Livyatan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Leviathan (genre))
Aller à : navigation, rechercher

Livyatan melvillei

Livyatan melvillei est une espèce éteinte de cachalots.

Découverte[modifier | modifier le code]

Fossile de la mâchoire inférieure

Les fossiles de L. melvillei ont été découverts en 2008 dans des roches datées de 13,6 à 11,6 millions d'années (Miocène moyen) dans le désert de Pisco-Ica (Sud du Pérou) par l'équipe d'Olivier Lambert, du Muséum national d'histoire naturelle de Paris[1]. La découverte de cette espèce a été annoncée dans un article publié par la revue Nature le 30 juin 2010[2]. Les fossiles de l'animal découvert représentent 75 % du crâne de l'animal, d'importants fragments des deux mâchoires et plusieurs dents.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été nommée en l'honneur de l'auteur de « Moby Dick », Herman Melville et en référence au Léviathan, monstre marin évoqué dans la Bible. Certains scientifiques le surnomment en anglais « The real Moby Dick », qui signifie Le vrai Moby Dick , alors que le cachalot qui pourrait avoir inspiré Moby Dick était Mocha Dick, un cachalot de 20 mètres de long, mort au début du XIXe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

Reconstitution du crâne de L.melvillei.

Le crâne de Livyatan melvillei est de 3 mètres de long pour une longueur du corps estimée entre 13,5 et 22,5 mètres soit beaucoup plus grand que celle de son cousin actuel (Physeter macrocephalus). Cette espèce constituerait l'un des plus grands prédateurs marins à avoir jamais existé, seulement rivalisé ou dépassé en taille par le mégalodon (Carcharodon megalodon) qui était son contemporain. À la différence des cachalots actuels qui se nourrissent de calmars par succion, Livyatan melvillei mordait ses proies à la manière des orques actuels. Ses dents avaient des dimensions gigantesques avec 12 cm de diamètre et jusqu'à plus de 36 cm de longueur[2]. Avec cette taille, il est le plus grand représentant des Physeteroidea.

Habitat[modifier | modifier le code]

Livyatan melvillei vivait dans l'océan Pacifique au Pérou où il cohabitait avec Aulophyseter morricei et Brygmophyseter shigensis. Comme ses cousins actuels il vivait en eau profonde où il trouvait ses proies.

Publication originale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]