Lieksa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lieksa
Lieksa (fi)
Blason de
Héraldique
Lieksa
Le centre de Lieksa.
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Carélie du Nord
Maire Esko Lehto
Code postal 26 codes compris entre 81550 et 83596
Indicatif téléphonique 013
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 12 074 hab.[1] (2015)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 63° 19′ 05″ nord, 30° 01′ 30″ est
Altitude Min. (Lac Pielinen) 94 m
Max. (mont Koli) 347 m
Superficie 406 760 ha = 4 067,60 km2 [2]
· dont terre 3 418,46 km2 (84,04 %)
· dont eau 649,14 km2 (15,96 %)
Rang superficie (14e / 336)
Rang population (87e / 336)
Histoire
Province historique Carélie
Province Finlande-Orientale
Fondation 1936
Droits de Cité depuis 1973
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Lieksa

Géolocalisation sur la carte : Finlande

Voir la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Lieksa
Liens
Site web http://www.lieksa.fi

Lieksa est le nom d'une municipalité rurale ainsi que d'une ville de l'est de la Finlande qui appartiennent à la province de Finlande-Orientale et à la région de Carélie du Nord.

La commune de Lieksa est très étendue et peu peuplée. Elle se situe à cheval sur le lac Pielinen. En plus de la ville du même nom, la commune de Lieksa regroupe de nombreux villages et localités. Sa superficie est de 406 760 ha et sa population était de 12 463 habitants en aout 2012.

La ville de Lieksa se situe sur la rive est du lac Pielinen. Elle a reçu le statut de ville en 1973.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom "Lieksa" viendrait du same et en particulier de l’ancêtre du mot same contemporain "leakša" qui signifie «vallée marécageuse»[3]. Ceci attesterai la thèse de l'occupation de cette localité par un groupe de Lapons[4] comme ce serait le cas pour d'autres localités de Finlande en dehors de Laponie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Incendie de 1934

La zone de Lieksa est habitée depuis longtemps. En attestent des objets de l'age du fer qui y ont été trouvés. Un bronze décoratif datant de l'an 800 à par ailleurs été découvert dans le village de Kelvä (30km au sud de Lieksa). Il est exposé au Musée national de Finlande.

En 1323, le traité de Pähkinäsaari partage la Carélie entre la Suède et Novgorod. La région du lac Pielinen passe sous la domination de Novgorod et elle voit s'y établir de nombreux Caréliens.

à la fin du XVe siècle, les villages de Lieksa, Pielisjärvi et Viensuu (localités de Lieksa) sont fondés. Ce sont parmi les premiers villages de la région du lac Pielinen.

En 1595, Le Traité de Teusina impose la domination de Moscou sur la région. En 1617, le Traité de Stolbovo rattache la région à la Suède et plus précisément au Comté de Kexholm[5].

En 1653, La première ville de la zone est fondée par Per Brahe, gouverneur général de Finlande. Elle reçoit le nom de Brahea. Elle est dévastée par les armées russes à deux reprises. Brahea disparait, les habitations sont déplacées de quelques kilomètres et Lieksa se développe en tant que carrefour commercial.

En 1934, Lieksa est détruite totalement par un incendie. Elle est rapidement reconstruite et reçoit le statut de place de marché en 1936.

En 1973, Lieksa reçoit le statut de ville après sa fusion avec Pielisjärvi.

Démographie[modifier | modifier le code]

Comme toutes les municipalités de la région, elle a durement souffert de l'exode rural, perdant la moitié de sa population depuis 1960.

Année Population[6],[1]
1980 19 157
1985 18 588
1990 17 527
1995 16 752
2000 15 208
2005 13 722
2010 12 687
2015 12 074

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Lieksa se situe à l'est de la Finlande. Elle fait partie de la province de Finlande-Orientale et de la région de Carélie du Nord. Elle est bordée à l'est par la République de Carélie (Russie), au nord par les communes de Nurmes et Kuhmo, à l'ouest par la commune de Juuka, au sud par les communes de Kontiolahti, Eno et Ilomantsi.

La commune de Lieksa est vallonnée (Min. 94 m – Max. 347 m) et très étendue (superficie voisine de celle de l'île de Majorque). Le territoire de la commune est composé (par ordre décroissant d'importance) de forêt, d'eau, de cultures, de bâtiments/routes

La commune de Lieksa est à cheval sur le lac Pielinen et comprend une bonne partie du lac Pielinen. La partie de la commune sur la rive est est la plus étendue. La ville de Lieksa se situe sur la rive est du lac Pielinen et est traversée par la rivière Lieksanjoki. Le mont Koli et le parc national du même nom sont situés sur la rive ouest.

Une partie du parc national de Patvinsuo se situe également sur le territoire de la commune (sud).

Villages faisant partie de la commune de Lieksa[modifier | modifier le code]

Egyptinkorpi, Hattusaari, Hattuvaara, Höntönvaara, Hörhö, Jaakonvaara, Jamali, Jongunjoki, Kelvä, Kitsinvaara, Koli, Kontiovaara, Kuorajärvi, Kylänlahti, Lamminkylä, Lapalie, Louhivaara, Mätäsvaara, Märäjälahti, Nurmijärvi, Ohtavaara, Pankakoski, Pankajärvi, Puso, Romppala, Ruunaa, Saarivaara, Keträvaara, Savijärvi, Siikavaara, Sikovaara, Sokojärvi, Sokovaara, Surpeenvaara, Uusikylä, Varpanen, Vieki, Viensuu, Vuonisjärvi, Vuonislahti.

Lieux et monuments d’intérêt touristique[modifier | modifier le code]

Personnes célèbres nées ou ayant vécu à Lieksa[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fi) « Suomen asukasluvut kuukausittain – Kunnittain aakkosjärjestyksessä », Väestörekisterikeskus, (consulté le 28 mai 2015)
  2. (fi) « Superficie par municipalité au 1er janvier 2011 », Maanmittauslaitos (consulté le 29 décembre 2012)
  3. (fi) Alpo Räisänen, Pielisen Karjalan saamelaisperäisiä paikannimiä. – Sámit, sánit, sátnehámit, Helsinki, Mémoires de la Société Finno-Ougrienne, (lire en ligne), p. 319–324
  4. Jean-Marie Montier, Les Lapons, Étude d'une minorité scandinave, Presses universitaires de Caen, , 71 p. (ISBN 9782841334759, lire en ligne), p. 39-47
  5. (fi) « Katsaus Lieksa-Pielisjärven menneisyyteen. », Musée du Pielinen
  6. (fi) « Väestö kielen mukaan sekä ulkomaan kansalaisten määrä ja maa-pinta-ala alueittain 1980 - 2012 », Tilastokeskus, (consulté le 3 octobre 2013)
  7. (deuxième plus grand musée de plein air de Finlande)
  8. Lieksan ortodoksinen kirkko
  9. a, b et c (fi) « Églises et chapelles orthodoxes de la commune de Lieksa » (consulté le 21 août 2014)
  10. Lieksan_Kirkkopuisto
  11. Alvar Aalto
  12. Kemijoki
  13. Pikkukili
  14. ouvert chaque hiver, entre Koli et Vuonislahti, c'est la route sur glace la plus longue de Finlande
  15. « Kolin jäätie suljettiin pitkän ajokauden jälkeen », Yleisradio, station de Carélie du Nord, (consulté le 29 janvier 2015)
  16. , Marutei Tsurunen (ツルネン・マルテイ ou 弦念丸呈), né Martti Turunen est un politicien japonais qui est né en Finlande le 30 avril 1940. C'est le premier membre de la Diète du Japon (parlement) n'étant pas né au Japon