Libero Andreotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andreotti.
Libero Andreotti
Christ in Bozen.jpg
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Firenze, Italie
Nationalité
Activités
Œuvres réputées
Monument aux morts 1915-1918 à Roncade
Monument commémoratif à Saronno

Libero Andreotti est un sculpteur, un illustrateur et un céramiste italien, né à Pescia le et mort à Florence le .

Biographie[modifier | modifier le code]

À Lucques, Libero Andreotti rencontre Alfredo Caselli (it) et le poète Giovanni Pascoli. Il obtient un emploi à Palerme, chez l'éditeur Sandron, et ensuite, il est embauché comme illustrateur pour l'hebdomadaire socialiste La battaglia. Déçu par l'environnement insulaire, il retourne en Toscane, à Florence, où il continue le travail dans les domaines de l'illustration, de la caricature et la céramique.

Parti pour Milan, il commence à se consacrer à la sculpture. Il est aidé et soutenu par le marchand d'art Grubicy, après la Biennale de Venise, où il a participé à la VIIe exposition internationale d'art. Il fait un séjour à Paris qui lui permet d'acquérir de nouvelles compétences techniques. Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, il retourne en Italie.

En 1922, il reçoit sa première commande importante (le monument aux morts de Roncade), à son achèvement suivent les monuments de Saronno en 1924, de la basilique Santa Croce à Florence de 1924 à 1925, et l'Arc de Triomphe de Bolzano en 1928.

Il est enterré dans le cimetière delle Porte Sante de San Miniato al Monte à Florence.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :