Lièvre corse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lepus corsicanus • Lièvre de Corse

Lepus corsicanus
Description de cette image, également commentée ci-après
Un spécimen photographié de nuit.
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Lagomorpha
Famille Leporidae
Genre Lepus

Nom binominal

Lepus corsicanus
de Winton, 1898

Synonymes

  • Lepus europaeus corsicanus (de Winton, 1898)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU  : Vulnérable

Le Lièvre corse (Lepus corsicanus), appelé aussi Lièvre de Corse, est une espèce de mammifères lagomorphes de la famille des Leporidae.

Aire de répartition[modifier | modifier le code]

Planisphère de couleur grise représentant en brun la présence du Lièvre corse dans le monde (Corse et une partie de l'Italie).
Carte de l'aire de répartition du Lièvre corse.

Ce lièvre est anciennement endémique d'Italie. Il se rencontre en Italie centrale, en Italie méridionale et en Sicile. Il a été introduit en Corse (France) probablement au XIVe siècle[1] mais sa présence sur l'île est très localisée, concurrencée notamment par le Lièvre d'Europe (L. europaeus) et le Lièvre ibérique (L. granatensis) (qui sont aussi des espèces exotiques en Corse)[2].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Les noms vulgaires attestés en français sont le Lièvre corse[1] et le Lièvre de Corse[3]. L'épithète spécifique est nommée en référence au lieu de sa découverte : la Corse (bien que cet animal n'en soit pas originaire)[4].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Photographie de trois quart face d'un Lièvre d'Europe sur une pelouse.
Le Lièvre corse est considéré jusqu'en 1996 comme une sous-espèce du Lièvre d'Europe, ici photographié.

Cette espèce a été décrite en 1898 par le zoologiste britannique William Edward de Winton (1856-1922)[4], puis a été considérée comme soit synonyme du Lièvre d'Europe, soit comme sous-espèce de celui-ci sous le trinôme Lepus europaeus corsicanus. Elle a été reconnue comme espèce distincte par Fernando Palacios en 1996[2].

Le Lièvre corse et l'Homme[modifier | modifier le code]

Le Lièvre corse est considéré comme « vulnérable » par l'Union internationale pour la conservation de la nature[3]. Pour le Comité français de l'UICN, cette espèce a des « données insuffisantes » pour pouvoir lui attribuer un statut de sauvegarde dans la liste rouge des mammifères en France métropolitaine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c INPN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b (en) Christian Pietri, Paulo Célio Alves et José Melo-Ferreira, « Hares in Corsica: high prevalence of Lepus corsicanus and hybridization with introduced L. europaeus and L. granatensis », European Journal of Wildlife Research, Springer Verlag, vol. 57, no 2,‎ , p. 313–321 (DOI 10.1007/s10344-010-0430-9, lire en ligne [PDF], consulté le 2 août 2015).
  3. a et b UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  4. a et b (en) William Edward de Winton, « On the hares of Western Europe and North Africa », Annals and Magazine of Natural History, 7e série, vol. 1,‎ , p. 149-158 (lire en ligne [PDF], consulté le 2 août 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]