Lhôpital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir L'Hôpital.

Lhôpital
Lhôpital
Église Saint-Jean-Baptiste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Nantua
Canton Bellegarde-sur-Valserine
Intercommunalité Pays Bellegardien
Statut Commune déléguée
Maire délégué Frédéric Malfait
2019-2020
Code postal 01420
Code commune 01215
Démographie
Gentilé Hospitaliers
Population 49 hab. (2016 en diminution de 12,5 % par rapport à 2011)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 01′ 22″ nord, 5° 46′ 36″ est
Altitude Min. 395 m
Max. 1 160 m
Superficie 3,68 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Surjoux-Lhopital
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 15.svg
Lhôpital

Géolocalisation sur la carte : Ain

Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 15.svg
Lhôpital

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Lhôpital

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Lhôpital

Lhôpital est une ancienne commune française située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le , elle devient commune déléguée et chef-lieu de Surjoux-Lhopital.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune est située entre Bellegarde-sur-Valserine au nord et Seyssel au sud.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Lhôpital[1]
Haut-Valromey
(Hotonnes)
Injoux-Génissiat Injoux-Génissiat
Lhôpital[1] Surjoux
Haut-Valromey
(Songieu)
Chanay Chanay

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 368 hectares ; son altitude varie entre 395 et 1 160 mètres[2].

L'altitude « moyenne » est de 490 m[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Aucune trace d'aucun vestige archéologique n'a été découverte à Lhôpital pour la période allant de l'âge de fer jusqu'au Haut Moyen Âge[4].

Le village, mentionné au XIIe siècle, doit son origine à un établissement des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem.

Le , la commune s'unit avec Surjoux pour former la commune nouvelle de Surjoux-Lhopital, dont elle constitue une commune déléguée[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Lhôpital était nommé Hospitale de Chanei en 1195, Hospitalarius de Chanay vers 1265, Hospitium de Chanay vers 1344, Hospitale de Chanay vers 1365, L´Hospital en 1563, L´Hospital de Dorches en 1724, Lhopital en 1734, L´Hopital sur Dorches en 1789 et L´Hôpital en 1911[6].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

En 2009, le nombre total de logements dans la commune était de 34, alors qu'il était de 31 en 1999[I 1].

Parmi ces logements, 72,5 % étaient des résidences principales, 21,4 % des résidences secondaires et 6,1 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 90,9 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 9,1 % des appartements[I 2].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 70,8 %, en légère hausse par rapport à 1999 (68,4 %)[I 3].

Évolution du nombre de logements entre 1968 et 2009[I 1].
1968 1975 1982 1990 1999 2009
32 28 25 27 31 34

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant inférieur à 100, le nombre de membres du conseil municipal est de 7[7].

Un projet de fusion entre les communes de Lhôpital, Chanay et Surjoux a existé dans les années 2010 mais il n'a pas abouti[8].

Élection municipale de 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le nouveau maire Frédéric Malfait, 39 ans, est le plus jeune maire du département de l'Ain[9].

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections cantonales[modifier | modifier le code]

Lors des élections cantonales françaises de 2011, Lhôpital est la commune de l'Ain qui vote le plus pour le parti socialiste avec 92,59 % des suffrages exprimés en faveur de ce parti[10].

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours[modifier | modifier le code]

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs[17]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1944 octobre 1947 Ernest Brunet    
octobre 1947 mars 1983 Alice Levet    
mars 1983 janvier 2005[Note 1] Marcel Châtelain    
25 janvier 2005[18] 31 mars 2014 André Martel   Agent SNCF à la retraite (né en 1943 à Seyssel)[19]
31 mars 2014[20] 2019 Frédéric Malfait SE Artisan
Liste des maires délégués
Période Identité Étiquette Qualité
2019   Frédéric Malfait    

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Lhôpital relève du tribunal d'instance de Nantua, du tribunal de grande instance de Bourg-en-Bresse, de la Cour d'appel de Lyon, du tribunal pour enfants de Bourg-en-Bresse, du conseil de prud'hommes d'Oyonnax, du tribunal de commerce de Bourg-en-Bresse, du tribunal administratif de Lyon et de la Cour administrative d'appel de Lyon[21].

Équipements municipaux[modifier | modifier le code]

En février 2014, la commune investit dans un tracteur de déneigement, acheté en commun avec la commune voisine de Surjoux[22]. Chacune des deux communes a payé la moitié du prix du véhicule (57 408 euros au total).

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Hospitaliers[23]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[24]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[25].

En 2016, la commune comptait 49 habitants[Note 2], en diminution de 12,5 % par rapport à 2011 (Ain : +5,73 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
108110119140157154180183183
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
170166157147150155154127120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1159783685546576153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
495342295349565758
2013 2016 - - - - - - -
5049-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[26] puis Insee à partir de 2006[27].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Lhôpital en 2009 en pourcentages[I 4].
HommesClasse d’âgeFemmes
90 ans ou +
12,1 
75 à 89 ans
8,0 
21,2 
60 à 74 ans
20 
12,1 
45 à 59 ans
20 
24,2 
30 à 44 ans
24 
6,1 
15 à 29 ans
12 
24,2 
0 à 14 ans
16 
Pyramide des âges de l'Ain en 2009 en pourcentages[28]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,5 
75 à 89 ans
8,2 
12,6 
60 à 74 ans
12,8 
20,7 
45 à 59 ans
20,1 
22,0 
30 à 44 ans
21,5 
17,7 
15 à 29 ans
16,5 
21,2 
0 à 14 ans
19,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Lhôpital est située dans l'académie de Lyon.

