Liane d'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article provoque une controverse de neutralité (voir la discussion). (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Considérez-le avec précaution. (Questions courantes)

Argyreia nervosa

La liane d'argent ou rose des bois (aussi connue sous son nom anglais Hawaiian baby woodrose) de nom scientifique Argyreia nervosa est une liane ornementale de la famille des convolvulacées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette plante est un exemple récent de plante hallucinogène n'ayant été reconnu que récemment. Alors que d'autres plantes très proches de la famille des Convolvulaceae, comme Turbina corymbosa (Ololiuhqui) et Ipomoea tricolor (Tlitliltzin), furent utilisées dans la tradition chamaniques d'Amérique du Sud pendant des siècles, la liane d'argent n'était pas reconnue comme hallucinogène. Ces propriétés furent observées pour la première fois dans les années 1960, en dépit du fait que ces propriétés sont très proches des plantes ci-dessus, et que ces graines contiennent la plus importante concentration de principe actif de la famille (environ 0,04 % d'alcaloïde et 0,04 % de LSA contre 0,02 % d'alcaloïdes et 0,01 % de LSA pour l' Ipomea purpurea)[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Toxicité[modifier | modifier le code]

L'intégralité des parties d'Argyeia Nervosa sont toxiques.

Cette toxicité est explicable par la présence d'ergoline, une tryptamine toxique.

Effet psychotrope[modifier | modifier le code]

Graine de rose des bois

La liane d'argent contient des alcaloïdes psychotropes : l'ergine ou LSA, qui est très proche de l'ergoline mais aussi de l'isoergine et de l'ergométrine.

Le molécule active de la Liane d'argent est l'ergine (LSA). Les effets ne sont pas proches de ceux du LSD, bien que tout de même assez proche sur le plan chimique.[pas clair] Ces effets principaux sont les suivants : douleurs osseuses, mydriase, changement de perception, sensation d'être possédé, expérience mystique. Les graines d'Argyreia nervosa peuvent être à l'origine d'un Bad Trip. Il est formellement déconseillé d'en consommer si l'on se trouve dans un état psychique difficile, ou si l'on a des antécédents de maladie psychiatrique dans sa famille (comme la schizophrénie). De nombreux sites internets proposent des graines à la vente en les présentant comme ayant des effets de stupéfiants, déclarant que les effets sont proches du LSD afin d'inciter à acheter et à se droguer avec. En France l'article L3421-4 du code de la santé publique[2] prévoit des peines de 5 ans de prison et 75 000 € d'amende pour la vente de substances présentées comme ayant des effets de stupéfiants. Les graines d’Argyreia nervosa, comme toutes les graines qui contiennent du LSA, ne présentent aucun caractère récréatif. Les effets des stupéfiants étant généralement d'ordre mental, ces graines agissent sur des sensations physiques qui peuvent être lourdes à supporter. L'intoxication ne dure pas moins de 10 heures.

Modes de consommation[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs manières d'ingérer les composantes de Liane d'Argent.

La plus simple serait de mâcher les graines pendant une demi-heure et les ingérer. Cette méthode requiert d'être à jeun depuis au moins douze heures, car les graines sont recouvertes d'une fine pellicule blanche qui provoque douleurs au ventre, vomissements, et potentiellement un bad-trip. Bien qu'il soit possible de gratter la pellicule pour limiter cela, il est impossible d'être sûr de l'avoir entièrement enlevée. Les préparations vendues sur internet et dans certaines boutiques spécialisées contenant de la liane d'argent peuvent avoir subi une extraction du principe actif (et parfois avoir été couplées à d'autres molécules), ou bien s'être vues adjointes un anti-vomitif. Cependant, l'utilisation d'un anti-émétique ayant un effet sur le cerveau et notamment sur la dopamine peut réduire les effets de la liane d'argent.

Une autre technique de consommation est de broyer les graines en poudre assez fine, puis de faire infuser dans de l'eau bouillante comme une tisane (où l'ergine se dilue), puis de boire le liquide. Cette technique pourrait limiter les effets vomitifs en évitant l'ingestion de la couche supérieure.

D'autres personnes affirment ne jamais avoir ressenti de nausées. Quatre graines broyées en infusion permettent une propagation rapide du poison dans le sang et les effets sont ressentis rapidement. Le problème est que les effets les plus supportables, d'ordre stimulant, nécessitent une certain dosage qui entraine une phase de descente longue de lamentations, d'effets désagréables, sans possibilité de dormir. Le sommeil qui suite, en revanche, est réparateur et les effets disparaissent totalement au réveil.

La consommation de ces graines est déconseillée de manière générale. Cependant elle peut être une initiation acceptable à la drogue, car l'expérience permet de démontrer que les modes d'action des stupéfiants, qui entrainent le plaisir et l'euphorie, est en fait un voile d'illusion pour la perception qui camoufle une intoxication chimique du système nerveux central. Les graines de LSA entrainent plus d'effets négatifs que de plaisir, expliquant que le produit ne soit pas contrôlé puisque le potentiel d'abus est inexistant.

Il peut y avoir un risque lorsque les expérimentateurs ressentent une passion excessive du naturel, spécifiquement le risque sectaire lié à l'Ayahuasca, à l'Iboga, ou à d'autres drogues comme les champignons hallucinogènes et la mescaline qui peuvent avoir des répercussions sur le cerveau. Non pas que les graines d'Argyreia nervosa se rapprochent de ces produits interdits, mais qu'elles sont assez puissantes pour rendre tragiquement crédible, pour certains utilisateurs, le fait que la cosmologie néo-chamanique puisse éventuellement présenter une issue à la recherche existentielle.

Le risque sur la santé ne semble pas prouvé, bien que la conduite automobile sous l'influence du poison soit un comportement irresponsable, l'expérience d'Argyreia nervosa présente un risque bien plus faible que celle du Datura (qui est potentiellement mortel), et s'avèrerait également moins dangereuse que celle des stupéfiants puisque le potentiel d'abus et de dépendance est proche de zéro, et que par ailleurs, l'intoxication engendre moins de délires même si les effets sont déplaisants.

Extraction[modifier | modifier le code]

Il est possible d'effectuer une extraction du principe actif de la graine Rose des Bois en utilisant de l'éthanol et de l'éther de pétrole. Cependant, les graines étant puissantes par leur nature, cette pratique serait en fait irresponsable.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :