiste et occasionnellement chœur) et de Ben Carey (guitare).

Le groupe gagne en popularité en 2001 avec le single Hanging by a Moment de leur premier album, No Name Face[1],[2]. En 2002, Lifehouse publie la suite de l'album Stanley Climbfall. Depuis, ils compteront cinq albums supplémentaires : the eponymous Lifehouse en 2005, Who We Are en 2007, Smoke and Mirrors en 2010, Almería en 2012, et Out of the Wasteland en 2015. Ces albums contiennent les singles You and Me, First Time, Whatever It Takes[3].

En mai 2015, Lifehouse compte plus de 15 millions d'albums vendus à l'international[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Blyss et formation (1996–1999)[modifier | modifier le code]

Jeune, Jason Wade écrit des chansons après le divorce de ses parents pour se sentir mieux. Après son arrivée à Los Angeles en 1995, il fait la rencontre du bassiste Sergio Andrade, son voisin de pallier[5]. L'année suivante, Wade, Andrade, et Jon « Diff » Palmer forment Blyss, un groupe prémisse de Lifehouse, et commencent à jouer dans des lycées[5],[6],[7]. Plus tard, Collin Hayden et Aaron Lord seront recrutés[8].

Peu après, le bouche-à-oreilles atteint Ron Aniello, qui présentera Jason à Jude Cole, qui en retour le présentera à Michael Ostin du label DreamWorks Records[6],[9]. En 1998, Anniello produit la prmeière démo de Blyss, grâce à l'aide financière de DreamWorks Records. En 1999, le groupe sort une démo, Diff's Lucky Day, à l'origine diffusée dans les concerts du groupe, aux amis et éventuellement au gré des rencontres à des membres de l'industrie musicale. Éditée à 1 000 copies, cette démo crée la surprise en étant par la suite vendue sur le site de vente aux enchères américain Ebay à quelques centaines de dollars l'unité[8].

No Name Face (2000–2001)[modifier | modifier le code]

En 2000, Blyss réédite, remixe et publie douze des quinze chansons de sa démo Diff's Lucky Daysous le titre No Name Face le [7],[8]. Blyss se rebaptise Lifehouse en raison de la protection commerciale du nom Blyss[10].

No Name Face rencontre le succès publique et commercial, et s'écoule à plus de quatre millions d'exemplaires à l'international[6]. Ce succès est en partie dû grâce au premier single commercial du groupe, Hanging by a Moment. Grâce au charisme du chanteur Wade, DreamWork Record se consacre principalement à lui[11]. 'Hanging by a Moment est la troisième chanson du groupe nommée « première chanson de l'année » au Billboard Hot 100. Hanging by a Moment devient la chanson la plus diffusée sur les ondes américaines en 2001 alors que l'album No Name Face occupera la 6e place du Billboard 200 cette même année, devenant ainsi double disque de platine. Après la sortie de l'album, Jon Palmer quitte le groupe et est remplacé par Rick Woolstenhulme à la batterie dont le frère, Sean Woolstenhulme, sera le guitariste du groupe pendant un temps avant de rejoindre le groupe The Calling[6],[7].

Stanley Climbfall (2002–2004)[modifier | modifier le code]

L'année 2002 est riche en concerts puisque Lifehouse fait plusieurs premières parties de la tournée américaine des Rolling Stones, et participe à la cérémonie d'ouverture de Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, deux signes de la reconnaissance du talent et du succès du groupe. Leur deuxième album, Stanley Climbfall, confirmera le succès du groupe puisqu'il occupera la 7e place du Billboard 200 en 2002. Mais le succès de l'album n'est que de courte durée, les singles Spin (2002) et Take Me Away étant surpassés par le succès du premier album[12]. C'est en 2003 — grâce à la série Smallville dont Everything est la principale chanson du premier épisode — que le groupe Lifehouse se fait connaître en France. Elle rejoue dans l'épisode 21 de cette saison puis dans l'épisode 4 de la dixième saison lors d'une danse entre Clark et Loïs[réf. nécessaire].

