Lieutenant Général des armées (Ancien Régime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En France, sous l’Ancien Régime, la charge de lieutenant-général (ou Lieutenant Général selon la typographie de l’époque) des arméeslieutenant-général des armées navales pour la Marine — est un grade militaire particulier détenu par un officier général, qui se place au-dessus de tous les autres grades militaires, à l’exception des maréchaux et amiraux de France qui sont aussi des grands officiers de la Couronne.

En termes de statut et de mission, le lieutenant-général des armées (à ne pas confondre avec la charge purement honorifique de Maréchal général des camps et armées du Roi) était l’équivalent de l’actuel chef d’état-major de l’Armée de terre ; c’était une charge militaire plus qu’un grade, puisque le lieutenant-général conservait son grade habituel (un lieutenant-général des armées navales restait avant tout un amiral et était désigné comme tel).

Liste de Lieutenant Général[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]