Liam Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miller.
Liam Miller
Liam Miller.jpg
Liam Miller en 2007.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Irlande Cork City
Biographie
Nom William Peter Miller
Nationalité Drapeau : Irlande Irlandais
Naissance 13 février 1981 (34 ans)
Lieu Cork (Irlande)
Taille 1,7 m (5 7)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
1997–2000 Drapeau : Écosse Celtic
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000–2004 Drapeau : Écosse Celtic 044 0(5)
2001 Drapeau : Danemark AGF Århus 018 0(0)
2004–2006 Drapeau : Angleterre Manchester United 022 0(2)
2005–2006 Drapeau : Angleterre Leeds United 033 0(1)
2006–2009 Drapeau : Angleterre Sunderland 060 0(3)
2009 Drapeau : Angleterre Q.P.R. 013 0(0)
2009–2011 Drapeau : Écosse Hibernian 076 0(7)
2011–2013 Drapeau : Australie Perth Glory 049 0(2)
2013–2014 Drapeau : Australie Brisbane Roar 024 0(2)
2014 Drapeau : Australie Melbourne City 02 0(0)
2015– Drapeau : Irlande Cork City 00 0(0)
Total 331 (22)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1998 Drapeau : Irlande Irlande U16 009 0(0)
1998-1999 Drapeau : Irlande Irlande U18 007 0(0)
2002 Drapeau : Irlande Irlande U20 004 0(0)
2001-2003 Drapeau : Irlande Irlande U21 011 0(0)
2004–2009 Drapeau : Irlande Irlande 021 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 novembre 2014

Liam Miller est un footballeur international irlandais né le 13 février 1981 à Cork qui évolue au poste de milieu de terrain au Cork City Football Club en Irlande.

Formé au Celtic FC, il intègre l'équipe première lors de la saison 2002–03. Il explose réellement lors de la saison suivante (un but contre l'Olympique lyonnais en Ligue des champions) à l'issue de laquelle il quitte le Celtic étant libre, ce qui n'est pas sans irriter les supporteurs des Bhoys.

Il s'engage à Manchester United en juin 2004, après une saison où il ne fait que quelques rares apparitions en championnat et en Ligue des champions, il est prêté de janvier 2005 à juin 2006 à Leeds United en division 2 anglaise.

Il est finalement laissé libre en juin 2006 par Manchester United et il est recruté par son ancien coéquipier à Manchester United, Roy Keane, devenu entraîneur, et qui officie au Sunderland AFC. En janvier 2009, il rejoint les Queens Park Rangers. Il ne restera dans le club londonien que l'espace d'une demi-saison, signant à l'Hibernian FC en septembre 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

William Peter Miller naît en Irlande[1] d'un père écossais et d'une mère irlandaise. Il étudie à Coachford College (en)[2]. Dans une discussion en direct, Miller révèle que sa famille est sa plus grande influence dans le football, et que Martin O'Neill et Sir Alex Ferguson ont également une influence sur sa carrière[3]. Miller est marié et a un fils[4].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Celtic[modifier | modifier le code]

Miller rejoint le Celtic en 1997 et fait ses débuts professionnels en championnat contre Dundee United le 21 mai 2000[5]. Il débute en Coupe UEFA contre le club luxembourgeois de la Jeunesse d'Esch le 24 août 2000 pour une victoire 7–0, et passe proche d'inscrire un but à la 64e minute[6]. Au cours de sa période au Celtic Park, il est prêté pour six mois avec le club danois d'AGF Århus au cours de la saison 2001–02, faisant 18 apparitions[7]. Les Danois essaient d'obtenir sa signature définitive pour 300 000 £[8].

Ses premiers buts dans le championnat écossais sont marqués lors d'une victoire 5–0 sur les Hearts le 18 octobre 2003, le premier après neuf minutes de jeu lorsque Stilian Petrov voit sa frappe repoussée par le gardien de but et Miller finir le travail, et le second pour clore le festival à la 50e minute[9]. Miller marque un but lors d'une victoire 2–0 en Ligue des champions contre Lyon, Martin O'Neill lui offre ensuite un contrat à long terme en essayant de garder Miller au club[10],[11]. Malgré cela, Miller signe un accord de pré-contrat en janvier 2004 avec Manchester United[10],[12]. Ce choix déçoit Martin O'Neill, qui avait l'intention de bâtir une nouvelle équipe du Celtic autour de Miller[13]. D'après le Irish Abroad, « son départ du géant de Glasgow, après seulement 26 apparitions pour les Bhoys, conduit à la colère des supporteurs du club qui ressentent que Miller a fait preuve d'un manque évident de loyauté, considérant le soutien que les Celts lui ont témoigné lors de ses longues blessures »[14].

