Lichen scléro-atrophique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine
Cet article est une ébauche concernant la médecine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lichen scléro-atrophique
Description de cette image, également commentée ci-après

Coupe histologique d'un lichen scléro-atrophique montrant le sous épithélium scléreux caractéristique (en bas de droite de l'image). Coloration à l'hématoxyline et à l'éosine.

CIM-10 L90.0
CIM-9 701.0
eMedicine derm/234 
MeSH D018459
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le lichen scléro-atrophique (ou lichen scléreux), abrégé en LSA, est une maladie chronique de la peau et des muqueuses touchant principalement les zones génitales de l'homme et de la femme. Il peut apparaître à tout âge mais surtout après la ménopause. À ce jour, la cause de cette maladie n'est pas connue.

Symptômes[modifier | modifier le code]

Il se traduit par un prurit vulvaire (démangeaisons surtout nocturnes), la peau devient d'une couleur blanchâtre, nacrée, se fragilise et s'atrophie avec le temps (ex: effacement des lèvres, disparition du clitoris, etc.). Le lichen peut être localisé ou s'étendre aux régions périnéale et péri-anale. Les rapports sexuels en deviennent altérés à cause des douleurs pendant et après l'acte (fissuration de la peau, saignements).

Traitement[modifier | modifier le code]

Les seuls traitements existants sont des crèmes à fort dosage en cortisone et pour les hommes la circoncision peut être bénéfique. Un lichen non ou mal soigné peut, dans certains cas, se transformer en cancer. Le lichen peut être traité mais avec un traitement de longue durée, 1 an plus suivant les cas.

facteur de risque[modifier | modifier le code]

Chez l'homme, il augmente le risque de développer un cancer du pénis"[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Larousse médical, encyclopédie multimédia, édition 2006