La commune n'administre aucune école maternelle ou école élémentaire[29].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Chaque année depuis 2013, un repas canadien est organisé et rassemble presque tous les habitants (38 sur 55 en 2014)[30].

L'association « du patrimoine de Chanay, Lhôpital et Surjoux » organise le festival des Nuits étoilées[31] qui se déroule essentiellement à Chanay.

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Au sein de l'archidiaconé « Saint-Jean-Marie Vianney (Dombes, Plaine de l’Ain, Côtière, Val de Saône) » du diocèse de Belley-Ars dans l'archidiocèse de Lyon, le territoire de la commune dépend de la paroisse de Seyssel[32]. Le culte catholique n'est plus célébré dans l'église de la commune mais dans les communes voisines[33].

Économie[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2010, Lhôpital comptait cinq établissements : un dans l’agriculture-sylviculture-pêche, deux dans la construction, un dans le commerce-transports-services divers et un relatif au secteur administratif[I 5].

En 2011, aucune entreprise n'a été créée dans la commune[I 6].

L'hôpital fait partie de l'aire de production du comté, un fromage de lait cru de vache à pâte pressée cuite[34].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

La commune ne compte ni monument, ni objet répertorié à l'inventaire des monuments historiques[35],[36] et aucun lieu, monument ou objet répertorié à l'inventaire général du patrimoine culturel[37],[38].

L'église Saint-Jean-Baptiste construite au XIIe siècle a été reconstruite à la fin du XIXe siècle.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Châtelain, maire, démissionne en janvier 2005.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Insee[modifier | modifier le code]

  1. a et b LOG T1M - Évolution du nombre de logements par catégorie.
  2. LOG T2 - Catégories et types de logements.
  3. LOG T7 - Résidences principales selon le statut d'occupation.
  4. POP T3 - Population par sexe et âge en 2009
  5. CEN T1 - Établissements actifs par secteur d'activité au 31 décembre 2010
  6. DEN T2 - Créations d'entreprises individuelles par secteur d'activité en 2011

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. « Les communes de l'Ain » [PDF], sur le site du conseil général de l'Ain (consulté le 28 septembre 2014).
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. « Lhôpital, informations générales », sur le site Communes.com (consulté le 14 novembre 2014).
  4. André Buisson, L'Ain 01, Clermont-Ferrand, Les Editions de la MSH, coll. « carte archéologique de la Gaule », , 192 p. (ISBN 2877540103, présentation en ligne, lire en ligne), p. 39.
  5. Arnaud Cochet, « Arrêté préfectoral portant création de la commune nouvelle de Surjoux-Lhopital », Recueil des actes administratifs spécial n°01-2018-159,‎ , p. 6-9 (lire en ligne [PDF])
  6. Henry Suter, « Noms de Lieux de Suisse Romande, Savoie et environs : Lhôpital », sur le site d'Henry Suter (consulté le 12 octobre 2014).
  7. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  8. « Chanay. Le maire regrette que son projet de fusion avec Lhôpital et Surjoux échoue », sur le site du quotidien Le Progrès, (consulté le 14 novembre 2014).
  9. « Le plus jeune maire a 39 ans et le plus jeune élu 18 ! », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  10. « Élections cantonales : le Top 10 des communes de l'Ain », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  11. « Résultats de l'élection présidentielle 2002 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 21 septembre 2014).
  12. « Résultats de l'élection présidentielle 2007 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 21 septembre 2014).
  13. « Résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 21 septembre 2014).
  14. « Résultats de l'élection législative 2002 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 2 octobre 2014).
  15. « Résultats de l'élection législative 2007 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 2 octobre 2014).
  16. « Résultats de l'élection législative 2012 », sur Ministère de l'Intérieur (consulté le 2 octobre 2014).
  17. « Les maires de Lhôpital », sur le site de l'association FranceGenWeb (consulté le 15 novembre 2014).
  18. Le Progrès (édition de l'Ain) du 29 janvier 2005.
  19. « Pas de vacances pour le maire du village », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  20. « Lhôpital. Frédéric Malfait prend la mairie », sur le site du quotidien Le Progrès, (consulté le 15 novembre 2014).
  21. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du ministère de la Justice et des Libertés (consulté le 19 septembre 2014).
  22. « Un tracteur acheté en commun, conduit par les élus », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  23. « Lhôpital (Hospitaliers, Hospitalières) », sur le site habitants.fr de David Malescourt (consulté le 21 septembre 2014).
  24. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  25. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  27. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  28. « Évolution et structure de la population » [PDF], sur le site de l'Insee, (consulté le 14 novembre 2014).
  29. « Annuaire : Résultats de recherche », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 14 novembre 2014).
  30. Carole Bonnet, « Les Hospitaliers se rassemblent autour d’un repas canadien », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  31. « Bientôt le 3e festival des Nuits étoilées », sur le site du quotidien Le Progrès, .
  32. « Archidiaconé St Jean-Marie Vianney (Dombes, Plaine de l’Ain, Côtière, Val de Saône) », sur le site du diocèse de Belley-Ars (consulté le 14 novembre 2014).
  33. « Horaire des messes », sur le site de la conférence des évêques de France (consulté le 14 novembre 2014).
  34. Décret de l'AOC comté sur le site de Légifrance, consulté le 14 mai 2010.
  35. « Liste des monuments historiques de la commune de Lhôpital », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  36. « Liste des objets historiques de la commune de Lhôpital », base Palissy, ministère français de la Culture.
  37. « Liste des lieux et monuments de la commune de Lhôpital à l'inventaire général du patrimoine culturel », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  38. « Liste des objets de la commune de Lhôpital à l'inventaire général du patrimoine culturel », base Palissy, ministère français de la Culture.