Licinio Rangel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rangel.
image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Licinio Rangel
Dom Licínio Rangel.jpg

Licínio Rangel.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion

Mgr Licinio Rangel[1] (né à Campos dos Goytacazes le et mort ), était évêque et administrateur apostolique de l'Union Saint-Jean-Marie-Vianney.

Frère mineur[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre au sein de l'ordre des frères mineurs en .

Évêque schismatique[modifier | modifier le code]

Il fut consacré le , sans l'accord de Rome, par Bernard Tissier de Mallerais, assisté de Alfonso de Galarreta et Richard Williamson les évêques de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, à São Fidélis dans l'État de Rio de Janeiro au Brésil. Il succède alors à Mgr Antônio de Castro Mayer comme supérieur de l'union saint-Jean-Marie-Vianney, société de prêtres traditionalistes dans le diocèse de Campos.

Reconciliation avec Rome[modifier | modifier le code]

Le , Mgr Rangel, avec 25 de ses prêtres, se réconcilie avec le Saint-Siège. Il adresse une lettre à Jean-Paul II[2], par laquelle il jure fidélité au siège apostolique. En conséquence, le pape élève l'union Saint-Jean-Marie Vianney au rang d'administration apostolique personnelle, avec la faculté d'utiliser exclusivement les livres liturgiques de 1962. Il occupe le siège in partibus de Zarna de 2002 à sa mort.

En raison de sa santé, il demande à Rome un évêque auxiliaire. Rome lui accorde de choisir son évêque coadjuteur, qui lui succédera automatiquement. Fernando Rifan est sacré le , par le cardinal Castrillon-Hoyos et Mgr Rangel. Mgr Rifan succède à Mgr Rangel le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. annuaire de la hiérarchie catholique
  2. lettre au saint-Père

Liens internes[modifier | modifier le code]