Lettre à Franco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lettre à Franco
Titre original Mientras dure la guerra
Réalisation Alejandro Amenábar
Scénario Alejandro Amenábar, Alejandro Hernández
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Argentine Argentine
Genre drame historique
Durée 107 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lettre à Franco (Mientras dure la guerra, littéralement « Tant que durera la guerre ») est un film espagnol réalisé par Alejandro Amenábar, sorti en 2019. Septième film du réalisateur de Tesis, Les Autres et Mar adentro, il obtient le prix du meilleur film international au festival de Haïfa.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Salamanque, été 1936. Lorsque éclate l'insurrection de la junte militaire menée par Francisco Franco, le prestigieux écrivain, philosophe et recteur de l'Université Miguel de Unamuno s'exprime en faveur du coup d'État, dont il pense qu'il ramènera l'ordre dans un pays dirigé par des socialistes et des communistes. Mais peu à peu, l'insurrection devient la guerre civile espagnole, et la république tend à être supprimée. Unamuno assiste impuissant aux meurtres de ses amis et collaborateurs. Progressivement, il remet en question sa position politique devant les dérives fascisantes des nationalistes. Quoique sans influence sur le cours de l'Histoire, l'occasion lui est donnée d'exprimer son complet désaccord lors d'un discours prononcé à l'occasion de la célébration du "Jour de la race". Il n'aura la vie sauve que grâce à Carmen Franco, qui lui prend la main et le fait sortir de l'amphithéâtre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Lettre à Franco
Score cumulé
SiteNote
Allociné2.7 étoiles sur 5[1]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Télérama4.0 étoiles sur 5
Les Fiches du Cinéma3 étoiles sur 5

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 2,7/5[2]. Le critique de Télérama se montre néanmoins plus enthousiaste : « Académique et sage dans sa forme, le film approche toutefois avec une finesse douloureuse le désarroi d'une classe intellectuelle face à la barbarie. »[3]. Pour Les Fiches du Cinéma le film a des qualités mais n'est pas sans défauts: « Amenábar raconte efficacement mais bien trop sagement le conflit intérieur d'un intellectuel face à l'histoire en marche. »[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Revue de presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]