Manchester United[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2004, Miller signe à Manchester United sur un transfert gratuit et marque son premier but pour le club le 26 octobre 2004 contre Crewe Alexandra en Coupe de la Ligue[15]. Après le début de sa carrière pour les Red Devils, ses apparitions en équipe première se raréfient vers la fin de la saison 2004–05. Dans toute sa période au club, il ne joue que 22 matchs en équipe première[1]. Miller déclare plus tard que « Man Utd n'a pas fonctionné, mais je ne regrette pas de m'être donné une chance »[10].

Le 4 novembre 2005, Miller rejoint Leeds United en prêt pour trois mois[16], bien que celui-ci est ensuite étendu jusqu'à la fin de la saison 2005-06[17]. Il marque un but lors de son passage à Leeds, le but victorieux du 4–3 à Southampton le 19 novembre 2005[18] et aide Leeds à atteindre la finale des play-offs du Championship avec une victoire sur un score cumulé de 3–1 sur Preston North End. Miller joue aussi la finale de ces play-offs, que Leeds perd 3–0 contre Watford, manquant ainsi la promotion en Premier League[19]. Pendant son séjour à Elland Road, il marque un but en 28 matchs[1].

En juillet 2006, The Daily Telegraph rapporte que Miller serait autorisé à quitter Manchester United, si les Red Devils reçoivent une offre appropriée[20]. Il est clair que Miller ne fait plus partie des plans d'Alex Ferguson quand, malgré le grand nombre de joueurs habituellement titulaires manquants, il n'est encore que remplaçant lors du match d'ouverture de la tournée des Red Devils en Afrique du Sud contre les Orlando Pirates le 16 juillet 2006[21]. Le 31 août 2006, il est transféré gratuitement à Sunderland sur un contrat de trois ans[22], rejoignant le nouvel entraîneur de Sunderland et ancien coéquipier Roy Keane. Il quitte Manchester United après avoir disputé seulement neuf matchs de championnat en deux saisons[1].

Sunderland[modifier | modifier le code]

Miller tirant un corner contre Cork City lors de la tournée de pré-saison de Sunderland en Irlande à l'été 2007.

Le 9 septembre 2006, Miller fait ses débuts pour Sunderland dans une victoire 2–1 sur Derby County au Stadium of Light[23], et marque son premier but au match suivant gagné 3–0 contre Leeds United le 13 septembre 2006[24].

Le 6 janvier 2007, Miller est expulsé par l'arbitre Iain Williamson à la 37e minute d'un match de FA Cup perdu 1–0 contre Preston North End, après avoir reçu son deuxième carton jaune pour une faute sur David Nugent[25]. Le 22 septembre 2007, il marque son premier but en Premier League pour Sunderland contre les rivaux du Nord-Est Middlesbrough à la 89e minute d'un tir du pied gauche depuis l'extérieur de la surface de réparation[26]. Il est expulsé pour la deuxième fois de sa carrière à Sunderland par Peter Walton contre Chelsea le 8 décembre 2007 pour une poussée sur Claudio Pizarro, match perdu 2–0[27].

L'entraîneur Roy Keane le place sur la liste des transferts le 27 février 2008 en raison d'un « manque de discipline » et d'une « mauvaise ponctualité », comme en témoignent ses retards fréquents aux séances d'entraînement[28]. Il est annoncé au Toronto FC, un club canadien ayant des liens avec les anciens joueurs de Sunderland Danny Dichio (en), Carl Robinson et Andy Welsh (en)[29].

