Liézey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Liézey
La mairie-école.
La mairie-école.
Blason de Liézey
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Saint-Dié-des-Vosges
Canton Gérardmer
Intercommunalité Hautes Vosges
Maire
Mandat
Damien Descoups
2014-2020
Code postal 88400
Code commune 88269
Démographie
Gentilé Pouhas
Population
municipale
275 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 40″ nord, 6° 48′ 22″ est
Altitude Min. 584 m
Max. 923 m
Superficie 13,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Liézey

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Liézey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Liézey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Liézey

Liézey est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Pouhas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de Liézey.

Liézey est une commune dispersée sur un haut plateau du massif des Vosges, entourée de forêts de résineux. L'habitat s'y est réparti au gré des défrichements et des sources. C'est une des 188 communes[1] du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Le ruisseau de Liézey appelé aussi Cleuriette s'écoule d'est en ouest pour rejoindre la Cleurie.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la Révolution, un groupe d'habitants portant le nom de Liézey dépendait de la mairie de Granges.

L'histoire de la commune est étroitement liée à celle de la paroisse. À la Révolution, l'abbé Jacques Georgel, curé de Deycimont, se réfugie chez son père au moulin de Liézey, rassemblant autour de lui des fidèles qui, dès octobre 1790, demandent aux administrateurs du district de Bruyères l'autorisation de construire une église paroissiale à Liézey, invoquant les rigueurs de l'hiver et l'éloignement de leurs paroisses respectives. La construction de l'église, du presbytère et de la maison d'école est ainsi achevée fin 1795, avec la participation des habitants.

Les démarches pour l'érection de la paroisse en commune aboutissent en 1836 : le 26 mai de cette année-là, une ordonnance royale regroupe des sections appartenant aux communes de Gérardmer, Granges-sur-Vologne et Champdray et crée la commune de Liézey.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[2] :

  • total des produits de fonctionnement : 223 000 , soit 769 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 160 000 , soit 552 par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 220 000 , soit 757 par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 180 000 , soit 620 par habitant.
  • endettement : 110 000 , soit 381 par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 20,06 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 9,51 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 18,30 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 17,53 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1862 ?   Nicolas-Joseph Viry    
    Augustin Georgel    
mars 1977 avril 2014 Claude Méline   Cadre de La Poste
avril 2014 en cours Damien Descoups    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1836. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 275 habitants, en diminution de -3,17 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1836 1841 1846 1856 1861 1866 1876 1881 1886
822 863 840 726 732 736 661 640 564
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
572 540 522 506 498 443 459 418 442
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008
374 312 262 217 169 245 298 320 284
2013 2014 - - - - - - -
277 275 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église de la commune.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur à la vache d'argent, accompagnée en chef à dextre de trois besants d'or ordonnés 2 - 1 et, à senestre d'une clef d'argent posée en fasce panneton vers la pointe, à la champagne écartelée en sautoir au I d'argent, au II et III de sinople, au IV de sable, la lettre L capitale d'or brochant en cœur sur l'ecartelé.
Commentaires : ce blason a été composé par Pierre-Dié Mallet. La vache illustre l’activité agricole ; les besants évoquent saint Nicolas et la clef saint Guérin ; la champagne symbolise le lac, la tourbière et les forêts environnantes ; le L est l’initiale de la commune.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]