Libération de l'Albanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Libération de l'Albanie
Description de cette image, également commentée ci-après
Libération de l'Albanie (1918)
Informations générales
Date octobre - novembre 1918
Lieu Albanie
Issue Victoire décisive alliée
Belligérants
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-HongrieDrapeau de la France France
Drapeau du royaume de Serbie Royaume de Serbie
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Commandants

Flag of the Habsburg Monarchy.svg Hermann Kövess
Drapeau de la France Louis Franchet d'Esperey
Drapeau de la Serbie Živojin Mišić
Flag of Italy (1861–1946).svg Ernesto Mombelli
Forces en présence
XIXe CA
2 divisions
7 divisions

Première Guerre mondiale

Batailles

Front d'Europe de l’Ouest


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front du Moyen-Orient


Front des Balkans


Front africain


Front océanien et asiatique


Bataille de l'Atlantique

À l'Ouest de la Macédoine, sous la pression des Italiens et à la suite de la Manœuvre d’Uskub au nord, les troupes allemandes et autrichiennes évacuent l'Albanie.

Du côté des empires centraux[modifier | modifier le code]

Depuis la prise d'Uskub le 29 septembre, le XIXe CA autrichien, menacé sur son flanc gauche, commence à se replier vers le nord.

Du côté des Alliés[modifier | modifier le code]

La Bulgarie ayant capitulé le 29 septembre, Franchey d'Espérey peut se lancer dans la libération de la Serbie en se couvrant, à droite par l'occupation de la Bulgarie et l'envoi de forces sur le Danube, à gauche en délivrant l'Albanie, tout en prévoyant une opération contre Constantinople.

La bataille[modifier | modifier le code]

Préparation[modifier | modifier le code]

Pour cette opération, les forces alliées comprennent :

Exécution[modifier | modifier le code]

  • 5 octobre
    • À Katchanik, le groupement du général Tranié[1]surprend l'arrière-garde allemande et lui enlève 45 canons.
  • 14 octobre
    • Prise de Durazzo par les troupes italiennes

Conséquences[modifier | modifier le code]

Début novembre, l'Albanie étant bloquée à l'est et au nord par les troupes du général Henrys, attaqué au sud par les Italiens et la 57e DI, les Austro-hongrois ne peuvent même pas s'échapper par la mer, la côte étant occupée aussi par les Italiens. La capitulation est inévitable.
Après la bataille de Vittorio Veneto en Italie, l'empereur Charles signe l'armistice le 3 novembre.

Décoration[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 42e et 44e RIC, 4e régiment de chasseurs d'Afrique, 3e division d'infanterie hellénique .

Sources[modifier | modifier le code]