Liaison sextuple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une liaison sextuple est un type de liaison chimique entre deux atomes impliquant 12 électrons de valence et dont l'ordre de liaison est de 6. Les seules molécules connues possédant de vraies liaisons sextuples sont le molybdène diatomique Mo2 et le tungstène diatomique W2, molécules qui existent à l'état gazeux. Il est quasiment certain qu'aucun élément chimique du tableau périodique des éléments n'est susceptible de former des liaisons chimiques d'ordre supérieur à 6[1].

Le dimolybdène Mo2 peut être obtenu en phase gazeuse à basse température (7 K) par des techniques d'évaporation au laser et observé par exemple par spectroscopie proche infrarouge ou spectroscopie ultraviolet-visible[2]. Un état singulet est attendu pour le dimolybdène tout comme pour le dichrome[3]. L'ordre de liaison élevé est reflété par la longueur de la liaison, de seulement 194 pm.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) BjörnO. Roos, AntonioC. Borin et Laura Gagliardi, « Reaching the Maximum Multiplicity of the Covalent Chemical Bond », Angewandte Chemie International Edition, vol. 46, no 9,‎ , p. 1469-1472 (lire en ligne) DOI:10.1002/anie.200603600 PMID 17225237
  2. (en) D. Kraus, M. Lorenz et V. E. Bondybey, « On the dimers of the VIB group: a new NIR electronic state of Mo2 », PhysChemComm, vol. 4, no 10,‎ , p. 44-48 (lire en ligne) DOI:10.1039/B104063B
  3. (en) Gabriel Merino, Kelling J. Donald, Jason S. D'Acchioli et Roald Hoffmann, « The Many Ways To Have a Quintuple Bond », Journal of the American Chemical Society, vol. 129, no 49,‎ , p. 15295-15302 (lire en ligne) DOI: