Leugny (Vienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leugny.
Leugny
Image illustrative de l'article Leugny (Vienne)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement Châtellerault
Canton Châtellerault-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Grand Châtellerault
Maire
Mandat
Patrick Villette
2014-2020
Code postal 86220
Code commune 86130
Démographie
Population
municipale
429 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 54′ 47″ nord, 0° 42′ 07″ est
Altitude Min. 43 m
Max. 144 m
Superficie 15,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte administrative de la Vienne
City locator 14.svg
Leugny

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte topographique de la Vienne
City locator 14.svg
Leugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Leugny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Leugny

Leugny est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vienne en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les villages voisins sont Abilly, Saint-Rémy-sur-Creuse, La Guerche, Descartes et Buxeuil.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est arrosé par la rivière Creuse.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est océanique avec des étés tempérés.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du village proviendrait de l’anthroponyme gallo-romain Lucinius avec le suffixe latin de propriété "-acum" devenu au cours du temps "-ec" puis "-é" et signifiant "domaine de"[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est habité depuis, au moins, le néolithique.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Gilles Babarit    
mars 2008   Michel Jutan    

{{ÉluFin}

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Poitiers, du tribunal de grande instance de Poitiers, de la cour d'appel de Poitiers, du tribunal pour enfants de Poitiers, du conseil de prud'hommes de Poitiers, du tribunal de commerce de Poitiers, du tribunal administratif de Poitiers et de la cour administrative d'appel de Bordeaux, du tribunal des pensions de Poitiers, du tribunal des affaires de la Sécurité sociale de la Vienne, de la cour d’assises de la Vienne.

Services publics[modifier | modifier le code]

Les réformes successives de La Poste ont conduit à la fermeture de nombreux bureaux de poste ou à leur transformation en simple relais. Toutefois, la commune a pu maintenir le sien.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 429 habitants, en diminution de -5,71 % par rapport à 2009 (Vienne : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
590 486 559 532 581 529 554 566 572
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
572 553 549 505 513 454 488 483 475
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
499 416 395 368 349 340 348 337 353
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
369 326 311 357 362 398 416 455 429
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2008, selon l’Insee, la densité de population de la commune était de 28 hab./km2 contre 61 hab./km2 pour le département, 68 hab./km2 pour la région Poitou-Charentes et 115 hab./km2 pour la France.

Économie[modifier | modifier le code]

Selon la direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Poitou-Charentes[7], il n'y a plus que six exploitations agricoles en 2010 contre huit en 2000.

Les surfaces agricoles utilisées ont diminué et sont passées de 609 hectares en 2000 à 598 hectares en 2010 dont 16 % sont irriguées. 56 % sont destinées à la culture des céréales (blé tendre essentiellement et un peu de maïs) et 24 % pour les oléagineux (tournesol). En 2000, 2 hectares (0 en 2010) étaient consacrés à la vigne.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Leugny est inscrit comme monument historique pour son pavillon et son entrée depuis 1994.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Patrimoine des communes de la Vienne, Flohic, , 1136 p. (ISBN 2-84234-128-7)
  2. Site de la préfecture de la Vienne, consulté le 10 mai 2008
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Fiches communales 2000 - 2010 de la Vienne