Lettres d'amour en Somalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lettres d'amour en Somalie
Réalisation Frédéric Mitterrand
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 95 min
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lettres d'amour en Somalie est un film documentaire français réalisé par Frédéric Mitterrand, sorti en 1982.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce documentaire est le journal intime d'un homme qui décrit un pays, la Somalie, et parle avec nostalgie de l'être aimé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film est conçu comme un récit de voyage du XIXe siècle, et adopte une forme épistolaire[1]. Il met en parallèle l'évolution du pays (ancien comptoir colonial) avec l'émotion de l'évocation de l'amour perdu[2].

D'après les Inrocks, ce film est « une grande réussite de ce cinéma intime et exigeant »[3].

Les derniers mots du film accompagnent un travelling vertical sur le paysage nocturne parisien vu depuis l’ascenseur de la Tour Eiffel : « Un jour, bien sûr, cette passion que je t'imposais, je viendrai te la reprendre. J'aimerai quelqu'un d'autre. Plusieurs autres peut-être. La vie est parfois si longue. Identique à toi-même, je te verrai tout autre. Alors que tu m'aimais sans doute aussi à ta manière, je ne te verrai plus nulle part. Et tandis que je m'éloignerai, sans l'espoir d'un retour, je te volerai une seconde fois encore. Je t'enlèverai jusqu'à l'idée que tu gardais de moi. Et si par hasard on se rencontre un jour, plus tard, j'aurai avec moi toutes ces images de notre jeunesse et je me refuserai à te les rendre, à toi qui auras tant vieilli et qui s'interrogeras encore. Regarde-moi : je te rends à l'innocence. Apprends son autre nom : la solitude ».

Nominations et récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]