Queens Park Rangers[modifier | modifier le code]

Miller est convoité en janvier 2009, Queens Park Rangers expriment leur volonté de trouver un accord de prêt. Le nouvel entraîneur de Sunderland Ricky Sbragia dit : « Il y a eu un certain intérêt de QPR pour Liam, donc quelque chose pourrait arriver là-bas »[30]. Le lendemain, Miller signe un contrat jusqu'à la fin de la saison pour un montant non dévoilé[31]. Toutefois, le 19 mai 2009, six mois seulement après son arrivée, QPR libère Miller en compagnie de cinq autres joueurs[32].

Hibernian[modifier | modifier le code]

Miller reste sans club après la fermeture du marché d'été des transferts le 31 août 2009, et il s'entraîne avec des clubs irlandais pour maintenir sa forme physique[10]. Il appelle l'entraîneur des Hibs John Hughes (en) pour lui proposer ses services. Hughes, qui est surpris que Miller soit à sa disposition sur un transfert libre[10], offre rapidement un contrat de deux ans, que Miller signe en septembre 2009[33]. Miller s'impose depuis au sein de la première équipe de Hibernian, Graham Spiers (en) le décrivant comme le « roi des Hibs » après un nul 1–1 contre les Rangers à Ibrox[13]. Ses performances sont récompensées avec titre de joueur du mois d'octobre 2009 de Premier League écossaise[10],[34].

Perth Glory[modifier | modifier le code]

Le 2 juin 2011, le site internet du club australien de Perth Glory annonce son transfert pour les deux prochaines saisons[35]. Miller marque son premier but contre Adelaide United, match gagné par Perth Glory sur le score de 3–0. En avril 2013, il refuse une prolongation de contrat.

Brisbane Roar[modifier | modifier le code]

Le 22 mai 2013, Miller rejoint Brisbane Roar sur un transfert libre, après son départ de Perth Glory. Il paraphe un contrat de deux ans, recevant le maillot numéro 11.

Le 20 juillet 2013, Miller apparaît pour l'équipe All Star de l'A-League lors du match d'inauguration de l'équipe face à Manchester United, match dans lequel les A-League All Star sont dominés 5 à 1. Miller est remplacé par le milieu de terrain de Melbourne Victory Billy Celeski à la 45ième minute de jeu.

Le 30 octobre 2014, Miller est relâché par Brisbane Roar après avoir demandé d'être libéré de son contrat pour avoir été écarté de l'équipe pour deux matchs sans explications, ce qu'il trouva non-professionnel et irrespectueux[36],[37].

Melbourne City[modifier | modifier le code]

Le 11 novembre 2014, onze jours après avoir quitté les Roar, Miller signe un contrat à court terme pour un autre club de A-League, Melbourne City, rejoignant ainsi son compatriote irlandais Damien Duff[38]. Il dispute 2 matchs au cours du mois de décembre

Cork City[modifier | modifier le code]

Le 15 janvier 2015, Miller signe un contrat d'une année avec le club irlandais de Cork City Football Club. Il marque ainsi son retour dans sa ville de naissance.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Miller portant les couleurs de l'Irlande, face au Brésil en février 2008.

Miller fait partie de l'équipe d'Irlande qui remporte le championnat d'Europe des moins de 17 ans en 1998. Il évolue ensuite avec l'équipe d'Irlande des moins de 21 ans[12]. Il est titularisé dans un match contre l'Albanie, bien qu'étant suspendu après avoir reçu deux cartons jaunes lors de matchs du championnat d'Europe espoirs contre la Suisse et l'Albanie[39]. La FAI admet son erreur et s'excuse auprès de l'UEFA[39].

Les débuts internationaux de Miller arrivent le 31 mars 2004 contre la République tchèque lors d'une victoire 2–1, entrant en jeu comme remplaçant de Matt Holland[40]. Il marque son premier but pour l'Irlande dans une victoire 3–0 sur la Suède le 1er mars 2006 où il réalise une course puis une frappe de 25 mètres qui termine au fond des filets[41].

Bien que Miller est sans club durant l'été 2009, le sélectionneur Giovanni Trapattoni continue à le retenir dans l'équipe d'Irlande[10]. Miller commente plus tard : « Je suis très reconnaissant envers le sélectionneur. Il n'avait pas besoin de me prendre dans l'équipe, mais il a montré sa foi en moi et je suis ravi qu'il l'ait fait »[10].

