Lieux de mémoire littéraires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les lieux de mémoire littéraires, dans l'acception ordinaire de l'expression, moins large que la définition adoptée par Pierre Nora (cf. article Lieux de mémoire), désignent les lieux marqués par le souvenir d'une présence d'un écrivain ou d'un événement lié à la littérature.

Parmi ces lieux de mémoires figurent au premier chef les tombeaux et les résidences des littérateurs. On peut y ajouter les statues et monuments dont l'érection ouvre une problématique intéressante (choix du lieu, commanditaire, date, choix du sculpteur...) ainsi que les lieux d'événements liés à la littérature par la vie littéraire (salle de théâtre, Académie française, Académie Nobel...) ou par une thématique particulière (lieu d'inspiration comme le lac du Bourget pour Lamartine)

Cette page vise à être une banque de données illustrée de ces lieux avec des renvois aux articles spécifiques (classement par ordre alphabétique des auteurs).

Résidences en France[modifier | modifier le code]

Résidences dans le monde[modifier | modifier le code]

Souvenirs élargis[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Sépultures[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]