Libera (association)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Libera
Libera.jpg
Bandiera Libera viola.jpg
Associations, noms et chiffres contre les mafias
Histoire
Fondation
Cadre
Zone d'activité
Type
Forme juridique
Pays
Langue
Organisation
Fondateur
Direction
Personnes clés
Site web

Libera est la principale ONG italienne antimafia[1]. Cette organisation s'occupe en particulier de la gestion des biens saisis aux mafias (it).

Libera est reconnue comme association de promotion sociale par le ministère du Travail, de la Santé et de la Solidarité Sociale, dotée d’un Spécial Consultative Status par le Conseil Économique et Social des Nations unies (ECOSOC). Eurispes a inclus Libera parmi les cent excellences en Italie en 2008 et a été récompensée en 2009 par le CESE (Comité économique et social européen) parmi les meilleures expériences de société civile organisée.

Elle regroupe 1 500 associations d’éducation civique contre la mafia et le crime organisé d’implantation nationale. La création de coopératives produisant des matières premières sur des terres confisquées par l'État est le symbole de ses nombreuses activités visant promouvoir la légalité[2].

La structure de coordination, créée le , a été fondée par Luigi Ciotti, déjà fondateur, en 1966 du Groupe Abele, organisation qui s'occupe des jeunes incarcérés et des victimes de la drogue et de la revue Narcomafie[3]. La vice-présidente est Rita Borsellino, sœur du magistrat Paolo Borsellino, assassiné par la mafia sicilienne en 1992. Elle est nommée, en 2005, présidente honoraire.

Nando Dalla Chiesa, fils du général assassiné par Cosa Nostra en 1982, Carlo Alberto Dalla Chiesa est président honoraire de l'association.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]