Liam Miller compte vingt-et-une sélections et un but avec l'Irlande entre 2004 et 2009.

Statistiques en carrière[modifier | modifier le code]

Au 15 novembre 2014[1],[42].

Club Saison Championnat Coupe nationale League Cup Europe Autre[43] Total
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Drapeau : Écosse Celtic 1999–2000 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
2000–2001 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 1 0
Drapeau : Danemark AGF Århus (prêt) 2001–2002 18 0 0 0 0 0 0 0 0 0 18 0
Drapeau : Écosse Celtic 2002–2003 0 0 0 0 1 0 1 0 0 0 2 0
2003–2004 25 2 1 0 1 0 13 3 0 0 40 5
Total 26 2 1 0 2 0 15 3 0 0 44 5
Drapeau : Angleterre Manchester United 2004–2005 8 0 4 0 2 1 5 0 0 0 19 1
2005–2006 1 0 0 0 1 1 1 0 0 0 3 1
Total 9 0 4 0 3 2 6 0 0 0 22 2
Drapeau : Angleterre Leeds United (prêt) 2005–2006 28 1 2 0 0 0 0 0 3 0 33 1
Drapeau : Angleterre Sunderland 2006–2007 30 2 1 0 0 0 0 0 0 0 31 2
2007–2008 24 1 0 0 1 0 0 0 0 0 24 1
2008–2009 3 0 0 0 1 0 0 0 0 0 4 0
Total 57 3 1 0 2 0 0 0 0 0 60 3
Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers 2008–2009 13 0 0 0 0 0 0 0 0 0 13 0
Drapeau : Écosse Hibernian 2009–2010 33 2 4 0 1 0 0 0 0 0 38 2
2010–2011 33 5 2 0 1 0 2 0 0 0 38 5
Total 66 7 6 0 2 0 2 0 0 0 76 7
Drapeau : Australie Perth Glory 2011–2012 25 2 0 0 0 0 0 0 0 0 25 2
2012–2013 24 0 0 0 0 0 0 0 0 0 24 0
Total 49 2 0 0 0 0 0 0 0 0 49 2
Drapeau : Australie Brisbane Roar 2013–2014 16 2 0 0 0 0 0 0 0 0 16 2
Drapeau : Australie Melbourne City 2014–2015 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total carrière 282 17 14 0 9 2 23 3 3 0 331 22

Palmarès[modifier | modifier le code]

Celtic[modifier | modifier le code]

Sunderland[modifier | modifier le code]

Brisbane Roar[modifier | modifier le code]