En avril 2004, Sergio Andrade et Sean Woolstenhulme, quittent à leur tour le groupe[13], et c'est alors Bryce Soderberg qui rejoint le groupe dans l'élaboration de leur troisième album.

Lifehouse (2004–2005)[modifier | modifier le code]

Lifehouse est venu le temps d'un épisode de Smallville (4x18) pour la sortie de l'album Lifehouse en 2005. Ils jouent lors de la soirée du bal de fin d'année en y interprétant notamment You and Me, Blind et Come Back Down. Possédant une notoriété relativement faible en France – alors que le groupe est très connu aux États-Unis, en Grande-Bretagne ou encore en Allemagne – le single phare de leur troisième album You And Me est diffusé en 2005 sur les ondes de la radio française Europe 2, poussée par les fans du groupe et par l'enthousiasme des membres et animateurs de la radio.

Who We Are (2006–2008)[modifier | modifier le code]

Lifehouse en 2008.

Lifehouse commence à enregistrer son quatrième album à la mi-2006 au studio de Kiefer Sutherland et Jude Cole, Ironworks Studios, à Los Angeles[14]. Leur quatrième album, intitulé Who We Are, est publié le 19 juin 2007[15]. L'album fait participer Wade, Woolstenhulme et Soderberg[16]. La sortie de l'album est suivie par une tournée avec The Goo Goo Dolls et Colbie Caillat[17].

Le premier single de l'album est la chansin pop First Time, publiée le 24 avirl 2007. Il débute à la 48e place du Billboard Hot 100 en mai[18]. Le deuxième single de l'album, Whatever It Takes, est diffusé sur les ondes le 29 octobre 2007[19]. Broken, leur troisième single[20] apparait dans plusieurs séries télévisées dont Grey's Anatomy (Lay Your Hands On Me), Criminal Minds (In Birth and Death, troisième saison, épisode 2), One Tree Hill, One Life to Live et The Hills. Lifehouse organise un concours pour la réalisation d'un clip de Make Me Over[21]. En octobre 2008, l'album est certifié disque d'or par la RIAA[22].

Smoke and Mirrors (2008–2011)[modifier | modifier le code]

Lifehouse annonce en août 2008 l'enregistrement d'un cinquième album. Le groupe entre en studio le 12 novembre 2008. Ils annoncent l'album pour la fin 2009[23]. Le 11 avril 2009, le groupe annonce Ben Carey comme mebre officiel[24].

Le premier single, Halfway Gone, est publié le 27 octobre 2009. Le lcipoest diffusé sur le VH1 Top 20 à la fin novembre[25]. L'album atteint la sixième place du Billboard 200 avec 54 203 exemplaires vendus[26].

Almería (2011–2012)[modifier | modifier le code]

En août 2011, Lifehouse announced on their official Facebook page that they were working on their sixth studio album.[27]

Le 11 septembre 2012, Lifehouse publie un nouveau single avec Natasha Bedingfield intitulé Between the Raindrops. Un mois après, le 18 octobre, le groupe annonce le titre de leur sixième album, Almería, d'après la ville espagnole du même nom où de nombreux films de western spaghettis ont été filmés[28]. Almería est publié le 11 décembre aux États-Unis, et le 12 décembre à l'international.

Out of the Wasteland (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Lifehouse entre en studio en mai 2014. Le 15 novembre 2014, le gorupe annonce un nouvel album, Flight.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Autres albums[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Everything (réunissant des clips vidéos, des pistes musicales et des lives en concerts est sorti le 22 novembre)

Médias[modifier | modifier le code]

