Libreboot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Libreboot
Logo

Démarrage d'un ordinateur utilisant Libreboot
Démarrage d'un ordinateur utilisant Libreboot

Fondateur Leah RoweVoir et modifier les données sur Wikidata
Développeur Projet GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 20160907 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement GNU/LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Type BIOS
Licence GPL-3.0+ (d)[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web libreboot.org

Libreboot est une variante du BIOS libre coreboot ne contenant aucun blob de code propriétaire, fondée par Leah Rowe[4],[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Libreboot a été lancé en décembre 2013[6], dans le but de remplacer les systèmes d'amorçage BIOS et UEFI non libres[6].

Brève appartenance au projet GNU[modifier | modifier le code]

Le 14 mai 2016, Libreboot est devenu paquet GNU[6].

Cependant, le 15 septembre de la même année, la fondatrice du projet Libreboot, Leah Rowe, prend la décision de quitter le projet GNU suite au licenciement par la Free Software Foundation d'un employé transgenre supposément pour des problèmes de harcèlement sur son lieu de travail[7]. Les raisons du licenciement seront démenties par la Free Software Foundation dans un communiqué le lendemain[8].

Leah Rowe dénonce la politique « anti-démocratique »[9] de la Free Software Foundation, qui déclare que Libreboot fait encore partie du projet GNU mais que Leah Rowe a quitté le projet Libreboot, ce qui est formellement démenti par Libreboot[10].

Damien Zammit, contributeur du projet Libreboot a par la suite accusé Leah Rowe d'avoir pris la décision de quitter le projet GNU sans consulter les contributeurs de Libreboot et l'accuse d'avoir la mainmise sur le site du projet[11].

En dehors de Leah Rowe et Damien Zammit, aucun contributeur du projet Libreboot ne s'est publiquement exprimé sur la séparation avec le projet GNU.

Le 5 janvier 2017, par la voie de Richard Stallman, le projet GNU accède à la demande de Leah Rowe et se sépare de Libreboot.[12],[13]

Le 2 avril 2017, Alyssa Rosenzweig devient sysadmin du projet Libreboot. Dans une lettre ouverte à la communauté du logiciel libre, Alyssa Rosenzweig et particulièrement Leah Rowe présentent le souhait de se réconcilier avec la communauté malgré les divergences passées avec la Free Software Foundation. Leah Rowe évoque des problèmes personnels ayant entrainé un comportement agressif de sa part. [14]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://libreboot.org/docs/index.html#why
  2. (en) « GNU Libreboot, version 20160907 released » (consulté le 8 septembre 2016)
  3. (en) « GNU Libreboot » (consulté le 2 août 2016)
  4. (en) « Libreboot project contributors », sur libreboot.org, .
  5. (en) Damien Zammit, « Libreboot Screwup », (consulté le 19 septembre 2016).
  6. a, b et c (en) Libreboot, « Libreboot documentation : About the libreboot project » (consulté le 24 octobre 2016)
  7. (en) « Libreboot opposes the Free Software Foundation and the GNU project », sur web.archive.org,
  8. (en) « Free Software Foundation statement on 2016-09-16 », sur fsf.org,
  9. (en) Libreboot, « Why your project should never join GNU » (consulté le 24 octobre 2016)
  10. (en) Libreboot, « Richard Stallman and GNU refused to let libreboot go, despite stating its intention to leave » (consulté le 24 octobre 2016)
  11. (en) « Libreboot Screwup », sur zammit.org,
  12. « Richard Stallman: Goodbye to GNU Libreboot »
  13. « Goodbye to GNU Libreboot »
  14. (en) « Libreboot.org: Open Letter to the Free Software Community (2 Apr 2017) », sur Libreboot.org, (consulté le 5 avril 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]