Équipe d'Irlande[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Liam Miller », Soccerbase (consulté le 21 février 2011)
  2. (en) « Life after Coachford College - Past Pupils », Coachford College (consulté le 21 février 2011)
  3. (en) « Webchat with John O'Shea & Liam Miller », Eircom (consulté le 21 février 2011)
  4. (en) Eamon Dunphy, « Dunphy slams “disgraceful” Sunderland chief », Eleven a side,‎ 3 mars 2008 (consulté le 21 février 2011)
  5. (en) « Liam Miller », Manutd zone (consulté le 21 février 2011)
  6. (en) « Celtic hit a magnificent seven », BBC Sport,‎ 24 août 2000 (consulté le 21 février 2011)
  7. (en) Nick Alexander, « Miller makes it five », Sunderland A.F.C.,‎ 31 août 2006
  8. (en) Stewart Fisher, « Time is right for Miller's tale to unfold; Celtic may have unearthed », Sunday Herald,‎ 9 novembre 2003 (consulté le 21 février 2011)
  9. (en) « Five-star Celtic crush Hearts », BBC Sport,‎ 18 octobre 2003 (consulté le 21 février 2011)
  10. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « The world's a stage for Miller », The Scotsman (consulté le 21 février 2011)
  11. (en) « Miller to win new deal », BBC Sport,‎ 1er octobre 2003 (consulté le 21 février 2011)
  12. a et b (en) « Man Utd clinch Miller deal », BBC Sport,‎ 9 janvier 2004 (consulté le 21 février 2011)
  13. a et b (en) « Liam Miller’s tale the highlight of a classic encounter », The Times,‎ 26 octobre 2009 (consulté le 21 février 2011)
  14. (en) Robert Brennan, « Miller time is nearly up », Irish Abroad (consulté le 21 février 2011)
  15. (en) « Crewe 0 – 3 Man Utd », Soccernet,‎ 26 octobre 2004 (consulté le 21 février 2011)
  16. (en) « Miller makes Elland Road switch », BBC Sport,‎ 4 novembre 2005 (consulté le 21 février 2011)
  17. (en) « Miller extends loan deal at Leeds », BBC Sport,‎ 6 janvier 2005 (consulté le 21 février 2011)
  18. (en) « Southampton 3–4 Leeds », BBC Sport,‎ 19 novembre 2005 (consulté le 21 février 2011)
  19. (en) « Leeds 0–3 Watford », BBC Sport,‎ 21 mai 2006 (consulté le 21 février 2011)
  20. (en) Mark Ogden, « Solskjaer back on target as Ferguson chases Torres », The Telegraph,‎ 18 juillet 2006 (consulté le 21 février 2011)
  21. (en) « Orlando Pirates 0–4 Man Utd », BBC Sport,‎ 16 juillet 2006 (consulté le 21 février 2011)
  22. (en) « Irish trio make Sunderland switch », BBC Sport,‎ 31 août 2006 (consulté le 21 février 2011)
  23. (en) « Derby 1–2 Sunderland », BBC Sport,‎ 9 septembre 2006 (consulté le 21 février 2011)
  24. (en) Michael Walker, « Calls for Blackwell's head as Keane's men stride on », The Guardian,‎ 14 septembre 2006 (consulté le 21 février 2011)
  25. (en) « Preston 1–0 Sunderland », BBC Sport,‎ 6 janvier 2007 (consulté le 21 février 2011)
  26. (en) Andrew McKenzie, « Middlesbrough 2–2 Sunderland », BBC Sport,‎ 22 septembre 2007 (consulté le 21 février 2011)
  27. (en) Nathan Mercer, « Chelsea 2–0 Sunderland », BBC Sport,‎ 8 décembre 2007 (consulté le 21 février 2011)
  28. (en) « Championship — Miller alerts Championship sides », Eurosport,‎ 27 février 2008 (consulté le 21 février 2011)
  29. (en) « Toronto eye Miller swoop », Eleven a side,‎ 5 mars 2008 (consulté le 21 février 2011)
  30. (en) « Sbragia confirms interest in Miller », Sunderland A.F.C.,‎ 14 janvier 2009
  31. (en) Nick Alexander, « Miller signs for QPR », Sunderland A.F.C.,‎ 15 janvier 2009
  32. (en) « Miller among five released by QPR », BBC Sport,‎ 19 mai 2009 (consulté le 21 février 2011)
  33. (en) « Hibs complete signing of ex-Celtic midfielder Liam Miller », The Scotsman,‎ 11 septembre 2009 (consulté le 21 février 2011)
  34. (en) « Hibs' Miller gets monthly award », BBC Sport,‎ 8 novembre 2009 (consulté le 21 février 2011)
  35. Miller des Hibs en Australie www.lequipe.fr
  36. (en) "Liam Miller released by Brisbane Roar FC", Association Australienne de Football, le 30 octobre 2014
  37. (en) "Liam Miller clears air after shock exit from Brisbane Roar and denies ever having a calf injury", The Courier-Mail, le 7 novembre 2014
  38. (en) "NEWS: Melbourne City FC Sign Liam Miller On Short-Term Contract", Melbourne City FC
  39. a et b (en) « Irish admit U21 blunder », BBC Sport,‎ 10 juin 2003 (consulté le 21 février 2011)
  40. (en) « Rep of Ire 2–1 Czech Rep », BBC Sport,‎ 31 mars 2004 (consulté le 21 février 2011)
  41. (en) « Rep of Ireland 3–0 Sweden », BBC Sport,‎ 1er mars 2006 (consulté le 21 février 2011)
  42. (en) « Liam Miller », ESPNsoccernet (consulté le 31 mai 2013)
  43. Autres matchs de compétitions, dont le Community Shield, la Supercoupe de l'UEFA, la Coupe intercontinentale, la Coupe du monde des clubs et les play-offs de Football League.

Liens externes[modifier | modifier le code]