  • You and Me a aussi été inséré dans l'épisode 10 de la saison 2 de la série Grey's Anatomy (34'30).
  • La Chanson "Broken" est utilisée dans un épisode de la saison 4 de la série Grey's Anatomy
  • La Chanson "Broken" est utilisée dans un épisode de la série Les Frères Scott. (Saison 5 - Épisode 09)
  • La Chanson "Broken" est utilisée dans un épisode de la série Esprits criminels (saison 3, episode 2).
  • La Chanson "Storm" est utilisée dans la promo de la 5e saison de Dexter, intitulée "It's Already Over"
  • La Chanson "Crash And Burn" est utilisée dans l'épisode 23 de la saison 2 de la série Castle (Episode 23)
  • Les Chansons "All In All" et "All In" ont été utilisées dans la série Scrubs.
  • La chanson "It Is What It Is " est utilisée dans l'épisode finale de la saison 1 de Vampire Diaries
  • La chanson "Trying" est utilisée dans l'épisode 19 de la saison 3 New York 911
  • Un cover au piano de la chanson "Halfway Gone" est utilisée dans l'épisode 17 de la saison 2 de Vampire Diaries
  • La chanson "Good Enough" est utilisée dans le Dessin animé The Wild

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daniel Wolfe, « Lifehouse », The New York Times Company (consulté le 5 août 2012)
  2. (en) Bill Lamb, « Top 10 Pop Songs - Summer 2001 », The New York Times (consulté le 5 août 2012)
  3. (en) « Lifehouse - Chart History », sur Billboard (consulté le 16 janvier 2015).
  4. (en) « Lifehouse are set to unveil their Ironworks debut 'Out of the Wasteland' in May 2015' » (consulté le 30 janvier 2015).
  5. a et b (en) Daniel Wolfe, « Lifehouse », The New York Times (consulté le 5 août 2012)
  6. a, b, c et d (en) « Jason Wade (II) - Biography », IMDB (consulté le 5 août 2012)
  7. a, b et c (en) « Lifehouse Interview 2006 », sur Jesusfreakhideout.com (consulté le 16 janvier 2016).
  8. a, b et c (en) « Lifehouse Biography », IdolMe.com (consulté le 5 août 2012).
  9. (en) Sean Moeller, « Lifehouse responds to low point with vigor », North County Times (consulté le 5 août 2012)
  10. (en) « Lifehouse Sees the Summit: Livewire's Exclusive Interview with Jason Wade of Lifehouse », Concert Livewire (consulté le 5 août 2012).
  11. (en) « Amazon.com: Lifehouse: Bio », Amazon.com (consulté le 5 août 2012)
  12. (en) « Top 40 About: Lifehouse » (consulté le 16 janvier 2015).
  13. (en) « New Moments on the Way for Retooled Lifehouse », (consulté le 16 janvier 2015)
  14. (en) « Lifehouse Returns to Rock on 'Who We Are' », (consulté le 16 janvier 2015)
  15. (en) « Lifehouse official discography », Lifehousemusic.com (consulté le 17 août 2011).
  16. (en) « It rocks a little harder - Lifehouse on Who We Are » (consulté le 20 juin 2007).
  17. The Moment we've all been waiting for: Lifehouse announces the title of their fourth album as Who We Are.
  18. Jonathan Cohen, "T. Pain Tastes Hot 100 Glory With 'Drank'", Billboard.com, 2007.
  19. (en) « Lifehouse Gets Serious For Allstate Commercial », Billboard.com (consulté le 17 août 2011)
  20. (en) « Lifehouse Announces A Third Single », Lifehousemusic.com, (consulté le 17 août 2011)
  21. (en) « Archives », .
  22. (en) « "Who We Are" Certified Gold », Lifehousemusic.com, (consulté le 17 août 2011).
  23. (en) « Interview: Lifehouse ESPN's Next Party », Tampabays10.com (consulté le 17 août 2011).
  24. (en) « Lifehouse : Blog : Horseback ridin », Lifehousemusic.com, (consulté le 17 août 2011)
  25. (en) 11/23/09, « "Halfway Gone" by Lifehouse | Music Video », VH1.com (consulté le 17 août 2011).
  26. (en) « Smoke & Mirrors debuts at No. 6 on the Billboard Top 200 », Lifehousemusic.com (consulté le 17 août 2011)
  27. (en) « Album 6 », Facebook.com (consulté le 15 janvier 2015)
  28. (en) « INTERVIEW: Lifehouse Gains Fans and ‘Haters’ on ‘Almeria’ », ralphieaversa.com (consulté le 15 janvier 2015).

Lien externe[modifier | modifier le code]