Lev Dodine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lev Dodine
Description de l'image Dodin L A, November 2011.jpeg.

Naissance (78 ans)
Novokouznetsk
RSFSR
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale Metteur en scène de théâtre et d'opéra
Style
Années d'activité 1966 - aujourd'hui
Élèves Danila Kozlovski
Elizaveta Boïarskaïa

Lev Abramovitch Dodine (russe : Лев Абрамович Додин), né en 1944 à Novokouznetsk en Sibérie, est un directeur de théâtre et metteur en scène russe contemporain, dirigeant actuellement le Maly Drama Théâtre de Saint-Pétersbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est encore enfant qu'il fit ses premiers pas dans le domaine de la mise en scène théâtrale, dans le cadre du Théâtre de la Créativité des Jeunes (en russe : Театр Юношеского Творчества) à Léningrad, dirigé par Matveï Grigorievitch Doubrovine. Ensuite, il fait ses études à l'Institut national du théâtre, de la musique et du cinéma de Léningrad en tant qu'élève de Boris Sohn (en) et de Gueorgui Tovstonogov. Il y obtient son diplôme de metteur en scène en 1966.

Entre 1966 et 1982, il travaille comme metteur en scène invité dans différents théâtres d'URSS et de l'étranger. Parmi ceux-ci, notamment le Théâtre d'État des jeunes spectateurs et le Grand Théâtre dramatique Gorki à Léningrad, le Théâtre d'art de Moscou, le Théâtre National Finnois, le Festival de Salzbourg, le Mai Musical de Florence et La Scala de Milan.

C'est en 1975 qu'il commence à travailler avec le Maly Drama Théâtre. En 1983, il devient Chef metteur en scène, et en 2002 Directeur artistique et Directeur général de ce théâtre. Et depuis, il dirige cette institution.

Fin 2009, la MC93 Bobigny présente une rétrospective retraçant vingt-cinq ans de mise en scène de Lev Dodine au Maly Drama Théâtre.

En 2012, la critique salue la partie vocale de sa nouvelle version de La Dame de pique représentée à l'Opéra Bastille, réunissant Vladimir Galouzine (Hermann), Olga Gouriakova (Lisa), Ludovic Tézier (Eletski) et Larissa Diadkova (en) (comtesse), bien que la mise en scène qui situe l'action dans un hôpital psychiatrique soulève quelques interrogations[1],[2],[3].

Il revient à La Cerisaie en 2014. Le spectacle est présenté au théâtre Silvia-Monfort, à Paris, au printemps 2015. Si certains critiques y notent un manque de subtilité dû à un parti-pris du metteur en scène[4], d'autres le qualifient de chef-d’œuvre, de « manifeste à la fois testamentaire et magnifique »[5].

À la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février 2022, Lev Dodine a adressé une lettre ouverte à Vladimir Poutine[6]. Cette lettre ouverte a été traduite et publiée par Libération dans son édition du 2 mars 2022[7] :

« J’ai 77 ans, j’ai perdu au cours de ma vie beaucoup de gens que j’aimais. Aujourd’hui que sur nos têtes, à la place des colombes de la paix, volent les missiles de la haine et de la mort, je ne peux dire qu’une chose : «Arrêtez !». L’organisme de l’humanité ne se soigne pas avec des opérations chirurgicales. N’importe quelle opération d’ingérence fait couler le sang de celui qu’on opère et contamine d’une inguérissable infection celui qui opère. Arrêtez cette ingérence chirurgicale, mettez des garrots sur les blessures. Réalisons l’impossible : faire le XXIe siècle dont on pouvait rêver et pas celui que nous sommes en train de faire. Je fais l’unique chose que je peux : je vous en supplie, arrêtez ! Arrêtez.

JE VOUS EN SUPPLIE. »

Décorations[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chantal Cazaux, « La Dame de pique », sur asopera.fr, (consulté le )
  2. Alain Duault, « La Dame de pique de Tchaïkovski, à l’Opéra Bastille (février 2012) », sur opera-online.com, (consulté le )
  3. « Lev Dodine s’attaque à Pouchkine avec "La Dame de pique" à l’Opéra Bastille », sur russie.net, (consulté le )
  4. Fabienne Darge, « Lev Dodine rebâtit sa « Cerisaie » », sur lemonde.fr, (consulté le )
  5. Hugues Le Tanneur, « Lev Dodine se refait «la Cerisaie» », sur liberation.fr, (consulté le )
  6. (ru) « Журнал Театр. • Лев Додин: «Сказать могу только одно: остановитесь!» », sur Журнал Театр.,‎ (consulté le )
  7. Lev Dodine, « Lettre ouverte de Lev Dodine à Vladimir Poutine », sur Libération (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]