Liakhavitchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Biélorussie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Biélorussie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Liakhavitchy
Ляхавічы
Blason de Liakhavitchy
Héraldique
Image illustrative de l'article Liakhavitchy
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Brest
Raïon Liakhavitchy
Code postal BY 225372
Indicatif téléphonique +375 1633
Démographie
Population 10 902 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 53° 02′ nord, 26° 16′ est
Divers
Première mention 1572
Statut Ville depuis 1931
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Liakhavitchy

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Liakhavitchy
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Liakhavitchy (en biélorusse : Ляхавічы) ou Liakhovitchi (en russe : Ляховичи ; en polonais : Lachowicze) est une ville de la voblast de Brest, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Liakhavitchy. Sa population s'élevait à 10 902 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Liakhavitchy est située à 19 km au sud-est de Baranavitchy, à 103 km au nord de Pinsk, à 129 km au sud-ouest de Minsk et à 203 km au nord-est de Brest.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Liakhavitchy, faisant alors partie du grand-duché de Lituanie, remonte au xve siècle[2]. Sa forteresse (ru), bâtie au xvie siècle, survit à l'assaut des Cosaques de Severyn Nalyvaïko (hiver 1595-1596)[2] ainsi qu'à tous les sièges de la guerre russo-polonaise de 1654-1667, dont le célèbre siège de Liakhavitchy (1660). À la suite du deuxième partage de la Pologne (1793), Liakhavitchy passe aux mains de l'Empire russe.

Lors de la Première Guerre mondiale, Liakhavitchy se trouve dans la zone des armées. Le 18 février 1918, la ville est occupée par les troupes allemandes, l'automne suivant par les bolcheviks, le 17 avril 1919 par les Polonais, et enfin en juillet 1920 de nouveau par les bolcheviks.

Suivant le traité de Riga (1921), Liakhavitchy devient polonaise, sous le nom de Lachowicze. Dans l'entre-deux-guerres, elle fait partie du powiat de Baranowicze, dans la voïvodie de Nowogródek. Le , Lachowicze reçoit à nouveau le statut de ville. Après la signature du Pacte germano-soviétique, elle est occupée par l'Armée rouge en , puis annexée par l'Union soviétique et rattachée à la république socialiste soviétique de Biélorussie. Elle devient un centre administratif de raïon le .

Stèle commémorative au ghetto de Liakhavitchy

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Liakhavitchy est occupée par l'Allemagne nazie du au . Au moment de l'arrivée des nazis, la ville compte une importante communauté juive[3] de 3 656 membres[4] (dont des réfugiés de Pologne). En novembre 1941, un Einsatzgruppen commet un massacre des juifs de la ville et enferme dans un ghetto les survivants. En juin 1942, 300 juifs sont assassinés à leur tour lors d'une autre exécution de masse. Une révolte dans le ghetto permet à quelques-uns de fuir et de rejoindre la résistance[5]. Deux stèles commémoratives sont présentes dans la ville : une première érigée en 1961 en hommage aux victimes du printemps 1943[6], et une deuxième sur la tombe commune des prisonniers tués en juillet 1942[7],[8].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[9] :

Évolution démographique
1897* 1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
5 016 5 100 4 490 5 499 7 728 10 664
2009* 2012 2013 2014 2015 2016
10 999 10 900 11 007 10 918 10 873 10 902

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Église catholique Saint-Joseph (1907)[10]
  • Ancien cimetière (XIXe siècle)
  • Synagogue (XIXe siècle, aujourd'hui transformée en usine)
  • Église de l'Exaltation de la Sainte-Croix[11] (1992)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2016, sur pop-stat.mashke.org.
  2. a et b (be) Вялікае Княства Літоўскае : Encyclopédie en deux tomes, t. 2, Minsk, Беларуская Энцыклапедыя,‎ , p. 239
  3. (en) « Lyakhovichi Shtetl Home Page: Historical Studies and Collaborative Research in the History of the Jewish community of Lyakhovichi », sur kehilalinks.jewishgen.org (consulté le 2 mai 2016)
  4. (ru) Leonid Smilovitski, « Гетто Белоруссии - примеры геноцида », sur www.souz.co.il (consulté le 2 mai 2016)
  5. (en) « YAHAD - IN UNUM », sur www.yahadmap.org (consulté le 2 mai 2016)
  6. (ru) ШУЛЬМАН А.Л., « У ворот вечности. », sur mishpoha.org (consulté le 2 mai 2016)
  7. (en) « Jewish Heritage Research Group in Belarus », sur jhrgbelarus.org (consulté le 2 mai 2016)
  8. (ru) « Абеліскі », sur Библиотека,‎ (consulté le 2 mai 2016)
  9. (en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de(ru) « Recensements 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru
  10. (be) Anatole Koulaguine, Каталіцкія храмы Беларусі, Minsk, БелЭн,‎ , 488 p. (ISBN 978-985-11-0395-5)
  11. (be) « Крыжаўзвіжанская царква Ляхавічы », sur www.hram.by (consulté le 2 mai 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]