Liénard de Lachieze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Liénard de Lachieze
Décès
Période d'activité
Vers -Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Lieu de travail

Liénard de Lachieze est un enlumineur, probablement originaire du Limousin, actif à Toulouse entre 1490 et 1501. L'étude d'Aurélia Cohendy lui attribue des manuscrits réalisés à Poitiers vers 1475-1485.

Éléments biographiques et stylistiques[modifier | modifier le code]

Missel romain copié en 1492 pour Jean de Foix
Annonciation

Liénard de Lachieze est connu à Toulouse entre 1490 et 1501. Il a probablement été formé au nord de la Loire et a été influence par l'art de Jean Colombe auquel il a emprunté certains effets de composition. Son travail a aussi des relations avec celui de l'enlumineur toulousain Antoine de Lonhy, actif quelques décennies plus tôt.

Liénard de Lachieze était connu pour avoir été rémunéré par les capitouls pour l'exécution des enluminures dans Les Annales des années 1498-1499 et 1500-1501[1],[2]. C'est en comparant son style avec celui connu auparavant comme le Maître du Missel de Jean de Foix exécuté en 1492 pour l'évêque de Comminges qu'Aurélia Cohendy a montré que le maître jusque-là anonyme de ce missel est Liénard de Lachieze. L'étude d'Aurélia Cohendy a pu lui attribuer une dizaine d'autres manuscrits à partir d'archives et d'une analyse stylistique.

Il a travaillé pour deux grands prélats bibliophiles, Jean de Foix (1466-1501), évêque de Comminges, et Philippe de Lévis (1493-1537), évêque de Mirepoix.

Il a introduit dans l'enluminure toulousaine qui s'est développée après la fin de la guerre de Cent Ans le vocabulaire ornemental de la Renaissance avec des architectures peintes de temples « à l'antique » et d'arcs de triomphe.

Il a souvent travaillé avec le Maître de la Devise Tout change, spécialiste des bordures parsemées de volatiles fantastiques et de sentences morales inscrites dans des phylactères.

Manuscrits attribués[modifier | modifier le code]

  • Missel romain copié pour Jean de Foix, 1492, Bibliothèque nationale de France, ms. latin 16827 (lire en ligne)[3]
  • Psautier dans une collection privée,
  • Fragments d'une bible en plusieurs volumes, Bibliothèque nationale de France, ms. NAL 3192[4]
  • Un Livre d'heures se trouvant à Cambridge, Fitzwilliam Museum, ms. 94.
  • Livre d'heures à l'usage de Limoges, 1485, Bibliothèque Sainte-Geneviève (Paris), ms. 2697[5]
  • Un Pontifical conservé à la Bibliothèque de l'Académie des sciences de Russie, à Saint-Pétersbourg, Mf 42811
  • Des fragments isolés, dont ceux d'un Livre d'heures acquis par la Bibliothèque municipale de Toulouse
  • Miniatures provenant d'un Livre d'heures à l'usage de Poitiers, dans une collection privée
  • Psautier à l'usage de Poitiers, Bibliothèque municipale de Poitiers, ms. 1104
  • Un Pontifical à la State Library of Victoria, Melbourne, ms. 85, réalisé pour Philippe de Lévis, évêque de Mirepoix.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Bordes, Formes et enjeux d'un mémoire urbaine au bas Moyen Âge, p. 111, 112 notes 335 et 336 :
    28 novembre 1499 : a mestre Leonard La Chieza, hystoriayre, la soma de hueyt liuras de tornes a el deguda per las hystorias de nostre capitolat, lasqualas de mandament nostre a faytas al libre de las hystorias de la present ciutat coma es de costuma de far cascun an
    22 novembre 1501 : als heretiers de mestre Leonard Lachiesa desa entras hystoriayre de Tholose ou al tutor delsditz heretiers la soma de detz liuras tornes per la ystoria de nostre capitolat per lodit Lachiesa feyta al libre de las hystorias. Le paiement étant fait à ses héritiers, il est donc mort avant cette date.
    Pour les enluminures de l'année 1500-1501, voir les illustrations no 29 et 29bis, p. 33-34, dans François Bordes, Formes et enjeux d'un mémoire urbaine au bas Moyen Âge, tome 5, Illustrations (voir en ligne)
  2. Robert Mesuret, Les Enlumineurs du Capitole de 1205 à 1610, Musée Paul-Dupuy, Toulouse, 1955, p. 105.
  3. BnF Archives et manuscrits : Latin 16827
  4. Archives et manuscrits : Cote : NAL 3192 - Biblia sacra, libri sapientiales (1490-1500)
  5. Reproduction sur le site de l'IRHT

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aurélia Cohendy, « Le maître du Missel de Jean de Foix identifié : Liénard de Lachieze et l’enluminure à Toulouse à la fin du XVe siècle », dans Revue de l'art, juin 2017, no 196, p. 7-18
  • François Bordes, Formes et enjeux d'un mémoire urbaine au bas Moyen Âge : Le premier « Livre des histoires de Toulouse » (1295-1532), Université de Toulouse Le Mirail, Toulouse, 2006, tome 1, Du « Livre officier » au « Livre des histoires », p. 111 Thèse de doctorat (lire en ligne)
  • Émile Nadal, Chronique : Enluminure, XVe siècle, dans Bulletin monumental, 2018, tome 176, no 1, p. 70, (ISBN 978-2-901837-71-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]