Lido de Thau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lido de Thau
Lido de Thau, Sète, Hérault 14.jpg
En bordure de l'étang de Thau
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
4,41 km2[2]
Administration
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création

Géolocalisation sur la carte : Sète

(Voir situation sur carte : Sète)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Le Lido de Thau est situé en France, dans le département l'Hérault, dans les communes de Marseillan et de Sète, sur le cordon littoral reliant ces deux communes. Le site est protégé par le Conservatoire du littoral et est géré par Sète Agglopôle Méditerranée[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

On y accède depuis Sète par le quartier du Pont-Levis[1].
Cet endroit se situe sur le rivage sud-est de l'étang de Thau, sur le cordon dunaire qui sépare ce dernier de la mer Méditerranée dans le Golfe du Lion. Au sud-ouest du Mont Saint-Clair lui-même sur affleurement calcaire dans la continuité des reliefs du Causse d'Aumelas et du Massif de la Gardiole[3],[4].
Ce cordon dunaire a commencé à se former, en même temps que les autres lidos du Languedoc, il y a un peu moins de 6 000 ans par accumulation de dépôts sédiments fluviaux et marins entre le Mont St Clair de Sète, au nord-est et le Mont St Loup à Agde au sud-ouest, délimitant ainsi le grand lagune de Thau et séparant cette dernière de la mer Méditerranée[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Lido de Thau a été acquis par le Conservatoire du Littoral entre les années 2000 et 2003, et la gestion en a été confiée à la Communauté d'agglomération du Bassin de Thau en 2005[1].

Depuis le 7 mars 2006 cet espace, ainsi qu'une zone beaucoup plus large comprenant l'étang de Thau et ses rivages sur les communes de Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Frontignan, Loupian, Marseillan, Mèze et Sète, est aussi soumis à une protection spéciale dans le cadre du réseau Natura 2000[5],[4].

Flore[modifier | modifier le code]

Faune[modifier | modifier le code]

Les oiseaux[modifier | modifier le code]

Cet endroit étant constitué en majeure partie d'étendues d'eau salée, il attire la plupart des oiseaux d'eaux méditerranéens[1]. Notamment les oiseaux laro-limicoles, des Charadriiformes, qui utilisent les buttes des anciennes tables salantes, ainsi que des îlots créés depuis peu à cet effet[1], comme lieux privilégiés pour leur nidification[4].

Les insectes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i « Lido de Thau », sur Conservatoire du littoral (consulté le 14 mai 2017)
  2. « Lido de Thau », sur protected planet (consulté le 21 mai 2017)
  3. Syndicat Mixte du Bassin de Thau document de présentation non daté sur ec.europa.eu, p. 26, consulté le 21/05/2017.[PDF]
  4. a b et c « Étang de Thau et lido de Sète à Agde », sur INPN (consulté le 21 mai 2017)
  5. « Arrêté du 7 mars 2006 », sur Legifrance (consulté le 21 mai 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :